Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de patybio

Le gâteau de la Sorcière

31 Octobre 2011, 09:40am

Publié par patybio

 

 

 

                                          Le gâteau de la Sorcière

 

 

HPIM0932.JPG

 

 

 

Il y a déjà quelques temps  pour la soirée d 'Halloween ...Nous avions inventé cette recette  avec mes filles.

Ce gâteau a eu beaucoup de succès auprès de leurs convives petits et grands ...J 'avais envie de partager ce moment  de délice avec vous !

 

J 'ai retravaillé la recette (base du fameux gâteau yaourt) avec des ingrédients plus sains !

 

 

 

Ingrédients :

1 yaourt nature soja ou autre

1 pot d 'huile de sésame ou noisette bio

1 pot et demi de sirop d érable

3 pots de farine bio petit épeautre

1 pot de poudre d 'amande bio

3 oeufs bio

125 g de Chocolat Noir à 66% de Cacao

1/2 sachet de levure bio

1 pincée de sel

Bonbons Bio ou sans colorants

Préparation de la recette :

.Préchauffez votre four à 180°C (th. 6).

Beurrez le moule.

.Ajoutez les inrédients un à un en fouettant pour obtenir une pâte homogène.

Déposez délicatement cette préparation dans le moule.

Mettez au four 40 mn.

Démoulez sur une grille puis mettez le gâteau sur un plat.

.Faites fondre le chocolat noir.

Nappez le gâteau

Puis décorez de bonbons gluants ou de petits sujets en plastique

 

BRRRRRRRR....Bon Appétit !

 

 

 

 

Petit clin d 'oeil sur  quelques Contes et légendes  :

 
La pomme, symbole des désirs les plus brûlants et des plus grandes frayeurs, joue un rôle majeur dans bien des contes et légendes. Comme l'écrit Michel Pastoureau, directeur d'études à l'Ecole pratique des hautes études : " ... parce qu'elle a à voir avec la douceur et la beauté, la pomme peut signifier aussi bien l'amour que la luxure, la charité que le péché. Parce qu'elle est en rapport avec la fortune, elle peut symboliser tout autant la richesse que la santé que l'avarice et la mort. Parce qu'elle est liée à la connaissance, elle peut renvoyer d'un côté à la révélation divine et de l'autre au savoir des sorcières." Et: " la mauvaise pomme n'existe pas indépendamment de la bonne. Par là même, tous les aspects néfastes ou péjoratifs de la pomme [...] sont tour à tour le prolongement, le reflet, le double, la soupape, la conséquence ou la contre-partie des aspects valorisés et valorisants..." ce qui apparaît nettement à la lecture des contes. " Toute jolie pomme a son ver " affirme un proverbe allemand. Dans beaucoup de contes et légendes, grecques, celtiques et dans la littérature médiévale, la pomme rouge est un don perfide, une pomme trop belle, empoisonnée, qui séduit et qui tue, toujours offerte par une femme, parfois une marâtre. Ainsi c'est une pomme rouge empoisonnée qui plonge Blanche-Neige dans un profond sommeil. Dans la Morte d'Arthur de Thomas Mallory, de 1485, pas moins de cinq personnes sont victimes de pommes empoisonnées. Mais là encore il y a ambivalence car si dans les contes et légendes la pomme tue, la mort qu'elle provoque est suivie d'une résurrection, ce qui n'est pas le cas pour d'autres objets empoisonnés. Chez Grimm, la pomme confond les " chasseurs déguisés en filles ".


