Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de patybio

Tisane anti-rougeurs et picotements pour reposer vos yeux

1 Avril 2015, 16:36pm

Publié par patybio

Les larmes, c'est comme une rosée qui empêche le coeur de faner, une rosée qui l'aide à refleurir comme avant.

Tisane anti-rougeurs et picotements pour reposer vos yeux

 

 

Tisane anti-rougeurs et picotements pour reposer vos yeux

Par Arnaud Lerch

 

 

Il arrive couramment qu’après une journée éprouvante – écrans, soleil, fumées –, vos yeux vous envoient des signaux d’alerte sous la forme de rougeurs, d’irritations et de démangeaisons. Résistez à l’envie de vous gratter mais accordez-leur en revanche une pause bien méritée en déposant des compresses tièdes d’une décoction aux plantes.

Vous utiliserez pour cela deux grands classiques pour les problèmes oculaires : la fleur de bleuet et l’euphraise (également appelé « casse-lunette » ou « herbe-aux-myopes ») aux vertus anti-inflammatoires et astringentes des fleurs de camomille et de mauve.

Vous pourrez ensuite garder le mélange quelques heures au réfrigérateur et profiter dans un deuxième temps de la douce sensation de fraîcheur qu’il procure.

 

 

Ingrédients :

•1 c. à café de fleurs de bleuet (Centaurea cyanus)

•1 c. à café d’euphraise (Euphrasia stricta)

•1 c. de fleurs de camomille romaine (Chamaemelum nobile)

1 c. de fleurs de mauve (Malva sylvestris)

 

Préparation :

1.Mélangez les plantes à parts égales

2.Versez-les dans un quart de litre d’eau

3.Portez à ébullition puis retirez rapidement du feu

4.Couvez et laissez infuser 15 minutes

5.Une fois le mélange tiède, imbibez des cotons démaquillants de la décoction 6.Déposez sur vos paupières et laissez en place 10 minutes.

 

 

 

Trucs et astuces

Les six muscles responsables des mouvements de l’œil dans l’orbite et de la protection de la rétine sont soumis quotidiennement à une quantité d’agressions. Voici quelques idées pour diminuer la fatigue oculaire en fin de journée. Quand vous travaillez sur ordinateur, faites des pauses de 20 secondes toutes les 20 minutes, en faisant tourner vos yeux dans les quatre directions, ce qui les « massera ». Adoptez un environnement lumineux optimal, avec des lumières douces et bien réparties dans la pièce. Ne travaillez pas sur un ordinateur dans le noir et réglez la fréquence de votre écran d’ordinateur au-dessus de 80 hertz. Pour éviter les yeux secs, battez régulièrement des paupières, ce qui humidifiera et nettoiera votre cornée (nous clignons en moyenne 5 fois moins des yeux lorsque nous sommes face à un écran). Au besoin, installez un humidificateur dans la pièce et utilisez 1 ou 2 fois par jour un collyre à base de plantes (bleuet, plantain, etc.)

 

Euphraise !

Euphraise !

Voir les commentaires

Pensée de : JIGME KHYENTSE RINPOCHE

30 Mars 2015, 13:45pm

Publié par patybio

Très belle semaine à vous tous "Paty"

Très belle semaine à vous tous "Paty"

Si tu penses que le monde entier se dresse en ennemi, imagine, toi le vannier, que tu te trouves devant des tonnes d'osier. Pour faire des paniers, il te faudra tresser correctement cet osier. De même, face à toutes ces difficultés, tu dois vanner parfaitement un panier intérieur suffisamment grand pour contenir tous les aléas de l'existence sans qu'ils te submergent. Bref, il est essentiel que tu t'occupes de ton esprit avec discernement.

Transcrit par l'auteur d’après un conseil donné oralement.
JIGME KHYENTSE RINPOCHE (b. 1964)

Pensée de : JIGME KHYENTSE RINPOCHE

Voir les commentaires

Pensée de "JIGME KHYENTSE RINPOCHE "

27 Mars 2015, 15:23pm

Publié par patybio

Pensée de "JIGME KHYENTSE RINPOCHE "


Le désarroi dans lequel nous nous trouvons est en fait une aubaine : il témoigne de notre sensibilité. Ceux qui traversent la vie sans le moindre sentiment de détresse sont inconscients. La détresse induite par notre prise de conscience recèle un immense potentiel de transformation, un trésor d'énergie dans lequel nous pouvons puiser à pleines mains et que nous pouvons utiliser pour construire quelque chose de meilleur, ce que l'indifférence ne permet pas.

