Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de patybio

Un documentaire très intéressant l' intelligence des plantes

28 Février 2014, 14:39pm

Publié par patybio

P1060182.JPG

   Photo Paty 

 

 

 

Un documentaire très intéressant sur l 'esprit et intelligence des plantes

Voir les commentaires

Isabelle Fontaine : "Développez votre intuition pour prendre de meilleures décisions

28 Février 2014, 08:44am

Publié par patybio

P1050225.JPG

Photo prise au mois d 'août ... Quand le ciel nous offre des panoplies de couleurs qui lui sont propres.

 

Pour parfaire et découvrir Isabelle Fontaine auteur du livre :

"Développez votre intuition pour prendre de meilleures décisions"

Voici le partage correspondant

Belle journée à tous !

 

 

 

 


Voir les commentaires

Le coeur est -il la voie d 'accès à notre intuition ?

28 Février 2014, 08:21am

Publié par patybio

 

Le coeur, notre cerveau intuitif ?

 

 

 

Selon la neurobiologie, notre cœur serait doté d’une intelligence propre, indépendante de la raison. Des découvertes qui rejoignent les sagesses traditionnelles pour lesquelles le cœur est la voie d’accès à notre intuition.

Merci à "Isabelle Fontaine" pour ces articles passionnants

 

Le coeur est intelligent. Il est une des voies d'accès à notre intuition et notre intelligence intuitive.

 

 


Tableau les deux Frida

 

Pour tous  ceux qui sont intéressés, retrouver au bas de cet article une analyse de ce tableau de: Frida Kahlo ...Quand je l 'ai découvert je suis restée  en arrêt devant cette symbolique émanant  un état de souffrance . Je partage avec vous cette analyse.

Bien à vous Paty

 

Le coeur est intelligent. IL est une des voies d’accès à notre intuition et notre intelligence intuitive.

 

 

Notre cœur est intelligent. Il serait capable de percevoir, mémoriser, traiter, envoyer et relayer de l’information, et ce, indépendamment de notre cerveau pensant et raisonnant. Cette découverte pour le moins étonnante est le fruit de travaux en neurosciences menés par l’institut américain HeartMath. Selon les chercheurs, le cœur serait doté d’une sorte de cerveau, un système nerveux autonome composé de quelques 40 000 neurones et d’un réseau complexe de neurotransmetteurs.
Véritable centrale à énergie, le cœur émettrait en outre un champ magnétique très puissant, 60 fois supérieur à celui du cerveau et dont le rayonnement serait perceptible à plus d’un mètre du corps. Bien au-delà de sa simple fonction de pompe à circulation sanguine, le cœur serait ainsi doté de circuits intelligents et émotionnels, capables de générer et d’envoyer de données au cerveau. Notre matière grise ne serait donc pas la seule à intervenir dans nos choix et surtout, elle ne serait pas la seule à produire des émotions…

 Quand le cœur et le souffle entrent en cohérence

 Les chercheurs américains de HeartMath ont de plus révélé un lien entre le rythme du cœur, le souffle, et un état de bien-être et d’harmonisation intérieure. Mieux : ils ont montré qu’en agissant sur son rythme cardiaque par le biais de la respiration, et ce, en l’accompagnant de visualisations et de pensées positives, on créé un état de « cohérence cardiaque » favorable à la créativité, à la sérénité, au bien-être et à l’intuition. « La cohérence cardiaque permet d’améliore son rapport aux autres, sa concentration, ses performance et ses résultats », note le docteur David Servan Schreiber dans son livre Guérir, qui, au début des années 2000 a popularisé la pratique de la cohérence cardiaque en France.
Les bienfaits de la pratique de la cohérence cardiaque, étudiée y compris en milieu professionnel,  sont nombreux, tant sur le corps que sur l’esprit : diminution de la tension et de la fatigue, baisse du stress, meilleur équilibre hormonal, système immunitaire plus tonique,  perte de poids etc. Globalement, la cohérence cardiaque repose sur un principe simple : inspirer pendant 5 secondes, puis expirer sur le même tempo, en pensant à des choses agréables, et ce, pendant des séquences de quelques minutes.