Sorcellerie
Les pommes maléfiques ne sont pas l'apanage des seuls contes et légendes. Les sorciers ensorcelaient encore au début du siècle à Marseille en perçant une pomme d'épingles, ou en offrant des fruits maléfiques à leur victime. Pour savoir si une pomme avait été ensorcelée, il fallait la faire cuire, car " si elle pète, c'est le démon qui cherche à sortir, alors il ne faut pas la manger; mais si elle cuit comme à l'ordinaire, on peut la manger en toute sûreté. Selon le juge et démonologue Henri Boguet, grand chasseur de sorcières, le péché se transmet par la pomme et certaines pommes abritent des démons. C'est ce qu'il écrit dans son Dictionnaire exécrable des sorciers de 1602: " Comme le sorcier se sert ordinairement de viandes pour rendre son ennemi démoniaque, je me suis donné garde qu'il use en cela des pommes, en quoi Satan renouvelle la voie par laquelle il tenta Adam et Eve au paradis terrestre. " Ainsi, comme le rapporte Roland Villeneuve dans son Dictionnaire du Diable, à Annecy en 1585: " on vit sur la margelle d'un pont, par l'espace de deux heures, une pomme de laquelle sortait un bruit de tintamarre si grand, que l'on avait horreur de passer par là, quoique ce fût un chemin ordinaire. Tout le monde accourait à ce spectacle, sans que personne n'osa approcher. mais enfin il s'en trouva un qui fut plus hardi que les autres; car avec un long bâton il jeta la pomme dans le Thiou, qui est un canal du lac d'Annecy passant sous le pont, et dès lors l'on entendit plus rien. Il est vraisemblable que cette pomme était remplie de diables et qu'un sorcier s'était failli à la bailler à quelqu'un. " Le fruit du pommier était maudit " puisqu'il poussait à Sodome des pommes à l'aspect extérieur séduisant, mais remplies de charbon et de suie." Au cours de grands procès de sorcellerie dans la Pays basque, un autre démonologue, conseiller au parlement de Bordeaux, Pierre de Lancre remarquait au 17e siècle: " C'est un pays de pommes; elles (les sorcières) ne mangent que des pommes, ne boivent que du jus de pommes, qui est occasion qu'elles mordent si volontiers à cette pomme de transgression, qui fit outrepasser le commandement de Dieu à notre premier père. Ce sont des Eves qui séduisent des Adams; elles écoutent hommes et diables." Le bois de pommier a la réputation de faire de bonnes baguettes magiques. Pour les Anglo-Saxons manger une pomme sans l'avoir fait briller attire le diable.


(source    www.cassutogolden.net)

 


 

En ce jour de chasse aux sorcières....  Je me devais de vous offrir ce tableau symbolique et cosmique.

N' ai je pas eu de la chance d 'avoir mon ami Jacy qui

m 'a offert cette sublime  photo Magique

Dans ce magnifique  paysage de nuit  automnale... Une très  belle résonance  entre ciel, pomme et authenticité...Chacun de nous pourra donc apprécier de  : Voir le Monde Autrement version Jacy

Belle soirée à tous Paty

334467_155746667855749_131021500328266_246344_1488575218_o.jpg

Voir les commentaires

Dix clés pour stimuler votre système immunitaire

29 Octobre 2011, 18:50pm

Publié par patybio

 

Dix clés pour stimuler votre système immunitaire

440764249_0993db417c.jpg

Par Anne-Marie Filliozat

La psychanalyste Anne-Marie Filliozat, qui pratique la pensée positive depuis trente ans, et le Dr Gérard Guasch, spécialiste des « cuirasses psychocorporelles », sont les pionniers d’une approche originale, proposant l’usage conjoint des pensées, images intérieures, émotions, sensations, tensions et mémoires corporelles. Grâce à leur livre Aide-toi, ton corps t’aider ! *, des exercices efficaces, inspirés par les neuro-sciences, mais aussi par la médecine chinoise, nous livrent ici pour la première fois des clés simples, pour améliorer notre vie quotidienne et notre santé : vitalité, immunité, sommeil, sexualité, etc... Nous leur avons demandé de résumer leur méthode en dix points forts.

Nous savons tous que notre système immunitaire est le gardien de notre santé, et les scientifiques ont maintenant largement montré qu’un état de stress élevé diminuait notre immunité. Tout ce qui vient du psychisme - climat émotionnel, images mentales, pensées - y participe. Comment pouvons-nous avoir une influence sur ces phénomènes psychosomatiques ? Voici dix façons de développer en vous-même des attitudes positives et donc de renforcer votre santé.

1. Développez une attitude de « dialogue corps/esprit »

Notre part de responsabilité commence par une attitude de vigilance : être à l’écoute des signaux venant de notre corps (fatigue inhabituelle, douleur même intermittente, changements notables de l’appétit, du sommeil, de la sexualité), ou des états prolongés de malaise psychologique (angoisses répétitives, forte anxiété permanente). À cet « état des lieux » doit s’ajouter un questionnement sur le quand, comment, pourquoi ? Faire la mise en lien avec tel événement, telle situation stressante.