Transcrit par l'auteur d’après un conseil donné oralement.
JIGME KHYENTSE RINPOCHE (b. 1964)

Pensée de "JIGME KHYENTSE RINPOCHE "

Voir les commentaires

Aliments pour avoir des cheveux épais et des ongles solides

27 Mars 2015, 13:54pm

Publié par patybio

Aliments pour avoir des cheveux épais et des ongles solides

 

Aliments pour avoir des cheveux épais et des ongles solides

 

 

Voici une liste d’aliments intéressants pour avoir les ongles plus solides et les cheveux plus épais. Les deux fonctionnent ensemble, car ongles et cheveux sont faits dans la même matière, la kératine.

 

Œufs  :

La kératine est une protéine. Pour en fabriquer, vous avez donc besoin de manger des protéines vous aussi. Les protéines sont de grosses molécules formées de chaînes d’acides aminés que vous trouvez dans la viande, dans les légumineuses, mais l’aliment le plus riche et le plus équilibré en protéines est l’œuf. D’autre part, l’œuf est riche en biotine, ou vitamine B8, qui jouerait un rôle dans le développement de la kératine. Si vous avez de gros problèmes d’ongles (ongles cassants, striés, tachés, etc.), envisagez de prendre une dose quotidienne de 2,5 milligrammes de biotine, selon le conseil du Journal of Drugs in Dermatology [1]. Car manger simplement des œufs ne suffira pas (cela correspond à la dose de biotine de 300 œufs).

 

Viande rouge :

La viande rouge est également riche en protéines. Mais elle vous apporte un autre nutriment essentiel pour les ongles et les cheveux : le fer. Les personnes anémiques à cause d’une carence en fer (on parle d’anémie ferriprive) ont souvent les cheveux plats et fins. Par ailleurs, le manque de fer est associé avec la koïlonychie : les bords des ongles se relèvent, donnant aux ongles une forme concave (creusée). Il est important de connaître son statut en fer : cela permet de compenser ses déficits, en prenant un complément de fer si nécessaire. Mais cela permet aussi d’éviter les aliments riches en fer si vos réserves sont déjà bonnes, car un excès de fer est encore plus dangereux pour la santé qu’un manque de fer.

 

Myrtilles :

 Les myrtilles comptent parmi les fruits les plus riches en antioxydants, qui protègent contre les radicaux libres. Or, les radicaux libres attaquent toutes les cellules du corps, y compris les cellules des ongles et des cheveux. Surtout, la myrtille agit sur la microcirculation, favorisant une bonne irrigation du cuir chevelu et facilitant l’apport des nutriments jusqu’au bulbe du cheveu. Amandes Les amandes sont, comme la viande rouge et les œufs, une bonne source de protéines, végétales cette fois. Mais leur intérêt pour les ongles et les cheveux est ailleurs : elles sont très riches en magnésium. Si vos ongles ont des stries verticales, cela peut-être un signe de manque de magnésium. Par ailleurs, le magnésium est le minéral qui permet de détendre les cellules musculaires et nerveuses et de lutter contre le stress. Le stress est une cause importante de chute des cheveux. Vous trouvez aussi du magnésium dans les légumes verts, le cacao et le sarrasin.

 

Bière :

La bière est une des plus importantes sources de silice dans l’alimentation occidentale actuelle, selon le Journal of the Science of Food and Agriculture. La silice est un minéral trace qui augmente la circulation dans le cuir chevelu, ce qui stimule la pousse des cheveux. Un complément alimentaire quotidien de 10 milligrammes de silice diminue la fragilité des ongles et des cheveux de 20 %, selon une étude parue dans Archives of Dermatological Research [2]. Vous en avez la même quantité dans un verre de bière. Huitres Le zinc est un minéral essentiel pour fabriquer les protéines des cheveux et des ongles. Six huitres contiennent 74 mg de zinc, bien plus que n’importe quel autre aliment. Les taches blanches sur les ongles sont causées par un manque de zinc. Si vous n’aimez pas les huitres, vous trouverez du zinc dans le bœuf et la volaille.

 

Ortie

L'ortie est un fortifiant naturel du cuir chevelu. Elle contient des vitamines et des minéraux qui renforcent les ongles et les cheveux. Vous pouvez la consommer sous forme de gélules ou en appliquer une lotion capillaire directement sur vos cheveux.

Pour cela, il vous suffit de faire infuser les feuilles fraîchement coupées. Filtrez et diluez dans un petit verre de vinaigre de cidre. Ajoutez quelques gouttes d'huiles essentielle de pamplemousse (par exemple).

Vous verrez, c’est très efficace. J’ai pris cette recette dans la dernière édition de Plantes et Bien-Être. Je vous la conseille ! Chacune de ses 32 pages est remplie à craquer de conseils et informations sur les plantes. Elle vous détaille entre autres toutes les recettes naturelles pour obtenir de beaux cheveux sains.