La pratique de la cohérence cardiaque repose sur l'harmonisation des battements cardiaques et du souffle. Elle permet de faire baisser le stress et favorise la créativité et la cohérence cardiaque.

La pratique de la cohérence cardiaque repose sur l’harmonisation des battements cardiaques et du souffle. Elle permet de faire baisser le stress et favorise un état de créativité et d’intuition.

 

 

 

 

On ne voit bien qu’avec le coeur

Centre de notre potentiel bien-être, le coeur est aussi en lien avec notre intelligence intuitive. « On ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux » affirme Le Petit Prince dans le roman de St Saint-Exupéry. Le cœur est ainsi la voie permettant d’accéder au juste, à l’essentiel, à notre être supérieur, notre intuition. Il abrite la vérité, celle qui fait que l’on sait intuitivement « dans son cœur », si quelque chose est bien pour nous ou pas.  Ce savoir, cette sagesse intuitive du cœur, est une notion que l’on retrouve dans bien des traditions spirituelles, en particulier orientales. Dans la tradition bouddhiste, c’est en cultivant les qualités du cœur, comme la compassion, la gratitude, la joie, l’amour, l’ouverture que l’on peut atteindre sa part spirituelle et intuitive. En médecine chinoise, le cœur est le centre du shen, qui canalise toutes les énergies. Il est cet « empereur » qui commande à la fois le corps,  le mental, le psychisme, les émotions et la conscience.
Cœur et  intuition, unis dans la même démarche de vérité et d’unité intérieures. C’est un peu le message que Steve Jobs, génial fondateur et dirigeant d’Apple, méditant assidu, voulu transmettre un jour aux étudiants de la prestigieuse université de Stanford, dans la Silicon valley en leur déclarant :

« Suivez votre cœur et votre intuition, l’un et l’autre savent ce que vous voulez devenir », Steve Jobs.

Isabelle Fontaine

 

 

 

 

 

 

 

                                  Tableau les deux Frida

 

1939

 

huile sur toile
173 x 173,5 cm
Musée d'art moderne, Mexico,

 

Cette toile fut réalisé par l'artiste mexicaine Frida Kahlo en 1939. Agée de 32 ans, l'artiste divorce cette année là de Diego Rivera, avec qui elle vit depuis dix ans. Frida Kahlo ne souhaite pas ce divorce et c'est une vraie déchirure pour l'artiste. Elle se réfugie dans le travail et peint énormément de toiles cette année là, notamment ce double portrait, qui évoque cette période difficile dans sa vie.

 

 

La toile représente au 1er plan deux portraits en pied (représentation entière d'une personne debout ou assise), quasiment grandeur nature,  de l'artiste assise sur un banc. Les deux Frida se tiennent la main. A l'arrière plan, un ciel nuageux et orageux occupe les deux-tiers de l'espace de la toile. Le portrait de gauche, face aux spectateurs, représente Frida Kahlo en robe blanche traditionnelle mexicaine. Une déchirure au niveau de sa poitrine fait apparaître son cœur écorché. Elle tient dans sa main droite une paire de forceps (pince) qui pince une veine venant du cœur. Le visage de ce portrait est particulièrement pâle. Le portrait de droite représente l'artiste avec le même visage plus colorée, habillée d'une robe traditionnelle mexicaine bariolée, la tehuana. Frida Kahlo portait très souvent cette tenue lorsqu'elle vivait avec son mari. L'attitude (jambes écartées) de l'artiste et sa moustache plus marquée ici lui donne une allure masculine. Au niveau de sa poitrine, on voit son cœur, intact, posé devant sa blouse. Elle tient dans sa main gauche le portrait miniature de son mari enfant. Des veines, émanant des cœurs, courent le long du corps des deux portraits et les rattachent l'un à l'autre comme pourrait le faire un cordon ombilical.

 

Analyse du tableau

 

 

"Les deux Frida" illustre la douleur ressentie par l'artiste au moment de sa séparation avec le fresquiste Diego Rivera. Dans son journal, au sujet de ce tableau, l'artiste évoque son amie imaginaire qu'elle s'inventait plus jeune lorsqu'elle avait des problèmes. Dans cette optique, il apparaît que la Frida de gauche, blessée, se raccroche à la Frida de droite, son amie imaginaire, forte et réconfortante, qui lui insuffle la vie dans une période difficile.