2. Apprenez à diminuer l’impact du stress

Différentes pratiques simples et efficaces peuvent nous aider à ne pas laisser des agents stressants, même forts, avoir sur nous un impact trop violent. La première des ressources est un mode respiratoire qualifié d’anti-stress, justement parce qu’il empêche le blocage quasi réflexe du diaphragme. Privilégiez l’expiration sur l’inspiration. « Souffler », au lieu de suspendre sa respiration en apnée, assure un relâchement global immédiat de l’organisme.

3. Cultivez une pratique régulière de la relaxation

La relaxation permet une détente musculaire et mentale. Pratiquée régulièrement, elle nous évite la surcharge des tensions et augmente sensiblement notre résistance au stress. Cette pratique consiste à formuler, sous forme d’idée ou d’image, une intention de détente - si possible en station allongée. Ce message de relâchement est immédiatement enregistré par notre cerveau qui diffuse l’information à tout notre organisme.

4. Visualisez l’activité de votre système immunitaire

L’image étant le véhicule privilégié entre psyché et soma, en nous représentant le fonctionnement de notre système immunitaire, nous lui envoyons une injonction, une sorte de « pub subliminale » visant à stimuler son activité. Un exemple : imaginez des cellules équipées de radars, qui circulent dans tout votre corps, détectant et éliminant tout élément indésirable, ou bien une équipe d’agents d’entretien, débarrassant l’organisme de ses pollutions intérieures.

4 . Osez exprimer vos émotions

L’état de stress s’accompagne d’une charge émotionnelle importante, le plus souvent retenue. Cette répression des émotions a des conséquences fâcheuses sur votre humeur, votre état de tension musculaire, votre circulation énergétique. Il est donc bon pour votre santé (et très soulageant) d’exprimer votre ressenti chaque fois que cela est possible. Il est bon de vous habituez à dire ce qui ne vous convient pas, à refuser fermement ce qui dépasse vos limites, à pleurer dans des bras accueillants quand vous traversez des épreuves graves, à partager vos inquiétudes. Beaucoup d’états dépressifs sont à mettre sur le compte d’émotions réprimées, souvent depuis très longtemps, et s’accumulant au fil du temps. Un accompagnement psychothérapeutique est parfois indispensable pour aider à se soulager de cette charge et pour retrouver la joie de vivre.

5. Cultivez une politique de plaisir et d’humour

Profitons pleinement des petits plaisirs offerts par la vie quotidienne ; les grands sont moins fréquents, alors n’attendons pas les circonstances exceptionnelles, ou que tout aille bien, pour savourer la vie, y compris dans les moments les plus ordinaires. La pensée positive n’est autre chose qu’un rappel du merveilleux de la vie. Malgré les épreuves, et parfois les horreurs, la vie est un miracle permanent et réserve des trésors. Gardons à l’esprit cette vérité désormais prouvée scientifiquement : sous l’effet du plaisir, les cellules de notre système immunitaire font nettement mieux leur travail. Et l’humour ? C’est un fantastique remède à la morosité et une élégante manière de prendre du recul - certains s’en sont efficacement servi pour guérir de troubles graves ! C’est un outil anti-stress puissant... à condition d’être manié de façon non agressive. Quant à nos croyances rigides, rien de tel que des amis rigolos pour les bousculer et éviter qu’elles ne sapent nos efforts.

6. Traitez-vous avec indulgence et douceur

La plupart d’entre nous sont des juges impitoyables pour eux-mêmes. Quand vous avez commis oubli, erreur ou maladresse, même minimes, n’est-ce pas aussitôt un reproche, voire une injure que vous vous adressez ? Ce jugement négatif a une résonance dans tout votre organisme, déclenchant humeur négative, crispations, tensions corporelles. Le remède : avoir une attitude de juste amour de soi, qui n’est pas du nombrilisme, mais la reconnaissance de nos réelles qualités.

7. Ayez un mode de vie qui respecte vos besoins

Vos besoins sont tant physiques (alimentation, sommeil, exercice) que psychologiques (être aimé, reconnu, se réaliser), ou existentiels (avoir des buts, donner sens à sa vie). Chaque fois qu’un de vos besoins fondamentaux ne trouve pas une satisfaction adéquate, se développe un état de stress plus ou moins important selon le degré de frustration. Le cumul et la prolongation de ces agents stressants usent votre résistance, tant émotionnelle que mentale, déprimant votre système immunitaire. Bien connaître ses besoins est une première étape, pas toujours facile pour ceux qui ont été éduqués à s’occuper des autres plutôt que d’eux-mêmes ; ensuite repérez les manques et évaluez les ressources susceptibles d’y pallier.