 

Vitamine D

Un lien existe peut-être entre le manque de vitamine D et la perte de cheveux. Selon une étude de Skin Pharmacology Physiology, les femmes qui perdent leurs cheveux ont des niveaux de vitamine D inférieurs à celles qui ont des cheveux solides [3]. La vitamine D est principalement fabriquée dans votre peau, sous l’effet des rayons du soleil. Les sources alimentaires, y compris les poissons, vous apporteront difficilement les quantités adéquates. Si vous ne pouvez prendre le soleil, vous devrez prendre un complément alimentaire de vitamine D. Saumon

 

Le saumon est une bonne source de biotine, de protéines, d’acides gras oméga-3, qui réduisent l’inflammation et assainissent le cuir chevelu. Pour avoir de beaux cheveux, il faut avoir des follicules sains (racine des cheveux). L’effet anti-inflammatoire des oméga-3 est aussi bon pour les ongles.

 

À votre santé par :

"Jean-Marc Dupuis "

Aliments pour avoir des cheveux épais et des ongles solides

Voir les commentaires

Repas de fêtes pour célébrer le printemps en MTC

26 Mars 2015, 15:46pm

Publié par patybio

Immobile,

Assis sans rien faire,

le printemps vient,

l'herbe pousse.

(Sagesse chinoise)

Repas de fêtes pour célébrer le printemps en MTC

 

Repas de fêtes pour célébrer le printemps en

Médecine trationnelle et chinoise

 

Ayant découvert un intérêt débordant après un rendez-vous  avec un thérapeute de Médecine Chinoise Traditionnelle, je plonge en apprentissage et je partagerai quelques articles ici .Sachant que j 'ai toujours beaucoup aimé cette approche depuis très longtemps !

Bien à vous Paty

 

 

À l’orée du printemps, alors que l’énergie Yang émerge sous toutes ses formes autour de nous, vient le temps de fêter la renaissance de la nature en faisant honneur aux délicieux plats traditionnels de circonstance

~La Grande Ourse est orientée à l’Est, la nature commence à frémir, le printemps revient avec son cortège de fêtes et de banquets.

La fête du printemps (jour de l’an chinois), ouvre le bal en ce premier jour du calendrier agricole. Guò Nián : Jour des offrandes au ciel et à la terre, jour de prières aux dieux dans l’espoir de belles récoltes à venir, c’est aussi le jour où l’on se doit d’honorer les ancêtres et les aînés par des dons de nourritures riches et variées, tout en s’inclinant devant eux.

Le gâteau aux huit trésors, Bābaofàn, gâteau de riz glutineux décoré de nombreux fruits secs (baies de Goji, cacahuètes, noix…), et de fruits confits (ananas, dattes, gingembre…), trouve place sur l’autel des ancêtres avec les coupes de fruits, les jarres de vin, l’encens et les bougies de couleur rouge. Dehors dans les rues du hútòng, pétards et tambours résonnent et chassent les esprits néfastes alors que les sin o g r a m m e s « joie, bonheur et prospérité » sur fond rouge ornementent et protègent l’entrée des demeures. La veille, à l’approche du soir, toute la famille s’est retrouvée autour de la table chargée de victuailles pour entamer ensemble la longue confection des jiaozi. On a partagé les fruits et les gâteaux marqués des caractères « paix et bonheur » tout en s’affairant joyeusement aux préparatifs des fameux raviolis en forme de demi-lune, forme symbole de prospérité qui rappelle les anciens lingots d’argent, les Yuánbao. De minirouleaux de bois ont permis d’étaler des morceaux de pâte en de parfaits disques extrafins. D’autres mains y ont déposé un peu de farce à base de chou chinois, de ciboule, de gingembre et de coriandre, de porc et de crevettes, mains expertes refermant ensuite ces lingots gourmands. Cuits à la vapeur ou aux trois bouillons, accompagnés d’une sauce, mélange de vinaigre de riz, de sauce de soja, d’ail écrasé et d’huile de sésame, les jiaozi ont été dégustés pendant les douze coups de minuit.