 

 Ces deux portraits représentent l'artiste sous deux aspects différents; celui de la femme mariée à droite et celui de la femme divorcée à gauche. Parallèlement, ces deux portraits dévoilent deux côtés de sa personnalité : son côté féminin et fragile à gauche et son côté masculin et fort à droite.

 

A droite, Frida s'impose comme l'épouse mexicaine, sans apparat. Son visage affiche un caractère affirmé, elle porte sur le spectateur un regard fixe et hautain. Son attitude et les traits de son visage sont masculins. Sa robe, costume traditionnel de la ville de Téhuantepec, symbolise le système matriarcal mis en place dans ce village. Jambe écartée,  la moustache marquée, l'ombre du menton dessinant un semblant de bouc, elle apparaît au spectateur comme une femme ayant pris le rôle de l'homme dans le ménage. Elle tient littéralement dans sa main son mari qui est représenté comme un enfant. Elle fait donc ici figure d'autorité et emprunte le rôle de mère, rôle qu'elle ne peut pas tenir dans sa vie réelle. Cette amie imaginaire incarne tout ce à quoi Frida aspire : être une femme, voir une mère forte ayant le pouvoir d'un homme. De la main droite, elle tient la Frida fragile, image de sa féminité et victime de ses souffrances. A cette vision bipolaire de l'artiste se superpose un entrelacs de veines. En regardant de plus près, on remarque que le  cadre du portrait de son époux  est  formé par une veine reliée au cœur de la Frida de droite. Ce portrait de Diego est paradoxalement une partie nécessaire à son organisme pour se maintenir en vie. Même si Frida apparaît au spectateur comme quelqu'un de solide dans ce portrait, sa force ne tient qu'à ce détail. Sans lui, comme c'est le cas dans le portrait de gauche, Frida perd son sang comme elle perd ses couleurs. Robe blanche, visage blafard, le "cœur brisé", cette Frida de gauche a dorénavant perdu son identité d'épouse (le fait que la robe blanche soit devant la robe colorée présente ce portrait comme l'état présent du peintre et le second comme appartenant au passé). Toujours en costume mexicain, mais cette fois sans identité régionale, la couleur de la robe n'existe que par le rouge du sang, dont les éclaboussures se mêlent aux petites fleurs en bas de sa robe. Aidée d'une pince, cette Frida empêche son sang de couler mais son regard qui est déjà loin annonce au spectateur qu'elle s'est vidée de tout espoir.

 

Si Frida Kahlo utilise ses organes pour exprimer sa souffrance, c'est sans aucun doute lié à ses multiples interventions chirurgicales qu'elle a subies tout au long de sa vie. De façon paradoxale, elle tire de ces souffrances corporelles sa force mentale et s'en sert comme image de ses blessures psychologiques. C'est son organisme qui raconte son histoire et ses tourments dans la plupart de ses tableaux.

 

 

Voir les commentaires

Histoire de Christian Bobin !

27 Février 2014, 16:47pm

Publié par patybio

 

 

 

 

 

 

 

Les histoires de Christian Bobin

 

Vouloir trop rendre compte des mots de Bobin est lourdeur, car il a la fragilité colorée des ailes de papillon. Simplement, lisez Bobin, l'enchantement d'un simple dont la fable à vous dire sera celle-ci :

 

souris.jpg

 

Ce conte adapté de Kafka je l’ai entendu de la bouche de Bobin... de Gil Pressnitzer

 

Il était une fois une souris qui vivait avec ses petits dans une vaste maison, elle avait bien sûr souffert et souffert de solitude et d'abandon mais maintenant les tourments s’étaient calmés, et cette joie immense de ramener des morceaux à manger et surtout des jouets pour ses petits la faisait vivre et vivre.

 

Ce jour comme tous les dimanches elle quitta son trou car les maîtres de la maison sortaient à la messe et à la campagne. Alors elle traversa le salon pour atteindre la cuisine, et là surprise et merveille : des morceaux de fromage et des bobines de fil pour les jeux de ses enfants. Puis elle revient vers sa tanière.