8. Prenez soin de votre réseau relationnel

La communication avec les autres est indispensable pour alimenter l’énergie en nous. En outre, le contact physique avec des proches n’est pas seulement un antidote à la solitude ; quand la relation à l’autre est suffisamment bonne, elle apporte un sentiment de sécurité qui diminue l’anxiété. Autre bonne nouvelle : le contact peau à peau est en relation directe avec l’activité cellulaire. Des études faites sur l’influence des massages ont objectivé l’effet très bénéfique sur le fonctionnement corporel de la « chaleur humaine » ainsi transmise.

9. Faites circuler l’énergie en vous

La vie est mouvement. Vos blocages restreignent la circulation de votre énergie. Entretenez la fluidité, en faisant bouger votre corps dans la souplesse. Qu’il s’agisse de marche, de sport, d’arts martiaux, ou d’autres pratiques, le projet est de « décuirasser » votre organisme, d’éviter les scléroses, d’ éveiller les sensations de votre corps bien vivant.

10. Assurez une synergie de vos ressources

Soyez attentif à chacun des paramètres évoqués ci-dessus, afin de rester dans une optique de globalité de votre personne. Chaque ressource potentialise les effets d’une autre et crée une synergie reposant sur l’unité fondamentale corps/esprit.

À lire : Aide-toi, ton corps t’aidera, Anne-Marie Filliozat - Gérard Guasch

 

 

              Connaître les autres, c'est sagesse. Se connaître soi-même, c'est sagesse supérieure (Lao-Tseu)

 

Energia-Kundalini1.jpg

Voir les commentaires

Gérer en douceur le changement d 'heure !

26 Octobre 2011, 12:23pm

Publié par patybio

 

                    Gérer en douceur le changement d 'heure

 

2761532027_dd05deaf29.jpg

Photo flick

 

 

Mettre à l heure son horloge interne

 Source Nicole Coudeville


A la fin octobre, le changement horaire nous permet de dormir une heure de plus.

Cette impression agréable est vite oubliée est car la journée suivante nous semble, au contraire très courte.

Cela résulte du fait que ce nouvel horaire implique une heure de lumière en moins par jour, ce qui peut -être générateur d 'un petit coup de déprime.

 

Voici quelques petits conseils

pour aider notre organisme à s 'adapter à ce bouleversement :

 

Pour s 'adapter le plus vite possible aux nouveaux horaires, rien ne vaut une bonne marche quotidienne en plein air et en plein jour, afin de profiter de la lumière.

 

Une fragance pour changer de rythme avec l 'huile Essentielle de Pruche du Canada :

329px-Tsuga_canadensis_morton.jpg

 

 

La pruche du Canada est un arbre qui appartient à la famille des pins, et son huile essentielle vous aidera à retrouver un ancrage naturel.

Elle maintient notre équilibre nerveux et énergétique.


Préparation :

5 ml d 'huile essentielle de pruche (Tsuga Canadensis)

 

Au lever, appliquer 2 gouttes d HE sous la plante des pieds et massez rigoureusement.

Respirez régulièrement cette huile pendant 5 minute dans la journée.

 


 

Propriétés de HE de Pruche :

- Equilibrante nerveuse, renforce et protège le système énergétique

- "Huile de passage", réconforte, facilite le "lâcher-prise"

- Stimule l'imagination et l'inspiration

- Mucolytique

- Anti-infectieuse

- Immunostimulante

- Vasoconstricteur

 

Petit conseil  utile pour lutter contre le décalage horaire :

 

    Commencer  cette petite formule 3 jours avant le voyage et poursuivez une semaine arrivé à destination .

 

 

 

 

 Petit Arrêt sur la fiche d 'identité de la Pruche du Canada :

 

La Pruche du Canada (Tsuga canadensis ) est un arbre appartenant à la famille des Pinaceae. Il existe plusieurs espèces de Tsugas. Originaire d'Amérique du Nord, le Tsuga du Canada pousse depuis l'Alabama et la Géorgie jusqu'à la région des Grands Lacs[1].

Il est surtout abondant au nord et à faible altitude sur des sols très humides  .