Au repas du réveillon, parmi la multitude de plats, on a aussi servi du poisson, symbole d’abondance, du poulet, symbole de fortune, des rhizomes de lotus et des graines en tous genres. Après avoir fait bombance durant cette veillée, le premier jour de l’année est marqué par la sobriété. Le repas est végétarien, le champignon parfumé xiānggū, et les graines (lotus, sésame…), présages de bonne fortune, y sont présents. À partir de ce premier jour de l’année s’enchaînent les fêtes aux noms évocateurs, aux rituels tous accompagnés d’un banquet spécifique : l’accueil du gendre, le mariage des souris, le retour des génies du foyer… Cette succession de festivités prendra fin avec la fête des lanternes, quinzième jour du premier mois, première pleine lune de l’année, jour où l’on dégustera la soupe de la réunion Tāngtuán, soupe de boulettes de riz glutineux farcies de saindoux, de noix, de graines de sésame et de fleurs de cannelier, soupe symbole de l’union familiale. En ce début d’année de la Chèvre de Bois, ces multiples fêtes vont nous permettre de savourer à nouveau tous les trésors culinaires qui nous viennent de la Chine traditionnelle.

Alors bon appétit, ou Mànmànchī, devrais-je dire !

 D' après : "Henri Barras" (Guò Nián = “bon passage de l’année” ; Hútòng = quartier d’habitations composé de passages étroits et de ruelles, surtout présent à Běijīng ; Mànmànchī = « manger

 

 

A suivre à découvrir un livre très intéressant par  : "MA JIAN"

"Chemins de poussière rouge "

Repas de fêtes pour célébrer le printemps en MTC
Repas de fêtes pour célébrer le printemps en MTC

Chemins de poussière rouge est le regard sans concession, délivré de tout tabou, d'un Chinois de l'intérieur devenu étranger à son propre pays.
Le récit d'une odyssée de trois ans à travers un pays aux multiples facettes que Ma Jian a décidé d'entreprendre à la suite des persécutions d'une autorité répressive et hypocrite. Dans cet étonnant " road novel ", nous découvrons, au gré de la quête intérieure de l'auteur, une Chine profonde - celle qui va des vastes plaines de l'extrême Ouest jusqu'au Tibet, en passant par les côtes du Sud. L'écriture, tout comme l'œil du photographe, est précise, propre à nous faire saisir les choses et les êtres dans le détail, sans pour autant cesser d'être généreuse et élégante - comme le sont l'homme et le poète. Loué par Gao Xingjian, prix Nobel de littérature, Chemins de poussière rouge a reçu le Thomas Cook Travel Book of the Year en 2002, ainsi que ces très belles mentions dans la presse anglo-saxonne lors de sa publication : " Puissant et dérangeant " pour The Observer ; " A classer parmi les grands de la littérature chinoise " pour Amazon. com ; " Ce livre représente un tour de force... A distinguer absolument parmi les écrits de la " génération perdue " de la Révolution culturelle " affirme The Indépendant. Bref, un roman qui se dévore avec passion.

Repas de fêtes pour célébrer le printemps en MTC

Voir les commentaires

Lettres à l 'intime de soi de "Jacques Salomé"

23 Mars 2015, 17:10pm

Publié par patybio

" Quand un mot s 'anime, s 'amplifie et se dépose au recevoir de l 'autre, il devient un acte".
Jacques Salomé

Bons moments toujours vivifiants et intemporels avec "Jacques Salomé" Paty

Bons moments toujours vivifiants et intemporels avec "Jacques Salomé" Paty

 

 

 

 

Il y aura un jour

(Jacques Salomé - Lettres à l'intime de soi)

 

 

 

Il y aura un jour, dans les familles, dans les écoles, une éducation à la conscientisation. Je veux parler d'une éducation où chaque enfant sera invité à entendre, à amplifier l'éveil de ses possibles et au delà, à reconnaître la parcelle de divin qui et inscrite en lui. Une éducation qui l'autorisera à ressentir ce qu'il ressent, à éprouver ce qu'il éprouve à un moment donné. Une éducation qui lui permettra de pouvoir identifier ses sentiments réels à l'instant où il les vit. Une éducation où lui seront ainsi offerts les possibles d'un véritable apprentissage pour : - affiner ses capacités de discernement - apprendre à distinguer entre écouter et entendre, regarder et voir, s'exprimer et communiquer. Il y aura un jour dans les écoles un enseignement consacré à la sauvegarde du respect de soi et une formation centrée sur la découverte qu'une relation a toujours deux extrémités, une éducation qui sensibilisera chacun à l'importance de ne plus se laisser définir, asservir ou diriger. Oui, il y aura une éducation consciencielle, qui sollicitera chacun à se sentir partie prenante de ce qui lui arrive et donc responsable de l'extrémité de la relation qui est la sienne, une formation qui l'invitera à se sentir attentif, vigilant et respectueux de l'autre extrémité (celle de l'autre qui est devant lui), dans la découverte et l'expérimentation de la différence, de l'unicité de chacun et de son altérité. Il y aura un jour, dans les écoles, un enseignement pour : - apprendre à protéger et à nourrir notre relation à l'UNIVERS, - nous initier à vivre et à agir comme des êtres planétaires qui ne peuvent plus se contenter de gérer la planète TERRE à partir d'intérêts locaux, nationaux ou circonstanciels. Il y aura un jour la nécessité de repenser les rapports de force enfants-adulte et au delà des rapports d'exploitation qui violent si durablement l'existence de beaucoup d'humains... Il y aura un jour... Il y aura un jour, une écologie relationnelle qui fleurira entre les êtres et nous donnera des moyens concrets d'accéder, au delà de l'espérance, à cette aspiration d'absolu et de paix qui habite chacun. Il y aura une impulsion plus vitale qu'un besoin, plus ambitieuse d'un désir, plus puissante qu'un éveil... Il y aura un mouvement plus profond qu'un élan, plus large qu'un envol, plus généreux qu'une promesse... Il y aura un idéal plus vivant qu'un rêve... Il y aura le projet commun d'une charte de vie, de bien être, pour oser se proposer des communications créatives et des relations en santé entre les hommes et les femmes de de monde.