 

C’est alors qu’elle le vit, lui énorme, immense et noir, lui le gros chat noir, juste au milieu du salon entre la cuisine et son refuge. Elle n’osait plus respirer attendant la mort. Un long silence et rien. Elle rouvrit les yeux et se dit : il dort sans doute. Elle longe alors les murs lentement sans lâcher ses trophées.

 

Doucement, doucement. Toujours rien et là du bout du pied elle reconnaît son trou et les cris des souriceaux. Encore quelques pas elle sera sauvée. Rien toujours alors elle lance ses cadeaux dans le trou, les enfants glapissent de joie. C’est alors qu’elle l’entendit, lui le chat noir.

 

Sa voix roulait le long des murs et il disait : douce dame ne croyez pas que je sois là par hasard, tous les dimanches je vous guette et vous regarde, je vous sens et vous respire. Madame je vous aime. C’est elle qui ne bouge plus.

 

Un très grand silence tombe, puis lentement à reculons après avoir jeté un dernier regard sur ses souriceaux, lentement très lentement, elle revient vers le chat noir. Maintenant elle peut le sentir contre elle. Alors elle ferme les yeux et dit d’une voix fluette : chat, grand chat noir, faites ce que vous avez à faire, mais faites le vite.

 

 

 

 

Le jour de notre mort traverse chaque jour de notre vie comme une eau sombre dans l'eau limpide, mais nous sommes trop agités pour le voir et saluer comme il convient notre proche disparition dans toutes les présences du monde.

 

Ainsi tournent ses pages, et les jours.

 

 

 

Voir les commentaires

Voyage auditif au pays des épices !

27 Février 2014, 14:58pm

Publié par patybio

 

 

Les bienfaits des épices

 

Je viens de finir d'écouter cette émission...57 minutes de voyage au pays des épices

 

 

epices.jpg

 

 

 

 


 

 

 

 

 

Ali Rebeihi s'intéresse à cette question avec :

 

Mélange d'épices © Radio France

* Eric Birlouez, Ingénieur agronome et sociologue de l'alimentation, auteur de La santé par l'alimentation: de l'Antiquité au Moyen Âge, publié aux Editions Ouest-France, coll. "Documents histoire". Il a également écrit: Sur la route des épices, en octobre 2013, chez Ouest-France

 

 

 

*Marilyn Nicoud, Professeur à l'Université d'Avignon, spécialiste de la médecine médiévale dans ses aspects intellectuels et pratiques, co-auteur avec Martin Bruegel de Le choix des aliments. Informations et pratiques alimentaires de la fin du Moyen-Âge à nos jours, aux PUR.

********************************************************************

Le reportage de Sophie Bober aux côtés de Jean-Marc Notelet, chef cuisinier au Caïus, situé 6 rue d'Armaillé dans le XVIIème arrondissement de Paris

********************************************************************


 

Voir les commentaires

Heart Méditation ...

27 Février 2014, 08:42am

Publié par patybio

 

 

 

Féerie d'un moment majuscule que nous offre dame nature

avec cette reconnection courale

Belle journée à tous Paty

 

 

Voir les commentaires

La propolis une panacée à elle toute seule !

27 Février 2014, 07:47am

Publié par patybio

Propolis.jpg

 

 

La propolis, reine des produits de la ruche

article rédigé par Annabelle pour Conso globe

 

 

Depuis plusieurs mois l 'une de mes  fille a un souci important de santé et pour éviter qu elle l''attrape plusieurs virus tout en fortifiant son organisme, je me suis tournée vers les produits naturels et sains que nous offre ses chères amies Abeilles...Cure de Propolis et gélée royale. , miel de montagne ou autres miel !

Je peux vous assurer qu avec une alimentation équilibrée, variée et riches en aliments essentiels et épices fortifiantes, cela contribue a lui fortifier sa barrière contre les germes et bactéries  indésirables vue son IMC faible.