 

La pruche du Canada est un arbre de dimension moyenne pouvant atteindre 30 m de hauteur  . Le tronc est droit, peut mesurer jusqu'à 100 cm de diamètre et fortement décroissant[ . Sa ramure est large et plutôt conique pour les jeunes arbres, mais devient irrégulière avec l'âge  . Ses branches sont grêles, flexible, étalées horizontalement et sont réclinées aux extrémités  .

Les branches mortes sont persistante sur l'arbre  . Ses racines sont superficielles et très étalées  .

Détail rameau, graine et cône

Son écorce est de couleur brun foncé rougeâtre  . Celle-ci s'écaille dès le plus jeune âge  .

L'écorce des arbres mature arbore de larges crêtes aplatis parcourus par un réseau étendu de sillon  .

Les aiguilles longues de 7 à 16 mm se rétrécissent aux extrémités et leur pourtour est finement dentelé.

La face inférieure porte deux bandes blanches de stomates. En Europe, la floraison a lieu au début du mois de mai. Les cônes mesurent de 15 à 22 mm et la graine ailée mesure 2 mm.

source Wikipédia

 

 

                                                      Comme la Pruche est du Canada ....

                       Petit clin d 'oeil à tous mes amis Canadiens  "présentement" qui sont très agréables !

337872 143495419080874 131021500328266 205000 1463039921 o

 

 

Photo de mon ami Jacy Auteur/compositeur/Musicien/Photographe

qui a comme projet de faire le tour du monde pendant 1 an un super  voyage web réalité :Chanter dans 5 continents, 12 pays et 30 villes des vortex/ cortex énergétiques.

Des photos et vidéos prises par ses soins nous permetrons de le suivre tout au long de cette belle aventure humaine !


Belle journée à tous ...

Je suis un peu moins présente en ce moment  sur mon blog car  se sont les vacances scolaires.

Voir les commentaires

Cuisine indienne : Le Daal fry

24 Octobre 2011, 19:01pm

Publié par patybio

 

 

       Une très bonne recette saine Indienne...A découvrir  avec interêt en cette saison!

 

J 'aurai l 'occasion de vous  parler de l 'apport non négligeable de ses épices aux vertues intéressantes !

Une base  essentielle que l 'on retrouve dans la cuisine Ayurvédique !

 

 

Bonne soirée Paty

2745698139_445150a696.jpg

Voir les commentaires

L'Art de Manger

22 Octobre 2011, 18:48pm

Publié par patybio

                               L'Art de Manger 

 

 

302192227_42713b7c63.jpg

Chaque fois que vous êtes hésitant dans quoi que ce soit, cela s'étire en longueur.

Si vous êtes assis à table et mangez et si vous mangez seulement avec tiédeur et restez sur votre faim, alors vous continuerez à penser à la nourriture toute la journée. Vous pouvez essayer de jeûner et vous verrez, vous penserez continuellement à la nourriture. Mais si vous avez bien mangé - et lorsque je dis bien mangé, je ne veux pas seulement dire que vous vous êtes bourré l'estomac. Alors ce n'est pas nécessairement que vous ayez bien mangé. Vous pourriez vous être empiffré. Mais bien manger est un art. Ce n'est pas simplement se bourrer.

C'est un grand art, goûter la nourriture, sentir la nourriture, toucher la nourriture, mâcher la nourriture, digérer la nourriture et la digérer comme si elle était divine. Elle est divine, c'est un cadeau du divin.

Les Hindous disent: Anam Brahma la nourriture est divine. Ainsi vous mangez avec un profond respect et en mangeant vous oubliez tout, parce que c'est une prière. C'est une prière existentielle. Vous mangez le divin et le divin va vous nourrir. C'est un cadeau qui doit être accepté avec un amour profond et avec gratitude. Et vous ne bourrez pas le corps, parce que bourrer le corps est c'est être contre le corps. C'est le pôle opposé. Il y a des gens qui sont hanté par le jeune et il y a des gens qui sont hanté par le fait de se bourrer. Dans les deux cas, ils ont tort, parce que dans les deux cas, le corps perd son équilibre.
Un véritable amoureux du corps mange seulement jusqu'au point où le corps se sent parfaitement calme, équilibré et tranquille, jusqu'au point où le corps ne se sent ni pencher à gauche, ni à droite, mais juste au milieu. Et c'est un art de comprendre le langage du corps, comprendre le langage de votre estomac, de comprendre ce qui est nécessaire, de donner seulement ce qui est nécessaire et de le donner d'une façon artistique, d'une façon esthétique.
Les Animaux mangent, l'homme mange, alors quelle est la différence ? L'homme fait du repas, une grande expérience esthétique. Quel besoin d'avoir une belle table de repas ? Quel besoin d'y mettre des bougies ? Quel besoin de mettre de l'encens ? Quel besoin de demander aux amis de venir et de participer ? C'est d'en faire un art, pas simplement un bourrage.