Lettres à l 'intime de soi de "Jacques Salomé"
Lettres à l 'intime de soi de "Jacques Salomé"
Lettres à l 'intime de soi de "Jacques Salomé"

Voir les commentaires

Mon printemps 2015, bribe de vie ...

20 Mars 2015, 17:57pm

Publié par patybio

"Au milieu de l’hiver, j’apprenais enfin qu’il y avait en moi un été invincible."
Albert Camus

Mon printemps 2015, bribe de vie ...

  Mes chers amis,

 

Aujourd'hui, 20 mars, l'équinoxe de printemps nous rassemble, c est le jour où nous sommes tous égaux devant le soleil : la durée du jour est égale à la durée de la nuit sur tous les points de notre Terre. C'est le jour de l'égalité... 

Ah ! ce fameux jour du printemps tant attendu annonciateur d 'un nouveau cycle de renaissance, le voilà enfin ce vendredi 20 mars .. Ayant déjà bien parsemé de couleurs votre horizon sur ma page facebook avec mes ressentis grâce à une observation fine derl 'éveil de dame nature qui illuminait mon être tout entier au fil des jours. J 'essayerai de ne pas faire preuve d'un gâtisme avancé malgré mon coeur débordant d'enthousiame au plus haut point..

Cette année, oui cette année me semblait particulière car mon être était attiré de façon intuitive vers ce cycle qui ne cessait de m'appeler dans la journée. Je me suis offerte le bonheur de profiter plus encore de ces instants de grâce, de découvertes, avec une reliance et insouciance parfois enfantine j ose vous l'avouer ! Pour me scinder "in fine"  plus encore avec une raisonnance singulière à ma douce maman, saison de sa naissance qu'elle aimait tant.

En effet, nous avons vécu ensemble intensément chaque oraison lors de son dernier printemps 2012 car elle savait qu 'elle s' envolerait sûrement à l'issu de cette fin de cycle... Et pourtant, je vous assure, je suis dans l'impossibilité de vous décrire le registre émotionnel qui coulait dans nos veines et se déversait dans nos coeurs seuls maître à bord. En effet, toutes ces émotions intenses que nous avions partagées ensemble étaient d 'une symphonie peu connue dans mes ressentis du moment. Une symbiose aux antipodes d 'un yin et yang confondus dans cette intensité vibrante de vivance impressionnante de vie et de fin de vie qui s 'annonçait et nous heurtait à grandes enjambées. Mon dieu, que maman aimait ces petites violettes délicates et fragiles avec leurs robes parmes, qu 'elle aimait écouter ces chants d 'oiseaux dans l' émerveillement de leur discours d'orateur presque semblable à l 'Agora mais sans prétention aucune. Ils étaient imposants ces petits piafs et surtout avec quels talents ils diffusaient  leurs mélodies singulières dans nos réveils matinaux. Perchés dans un ou plusieurs arbres à peine fleuris, ou simplement au creux de nos jardins printaniers, tels des figurines avec leurs petites pattes délicatement  posées sur un tapis élégant de fleurs champêtres. Leurs becs ouverts à souhait piaillant avec délice et complicité des chants d 'oiseaux comme "un mantra panseur" propres à leurs reliance. Un véritable bonheur au sens propre du terme.

Voilà pour ma part en partage avec vous mes chers amis, l 'annonce de ce printemps  2015. Je vous souhaite du fond du cœur un très agréable cycle de vie qui s'offre à nous majestueusement.