Je me permet de partager cet article très bien fait sans faire aucune publicité, juste une information santé au naturelle pour vous tous.  Bien à vous "Paty"

 

 

 

La ruche regorge de trésors : le miel et ses mille et une vertus est le plus connu de tous. Mais grâce à nos amies les abeilles, il existe d’autres produits issus de la ruche et tout aussi bénéfiques pour nous autres êtres humains. Parmi eux, la propolis, une substance qui permet de préserver la santé de la ruche… et la nôtre aussi par la même occasion !

La ruche, une entreprise dynamique !

La ruche ne laisse rien au hasard : chaque élément y est présent pour une raison précise, et l’organisation y est militaire.

etoile139Avec ses 80 000 ouvrières et sa grande chef la reine, la ruche peut être comparée à une entreprise qui fonctionne plus que bien ! Elle produit beaucoup : jusqu’à 40 kg de miel par an.

Et le miel n’est pas l’unique production de ces chères abeilles.

ruche et propolis

Une ruche contient en effet d’autres substances :

  • La gelée royale, produite par les abeilles nourricières qui sert à nourrir les larves qui donneront naissance aux jeunes abeilles et aux reines ;
  • La cire, produite par les glandes cirières des abeilles. C’est cette cire qui va servir à la construction des alvéoles qui forment les rayons de la ruche.
  • Le pollen, qui est l’élément fécondant des végétaux et qui est récolté par les abeilles via leur brosse à pollen
  • La propolis, une substance complexe, formée de 300 à 400 composés. Elle sert à protéger la ruche grâce à une action bactéricide.

Le saviez-vous ?

abeille-et propolisLe mot propolis aurait une double origine étymologique. Le mot pourrait en effet venir du grec pro-polis qui signifie devant ou en avant de la Cité. L’expression fait référence au fait que les Grecs avaient remarqué que les abeilles enduisaient l’entrée de leur ruche de cette résine pour protéger les colonies d’éventuels prédateurs. On évoque aussi une origine latine avec le verbe propolire qui signifie enduire.

 

La propolis, l’antiseptique naturel par excellence

La propolis était déjà connue des Égyptiens il y a 3 000 ans. Ils s’en servaient comme protection contre les bactéries en cas de plaies. Également, la propolis leur servait à embaumer leurs morts.

abeille-et propolisUn peu plus tard, les Romains l’ont aussi adoptée. Les soldats pansaient leurs plaies avec de la propolis.

Depuis, de nombreuses recherches scientifiques sont venues corroborer ce que les Anciens savaient déjà : la propolis a un réel potentiel antiseptique. C’est d’ailleurs l’une des rares substances capables de tuer le très redoutable staphylocoque doré.

La propolis, un produit multifonction

Dans la ruche, la propolis a une utilité multiple :

  • Tout d’abord, la propolis fait office de ciment voire d’enduit ; elle sert en effet à rassembler plusieurs éléments de la ruche et à boucher les trous si nécessaire
  • La propolis joue aussi le rôle d’isolant thermique
  • La propolis sert de traitement antiseptique à la ruche : elle permet ainsi à la reine de pondre dans un endroit presque aseptisé
  • La propolis lutte contre les indésirables, et ce de 2 manières.

miel et propolisLa propolis qui recouvre les parois de la ruche va servir de protection contre les diverses agressions venues de l’extérieur. Microbes, virus ou champignons ne peuvent survivre au contact de la propolis.
En outre, la propolis sert à embaumer les indésirables plus volumineux ! Ainsi, si un rongeur s’aventure dans la ruche, il est rapidement mis hors d’état de nuire pour être ensuite embaumé comme une momie. De cette façon, le corps ne se décompose pas et n’infecte pas la ruche ou ses habitants.

 

Composition de la propolis

abeille-et propolisLa propolis résulte du travail de récolte des abeilles. Mais attention, toutes ne sont pas destinées à récolter la propolis ! Seules les quelques butineuses sont à même de le faire car elles sont les abeilles les plus âgées et par là même les plus expérimentées de la ruche.

La consistance visqueuse de la propolis est due au fait qu’elle est constituée de substances résineuses, gommeuses et balsamiques récoltées au niveau des bourgeons de diverses espèces végétales, et parfois au niveau de l’écorce des arbres. S’y ajoutent la salive et autres sécrétions des abeilles pour rendre la propolis moins collante, ainsi que de la cire.