Mais ce sont les signes extérieurs de l'art, les signes intérieurs sont de comprendre le langage de votre corps, de l'écouter, d'être sensible à ses besoins, et ensuite, vous mangez, alors, de toute la journée, vous ne penserez plus à la nourriture du tout.

Seulement lorsque le corps aura de nouveau faim, le souvenir viendra; alors c'est naturel.

Osho, Extrait de: The Beloved

29654173_19c1bbc6c3.jpg         "Deux montagnes d'or entières ne suffisent pas à combler les désirs d'une seule personne."

Pensée Bouddhiste

Bon week-end à tous mes chers copinautes Paty

Voir les commentaires

Poème sur la gentillesse

21 Octobre 2011, 19:10pm

Publié par patybio

317186_209694219100382_100001794150904_489259_1422163031_n.jpg                                                           offert par une amie Nilza

 

                                            Bon week-end à tous sous le signe de la gentillesse Paty

                                                           fleur-de-lotus-rose

Voir les commentaires

Détente

20 Octobre 2011, 15:07pm

Publié par patybio

 

 

   Un petit moment de détente au rythme ondulé  des vagues ...

Notre mer message essentiel au délà des sens !

 

 

 

Voir les commentaires

L'Acérola ...Riche en Vitamine C essentielle !

19 Octobre 2011, 13:24pm

Publié par patybio

 

 

        L'Acérola  un complément alimentaire riche en Vitamine C essentielle ! 

 

 

2481511052_904413acee.jpg

Aujourd'hui, j 'avais envie de vous parler de cette petite cerise riche en vitamine C qui en cette saison me semble indispensable à notre organisme .Une alliée de la résistance des premiers froids, des virus et des  bactéries !

Chaque jour, nous risquons la panne de vitamine C. La pollution de notre environnement nous conduit à respirer et à ingérer quotidiennement des substances toxiques. Le stress de la vie moderne, grand consommateur de vitamine C est quasiment permanent. De ce fait, notre besoin vital en vitamine C est en constante augmentation alors que la teneur en vitamine C de notre alimentation est en constante diminution.

Le mode d’approvisionnement de notre alimentation quotidienne (culture intensive, agrochimie, cueillette trop précoce, stockage en entrepôts réfrigérés et à atmosphère modifiée avec en prime l’irradiation des produits conservés, maturation des fruits en mûrisserie par chauffage au gaz), est directement responsable de carences graves en vitamine C et de sub-carences trop souvent méconnues dont le dépistage n’est pratiquement jamais fait. Ces carences sont rarement prises en compte.

 

Gros plan sur cette petite cerise des Antilles :

 

L’acérola est un fruit, appelé aussi la cerise des Antilles ou la cerise des Barbades car ressemblant beaucoup à la cerise. Originaire d'Amérique latine, elle pousse sur un petit arbre de la famille des Malpighiaceae appelé aux Antilles, cerisier-pays.

L'acérola est naturellement comestible, de goût acidulé et agréable. Les fruits de l'année précédente arrivent à maturité peu de temps après la floraison. Au Brésil on consomme les fruits de l'acérola sous forme de jus.

Après le fruit du Terminalia ferdinandiana, l'acerola est le deuxième fruit le plus riche en vitamine C (1800mg/100g) : elle en contient 20 à 30 fois plus que l'orange.

Elle est également très riche en vitamine B6, en vitamine A ainsi qu'en bioflavonoïdes et en minéraux tel que le fer, le calcium et surtout le magnésium.

C’est un immuno-stimulant qui renforce les défenses de l'organisme contre les microbes et les virus en activant la synthèse des anticorps.

L'acérola est aussi un anti-infectieux à prendre à titre préventif en cas d'épidémie de grippe.

L'acérola est reconnu par certains pour être un anti stress intéressant. Il convient alors de le prendre sous forme de cure en cas de surmenage, dépression ou angoisse. Demandez l'avis de votre médecin ou pharmacien.