Prenez le temps de prendre le temps : comme en latin "primus tempus " signifiant le premier temps, profitez de la première saison pour 'apprécier cette éclosion, cette naissance. Une reconnexion de nos sens au centre de nous-même pour une prolongation du fil de soi vers le fil de l 'autre tous réunis dans cet 'UN" .

Avec toute ma bienveillance Paty

Mon printemps 2015, bribe de vie ...
Mon printemps 2015, bribe de vie ...

Voir les commentaires

La gratitude

20 Mars 2015, 15:57pm

Publié par patybio

La gratitude

La gratitude
Nous ressentons que c'est une attitude qui ouvre notre cœur et notre esprit, qui nous donne de la joie, mais elle n'est pas toujours aussi évidente que cela à vivre. David Steindl-Rast, moine bénédictin, nous invite à la révolution en nous proposant à vivre avec gratitude. Je vous propose de découvrir sa vision de la gratitude, originale et d'une puissance infinie, et elle me permet de faire des liens avec des enseignements de l'Alignement.
Axelle De Brandt

~~La gratitude~~

 

Il y a quelques temps, j'ai écouté David Steindl-Rast, moine et érudit interreligions dans le cadre des Conférences TED. J'ai beaucoup aimé sa vision de la gratitude, cette gratitude qui nous rend heureux. Pour lui, nous vivons généralement de la gratitude quand 2 éléments sont associés: quelque chose de précieux et ce quelque chose nous est donné.

Mais comment peut-on vivre avec gratitude et pas seulement des moments de gratitude, en associant ces notions de "précieux" et de "donné"? En devenant conscient que chaque instant de notre vie nous est donné sans devoir le gagner, l'acheter et que ce qui est précieux dans ce moment est toutes les opportunités qu'il contient. Chaque instant est un cadeau et la gratitude est dans l'existence de tous les futuribles dans ce moment. À chaque instant, il nous est donné l'occasion de saisir cette opportunité ou pas.

Pour arriver à cela, il nous propose de s'arrêter, de regarder et d'agir. En l'écoutant à propos de "s'arrêter", je faisais le lien avec la première étape de la méthodologie enseignée durant le Stage La Corne d'Abondance: la conscientisation. À chaque instant, notre attention, notre conscience, notre pensée est dirigée vers un point focal. Cela peut être une humeur, une expérience, une émotion, une attitude, un objectif, une résistance,… Nous sommes rarement conscients de notre point focal dans l'instant. Or, c'est au cœur de notre point focal que démarre le processus de création délibérée et donc de l'Abondance. Dans ma propre expérience, en mettant régulièrement ma conscience sur mon point focal dans une situation désagréable, petite ou grande, je me suis rendue compte que mon point focal prédominant tournait toujours autour d'une tristesse. Mais le plus étonnant était que si je faisais l'exercice à propos d'une situation agréable, en prenant le temps de conscientiser cet arrêt sur image, je retrouvais la plupart du temps cette même tristesse… Cette tristesse était ma toile de fond, ce qui fait que je vibrais, même quand j'allais bien, à la fréquence de cette tristesse. Je ne pouvais que créer à partir de cette basse fréquence et donc recevoir de l'Univers des choses à la même fréquence. Le travail sur cette tristesse pouvait commencer… et donc celui de l'Abondance aussi… Voir chaque moment comme des opportunités de changements, d'évolution est déjà un grand pas mais vivre la gratitude en étant reconnaissant pour toutes les opportunités offertes dans chaque moment, c'est une révolution… comme le dit très simplement David Steindl-Rast. Toute révolution commence dans l'instant, ou plus exactement dans la conscience de l'instant… En d'autres mots, Être la révolution.

~~Axelle De Brandt

En dessous de cet article la vidéo en partage de  :"David Steindl Rast " :

~~Vous voulez être heureux ? Soyez reconnaissants

David Steindl -Rast

David Steindl -Rast

Et la joie, nous suggère-t-il, nait de la gratitude.
David Steindl Rast

La gratitude

Voir les commentaires

Petits conseils naturels en cas de tracas tendino-musculaires !