La propolis contient aussi beaucoup d’impuretés comme des poussières et même des cadavres d’insectes. Il est donc nécessaire de la purifier avant toute utilisation.

Comme vu plus haut, la propolis est une substance complexe comprenant 400 composés ! La plupart de ces composés agissent en synergie, c’est-à-dire qu’ils sont encore plus efficaces associés que séparés.

propolisOn peut rassembler ces composés en 3 grandes familles :

 

  • Les flavonoïdes : ce sont des pigments végétaux – antimicrobiens, antifongiques et antispasmodiques (chrysine, pinocembrine, galangine, quercétine…) – agissant comme de puissants antioxydants
  • Les composés phénoliques et aromatiques : qui peuvent avoir une action antibactérienne, immunostimulante et/ou antifongique (acides caféique, benzoique, cinnamique, coumarique…)
  • Les huiles essentielles : pinène, eugénol, guiaol, etc.

La propolis, un atout santé

La propolis agit comme une véritable barrière contre les bactéries et les germes. Elle peut donc avoir un effet bénéfique sur pléthore de troubles plus ou moins importants tels que le mal de gorge, le rhume, les infections urinaires, la goutte, la grippe, la bronchite, la gastrite, les infections intestinales, les ulcères, la pneumonie, l’arthrite et même certains cancers.

propolis

Ainsi, la propolis a de nombreuses propriétés thérapeutiques :

  • La propolis a une action antiseptique et antibactérienne
  • La propolis a une action anti-inflammatoire grâce aux acides phénols, caféique et férulique qu’elle contient
  • La propolis a une action antifongique ; elle est notamment efficace contre le Candida Albicans à l’origine, entre autres soucis, de mycoses récidivantes
  • La propolis a une action anti-virale grâce notamment aux flavonoïdes qu’elle contient ; elle est notamment très utile pour se prémunir des attaques de l’hiver en stimulant les défenses immunitaires de l’organisme. Elle est aussi efficace pour soulager des affections plus handicapantes telles que l’herpès.
  • La propolis a une action antioxydante

picto-arbre191511Bref, la propolis est un vrai cadeau de la nature.

 

 

La propolis contre les infections ORL

Gorge qui pique ou même laryngite, angine et autres pharyngites ? La propolis aide vraiment à combattre les symptômes liés aux infections ORL. Les propriétés anti-inflammatoires et même anesthésiantes de la propolis permettent de soulager rapidement les maux de gorge. La propolis stoppe aussi l’invasion des microbes.

L’idéal dans ce cas est de consommer la propolis sous forme de pastilles ou de collutoire.

La propolis contre les infections des gencives

dentifrice et propolisDes gencives rouges, douloureuses et sensibles sont le signe d’une inflammation. Celle-ci peut bien entendu avoir des causes diverses. La propolis agit contre les problèmes buccaux à différents niveaux : elle débarrasse de la plaque dentaire et elle réduit l’inflammation de la gencive.

La propolis est efficace contre les diverses affections de la bouche comme la mauvaise haleine, les aphtes, etc.

La propolis contre les problèmes de peau

Blessures, engelures, crevasses, brûlures, verrues, boutons, cors au pied, durillons, furoncles… La propolis vient à bout de nombreux maux dermatologiques. Elle soigne également les coups de soleil grâce à ses vertus apaisantes grâce auxquelles elle calme la douleur. De plus, elle a un effet cicatrisant qui accélère le renouvellement de l’épiderme.

La propolis contre les problèmes gastriques

Acidités et reflux mettent à mal la flore bactérienne de l’estomac. La propolis va permettre de renforcer la flore bactérienne ce qui rendra la digestion plus facile.

En outre la propolis a un effet bénéfique avéré sur les ulcères de l’estomac.

fleche-suite103La propolis soigne donc beaucoup de maux, mais elle peut aussi être prise préventivement en cure de 3 semaines à 3 mois, pour préparer son organisme à affronter l’hiver par exemple.

 

Sous quelle forme consommer la propolis

La propolis existe sous plusieurs formes différentes. C’est donc selon le problème à traiter que vous pourrez choisir entre :

  • Les pommades, pour une application externe
  • Les pastilles et collutoires, pour les problèmes ORL
  • Les gélules pour prendre de la propolis comme complément alimentaire.