Rôles de la vitamine C:

La vitamine C doit être consommée quotidiennement, plusieurs fois par jour, au même titre que les autres aliments présents sur notre table, car notre organisme ne le stocke pas. Elle est aussi essentielle à la vie que l’air que nous respirons et que l’eau que nous buvons.

Les vitamines et les oligo-éléments sont des micro-nutriments. Ce ne sont pas des matériaux de construction de nos tissus mais des catalyseurs permettant la transformation des aliments en divers éléments constitutifs de nos cellules.

Un multimédia organique

La vitamine C :

  • joue un rôle moteur essentiel dans les différents échanges de notre métabolisme
  • potentialise l’action des autres vitamines dont elle est le starter
  • agit comme transporteur d’hydrogène dans les phénomènes d’oxydo-réduction cellulaire
  • lutte contre une production anarchique de radicaux libres
  • est la plus performante des substances anti-oxydantes
  • ralentit le vieillissement cellulaire
  • stimule les fonctions cérébrales
  • a un important pouvoir anti-fatigue
  • est un puissant facteur de surpassement
  • augmente la résistance de l’organisme aux chocs anaphylactiques et aux allergies
  • joue un rôle anti-infectieux très important en renforçant nos défenses immunitaires
  • a une action anti-tumorale
  • augmente le tonus des parois capillaires améliorant la micro-circulation cellulaire
  • contribue à la production des globules rouges
  • stimule la formation des substances osseuses en cas de fracture
  • joue un rôle favorable dans le métabolisme phosphocalcique
  • est un puissant chélateur du mercure lorsqu’elle est administrée à haute dose

Un catalyseur de nombreux métabolismes vitaux

  • la teneur en vitamine C est variable dans les différents organes de notre corps, par exemple la rétine qui tapisse notre fond d’œil en contient 25 fois plus que notre sang
  • l’absorption de doses importantes de vitamine C permet à notre métabolisme de faire face à d’imprévisibles augmentations de nos besoins et reconstitue le stock hépatique
  • l’absorption de doses importantes de vitamine C est une excellente prévention du cancer urinaire et digestif (présence de l’acide ascorbique non modifié dans ces deux milieux)
  • la vitamine C, non utilisée par notre organisme, est rejetée dans les urines et dans les matières fécales, moins de 24 heures après son absorption. Elle ne se stocke pas dans notre corps, notre organisme ne court aucun risque de surdosage.

Des idées fréquemment diffusées sur la vitamine C

Nous trouvons régulièrement dans les publications diffusées par les médias des informations sur la vitamine C ne reposant sur aucun fondement, comme par exemple :

A –Une alimentation quotidienne équilibrée apporte la quantité de vitamine C indispensable à la vie sans qu’il soit nécessaire de consommer en plus des nutriments”.
Cette affirmation ne tient pas compte d’un élément essentiel. La quantité de vitamine C nécessaire au bon fonctionnement du métabolisme est :

  • variable avec chaque individu : tout le monde n’a pas la même résistance aux agressions métaboliques, ni le même seuil d’intolérance ou d’intoxication (facteur héréditaire, stress, fatigue, surmenage, environnement, mode de vie, surcharge en métaux lourds toxiques : plomb, mercure, argent, etc.) ni la même vitesse de récupération, etc.
  • variable dans le temps : suivant le type de carence, son ancienneté, l’intensité de l’agression, le type d’intoxication ou d’empoisonnement par les métaux lourds chronique ou aigu ou par d’autres subs­tan­ces toxiques, l’importance du stress, une petite chirurgie ou une anesthésie dentaire, la consommation de tabac, de médicaments comme l’aspirine, les antibiotiques, les antalgiques, les tranquillisants qui sont de grands consommateurs de vitamine C dans notre organisme, un effort sportif intense, un effort intellectuel soutenu, une pollution environnante importante, etc.

B – “La vitamine C empêche de dormir” :
Cette affirmation est dénuée de tout fondement. Cet inconvénient ne se produit pratiquement jamais lorsqu’on utilise de la vitamine C pure (sans adjuvant chimique). On constate souvent que les troubles du sommeil si fréquemment décrits n’apparaissent que chez les consommateurs occasionnels de vitamine C de synthèse à laquelle ont été ajoutés diverses autres substances comme des conservateurs, des édulcorants de goût, des colorants, etc.