19 Mars 2015, 14:41pm

Publié par patybio

« Le sport consiste à déléguer au corps quelques-unes des vertus les plus fortes de l’âme. »

de Jean Giraudoux

Petits conseils naturels en cas de tracas  tendino-musculaires   !
étirement
étirement

~~Claquages tendino-musculaires : Conseils naturels

Avec l 'arrivée des beaux jours, nous sommes nombreux à avoir une envie grandissante de rechausser baskets pour courir, sauter certes à petites ou grandes foulées, mais avec cette envie incontrôlable de se sentir léger comme l 'air et de courir très loin pour évacuer le temps oublié en cette période hivernale de ces foulées endiablées ...Et pourtant souvent le corps n 'est pas aussi léger qu 'il puisse en paraître dans l 'esprit ou les ressentis que nous en avons et sans avoir raisonnablement dompté nos efforts, voire effectuer des échauffements et étirements essentiels à une reprise sportive. Nous nous retrouvons bien souvent à l 'issu dans une situation prévue d'avance par un soucis tendineux, entorses, foulures, déchirures et bien d 'autres maux qui s 'offrent à nous dans cette panoplie du sportif encore peu avancé en pratique régulière ! Pensez à vous nourrir de façon équilibrée et hydratez vous, avant, pendant et après l 'effort.Massez vos muscles avant et après l 'activité avec une huile à base d 'arnica est efficace pour ma part *.Paty*

Je partage avec vous ces formules qui peuvent être utile en cas de besoin...Il est important de toujours demander conseils à son pharmacien avant de les utiliser.

~~ Voici une recette phyto de la médecine du sport.

Faire préparer par le pharmacien le mélange de teintures mères suivant :

•Calendula TM : 50 ml •

Bellis Perennis TM : 15 ml •

Crocus Sativa TM : 15 ml •

Arnica TM : 7 ml •

Echinacea TM : 3 ml

~~soit 90 ml de préparation.

Par voie interne : •

40 gouttes 3 fois par jour

Par voie externe : •En compresse ou friction de la partie atteinte 3 fois par jour.

Accélération de la réparation des tissus :

•Aimant naturel Élixir* : 10 gouttes au lever et au coucher

~~Pour la douleur des nerfs arrachés :

Hypericum : 9 CH 20 gouttes 3 fois par jour

En urgence : Toujours avoir de l’Arnica teinture-mère chez soi et dans la voiture. •Posologie : 7 gouttes dans de l’eau pour un adulte, 4 fois par jour et 4 gouttes pour un enfant.

~~Il faut rappeler que l’Arnica en TM est physiquement beaucoup plus efficace que dans la forme homéopathique, qu’il peut réduire des hématomes énormes en 36 heures (par voie interne) et qu’il convient d’en prendre systématiquement après un choc violent afin d’éviter un accident vasculaire grave dans les jours qui suivent.

Par contre, Arnica ne doit pas être accumulé avec des anticoagulants type Héparine et ne doit pas être pris sous forme allopathique par les femmes enceintes. Il convient, pour elles, de prendre uniquement Arnica sous forme homéopathique soit 9 CH.

~~ Hyperélasticité ligamentaire

Lorsqu’il y a fragilisation tendineuse, faire une cure de Calcarea fluor 9 DK*.

Sources : Soignez-vous

Retrouvez les bons conseils de : Christophe Carrio en vidéos ci-dessous

~~ fondateur du CTS, auteur d'"Un corps sans douleur", "Savoir s'étirer"

Si comme 80 % de la population vous souffrez de douleurs chroniques, maux de dos, de cou, de hanche, de genou, d'épaules, douleurs musculaires, ce livre est votre meilleur investissement pour retrouver la santé ! Votre problème : de mauvaises postures qui au fil des années donnent des douleurs chroniques. La solution : un programme correctif adapté à chaque type de posture, plus un programme nutritionnel anti-inflammatoire. Il vous aidera à tonifier votre corps et oublier vos douleurs.

Si comme 80 % de la population vous souffrez de douleurs chroniques, maux de dos, de cou, de hanche, de genou, d'épaules, douleurs musculaires, ce livre est votre meilleur investissement pour retrouver la santé ! Votre problème : de mauvaises postures qui au fil des années donnent des douleurs chroniques. La solution : un programme correctif adapté à chaque type de posture, plus un programme nutritionnel anti-inflammatoire. Il vous aidera à tonifier votre corps et oublier vos douleurs.

5 exercices d'étirement statiques fondamentaux à pratiquer après toutes séances de sport afin de limiter le risque de blessure et faciliter la récupération, par christophe carrio, fondateur du CTS, auteur d'Un corps sans douleur, Savoir s'étirer

Petits conseils naturels en cas de tracas  tendino-musculaires   !