La propolis se procure facilement en pharmacie.

point-exclamatiionAttention ! La propolis, bien qu’étant un produit naturel, n’est pas sans risque bien entendu. Ainsi, elle est à éviter si vous vous connaissez des antécédents d’allergie aux produits de la ruche.

*

 

 

*

Voir les commentaires

Pensée de Christian Bobin

26 Février 2014, 17:15pm

Publié par patybio

 

Ardas ~ Singh Kaur + Kim Robertson

Sublime tout simplement a découvrir avec son coeur

 

 

 

 

"Aimer quelqu'un, c'est le lire. c'est savoir lire toutes les phrases qui sont dans le cœur de l'autre, et en lisant le délivrer"

La lumière du monde par : "Christian Bobin "

 

 

 

 

P1070321

     

 

 

 

 

"

Voir les commentaires

Rakhe Rakhanhar ☯ Singh Kaur

26 Février 2014, 16:56pm

Publié par patybio

 

Magnifique partage avec l'autre dans la paix en soi

Bonne soirée à tous Paty

 

Voir les commentaires

Hot Drink Sureau-Echinacea

26 Février 2014, 16:08pm

Publié par patybio

echinacea-sureau.jpg 

 

 

 

Hot Drink Sureau-Echinacea  

 

Je partage avec vous cette info sans partenariat avec le laboratoire ni autre... Seulement parce que ce sont des bons produits que j 'utilise régulièrement.


Boisson d'hiver
Préparation pour boisson aux baies de Sureau et à l'Echinacea

 

Echinacea Hot Drink est une préparation pour boisson chaude au goût délicieux à base d’Echinacea et de baies de sureau. C’est LA bonne association, LA boisson plaisir qui vous permettra de rester en forme et de renforcer votre système immunitaire et santé respiratoire

 

• A base de baies de Sureau et de plante fraîche d’Echinacea
• 1 dose de sirop = 1200mg d’extrait d’Echinacea purpurea fraîche
• Boisson 100% naturelle
• Sans conservateurs, arômes et colorants artificiels
• Goût délicieux
• Pour petits et grands (à partir de 6 ans) 

 

 

Les qualités principales :

  • Santé du système immunitaire
  • Santé respiratoire
  • Aide à calmer le rhume
  • Agréable pour la toux et l’enrouement
  • Excellente synergie d'Echinacea purpurea et des baies de sureau
  • A base de plantes fraîches
  • Sans conservateurs, arômes et colorants artificiels
  • Apaisant pour la bouche et la gorge
  • 100% naturel
  • Sans gluten ni lactose
  • Goût délicieux

Mode d'emploi

  • Pour favoriser un bon rétablissement :
    3 à 5 doses par jour (pendant les 3 premiers jours)
  • Pour augmenter les défenses naturelles :
    1 à 2 doses par jour
  • Pour les enfants de 6 à 12 ans :
    1 à 2 doses par jour (pendant les 3 premiers jours)

Agiter avant l’emploi.


1. Versez le sirop dans la mesurette de 5ml
2. Versez le sirop dans une tasse vide
3. Ajoutez environ 200ml d’eau chaude et mélangez le doucement
Peut également se consommer froid.

1 dose = 5 ml de sirop soluble. Très concentré et standardisé : 1 dose de 5 ml correspond à 1200 mg d’extrait d’Echinacea purpurea.

Précautions d'emploi

Contre-indiqué en cas d’allergie connue à l'un des ingrédients ou aux plantes de la famille des Composées.Il est toujours très important de demander conseils auprès d' un professionnel de santé  Paty

Ingrédients

Jus de Sureau noir concentré (Sambucus nigra L.), extrait hydro- alcoolique de parties aériennes et de racines d’Echinacée (Echinacea purpurea L.), sirop de sucre (eau,sucre), acidifiant : acide citrique, amidon transformé, eau, matières grasses végétales, conservateur (sorbate de potassium). Alcool : 0,5% Vol.

Voir les commentaires

1 2 3 > >>