Voir les commentaires

~~La petite voix intérieure~~ Marie de Hennezel

17 Mars 2015, 14:15pm

Publié par patybio

Ceux qui vont mourir nous apprennent à vivre”

Citation tirée de “la mort intime” de Marie de Hennezel

~~La petite voix intérieure~~ Marie de Hennezel

~~La petite voix intérieure~~

 

Nous avons tous une petite voix intérieure qui nous guide, qui nous explique ceci ou cela, qui nous avertit, qui se réjouit quand nous nous réjouissons, qui s'attriste quand nous nous attristons, qui s'attriste aussi quand nous nous réjouissons de certaines choses, et parfois à l'inverse qui se réjouit quand nous nous attristons de certaines choses. Nous avons tous en nous la voix de la vie à côté de la voix de notre moi. Nous ne nous en rendons pas toujours compte. Nous sommes de la vie et pas simplement un moi. Nous sommes une vie qui porte en elle tout le mystère de la vie. C'est ce mystère qui nous parle, qui se réjouit et s'attriste, qui se vit en nous.Il est extraordinaire d'écouter cette voix, de la laisser vivre en nous. En ce sens, la pensée est la rencontre entre le flux de vie qui nous traverse comme une colonne et nous-mêmes. L'individualisme régnant nous a fait oublier que nous faisons partie de la vie, nous sommes une colonne de vie, nous sommes traversés par la vie des pieds à la tête. Nous sommes dans la pensée, quand nous sommes dans cette vie en la laissant devenir l'axe de nous-mêmes. Nous faisons alors preuve de « raison » au sens fort. Nous disons des choses, nous faisons des choses qui ont un « rapport » avec la vie. Le mot raison qui veut dire rapport prend ainsi tout son sens. Et de ce nous nous mettons à être, être voulant « être pleinement présent ». Tout le monde peut faire l'expérience d ce passage à l'être. Il suffit de se mettre à dire «Je suis ». Quand on le dit, sentant ce que l'on est, on se met à être et, nous mettant à être, nous nous mettons à recevoir quantité de messages. Nous rentrons surtout dans l'axe de nous-mêmes et de la vie. On sait alors qui on est. On sent ce qui est bon pour nous, ce qui nous correspond. …On vit bien, quand on laisse vivre sa pensée. Et l'on vieillit bien. La vie est toujours intéressante. On ne cesse d'apprendre, la pensée ouvrant sur cette autre vie qu'est la vie intérieure. Cette vie commence par un geste simple. le geste consiste à tenter de vivre et pas simplement de survivre. Survivre c'est ce que nous faisons quand nous accomplissons tout qu' il faut pour ne pas périr. Pour ne pas mourir de faim, de soif, de froid, etc. Vivre, est quelque chose qui commence quand, capable de survivre, on se rend compte survivre ne suffit pas. Il faut quelque chose en plus. On a besoin de faire vivre ce que l'on est et ce qui est. On a besoin de se sentir exister et de sentir que tout existe. On sent que tout existe, quand on est en mesure de donner du sens à ce que l'on est et à ce qui est. ...Voilà la vie. Une pause. Un arrêt. Et soudain, une rencontre. Une coïncidence fulgurante entre soi et le monde.

 

Marie de Hennezel

"Une vie pour se mettre au monde "

~~La petite voix intérieure~~ Marie de Hennezel

" Dans les petits villages de Grèce, les soirs d'été, les hommes viennent au café. Ils regardent la vie. Cela leur donne de beaux yeux clairs. En étant présents là, le soir, au café, ils donnent une présence intense à la vie qui se déroule. Ils sont l'âme du village. Cette âme laisse des traces. Elle féconde les mémoires. Elle libère l'imagination. Elle crée la richesse de ce que l'on voit. Cette simple scène est, en apparence, très extérieure. Elle est en réalité très intérieure. Elle parle de la vie. Elle enseigne notamment les sources mystérieuses du langage. Celui-ci ne vient pas simplement du code phonétique et grammatical bâti par les sociétés. Il vient aussi de ce que les êtres humains vivent. Tout être humain qui vit en profondeur fabrique du langage sans s'en rendre compte. Il participe à l'écriture du Livre de la Vie. On aperçoit mieux dès lors ce que signifie la vie intérieure. Elle ne renvoie pas à un repli sur soi, comme on le pense souvent. Elle n'est pas le rejet de l'extérieur. Elle n'est pas le refus des autres et du monde. Au contraire. Elle consiste à s'ouvrir à l'extérieur, au monde et aux autres, mais en les vivant de l'intérieur." Marie de Hennezel Une vie pour se mettre au monde

~~La petite voix intérieure~~ Marie de Hennezel
Vivre, c 'est ce mettre au monde plusieurs fois: la première naissance est évidente, physique ; les autres passent parfois inaperçues. On sort de cette lecture extrêment positif et joyeux, quel que soit notre âge.

Vivre, c 'est ce mettre au monde plusieurs fois: la première naissance est évidente, physique ; les autres passent parfois inaperçues. On sort de cette lecture extrêment positif et joyeux, quel que soit notre âge.

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 > >>