                                         Attention aux arnaques !

Certains types de préparations sont fréquemment présentes dans des flacons, laissant sous-entendre une quantité importante de vitamine C, alors qu’il s’agit en réalité de préparations chimiques dosées à moins de 5 % de vitamine C. Les 95 % restant sont composés principalement de sucre, de colorants, d’édulcorants de goût, de stabilisants qui représentent une quantité importante de calories et d’autres substances chimiques inutiles.

La vitamine C pure de synthèse est de couleur blanche. Si certaines formes de vitamine C sont colorées, cette teinte est soit le résultat d’un apport de colorant, soit le résultat d’une oxydation (lorsque la vitamine C vieillit ou qu’elle se trouve exposée à la lumière, elle s’oxyde et vire au jaune safran).

Certaines formes de vitamine C peuvent également contenir des édulcorants de goût, des stabilisants, de l’aspartam, des conservateurs, autant de produits chimiques n’apportant rien à notre métabolisme, bien au contraire.

 

Je vous conseille toujours de faire une cure de vitamine C naturelle :

 

La vitamine C naturelle extraite des fruits est souvent légèrement colorée par le fruit dont elle provient. Elle est de couleur beige, légèrement orangée pour les extraits de cynorhodon (le fruit de l’églantier sauvage est rouge vif). Privilégiez toujours les préparations de vitamine C naturelle peu colorées et contenant des bioflavonoïdes, sans adjonction de sucre ni de conservateur.

source: Internet et site soignez-vous

 

 

L'amitié, comme l'amour, demande beaucoup d'efforts, d'attention, de constance,

elle exige surtout de savoir offrir ce que l'on a de plus cher dans la vie : du temps ! »

-Catherine Deneuve  citation  du moment de mon ami Imré

4293143347_fd3e5501ef.jpg

Voir les commentaires

Les personnes à peaux claires manquent de vitamine D

15 Octobre 2011, 12:43pm

Publié par patybio

Les personnes à peaux claires manquent de vitamine D

                                                                        INFO

 

3339301728_956ac7d912.jpg

Les personnes ayant la peau claire auraient tout intérêt

à prendre des suppléments de vitamine D.

 

Ne pouvant s’exposer que très peu de temps au soleil, les peaux claires ne synthétiseraient pas assez de vitamine D. D’après une étude publiée dans Cancer Causes and Control, la prise de suppléments de vitamine D serait  nécessaire pour atteindre des taux suffisants.

Les chercheurs de l’Université de Leeds, au Royaume-Uni, ont évalué l’exposition au soleil, la prise de suppléments ainsi que les niveaux de vitamine D d’environ 1200 personnes. Ils ont également fixé à 60 nanomoles par Litre (nmol/L) le niveau optimal de vitamine D.

Résultats : 730 personnes ont un niveau de vitamine D inférieur au niveau optimal. Des niveaux de vitamine D inférieurs à 60 nmol/L sont retrouvés plus fréquemment chez les personnes à peau claire, qui sont très sensibles au soleil, que chez les autres.

Pour les auteurs, les personnes sensibles au soleil doivent prendre des suppléments pour atteindre un niveau optimal de vitamine D.

Référence :

Davies JR, Chang YM, Snowden H, Chan M, Leake S, Karpavicius B, Haynes S, Kukalizch K, Randerson-Moor J, Elliott F, Barth J, Kanetsky PA, Harland M, Bishop DT, Barrett JH, Newton-Bishop JA; The determinants of serum vitamin D levels in participants in a melanoma case-control study living in a temperate climate. Cancer Causes Control. 2011 Oct;22(10):1471-82. Epub 2011 Aug 19.

 

 

Les meilleures sources de vitamine D

 

Aliments

Portions

(µg)

1

Espadon grillé

100 g (3 ½ oz)

25 µg

2

Anguille grillée

100 g (3 ½ oz)

23 µg

3

Saumon, grillé ou poché

100 g (3 ½ oz)

15-23 µg

4

Saumon en conserve

100 g (3 ½ oz)

8-19 µg

5

Saumon fumé

100 g (3 ½ oz)

11 µg

6

Thon rouge grillé

100 g (3 ½ oz)

7 µg

7

Hareng de l’Atlantique, mariné

100 g (3 ½ oz)

7 µg

8

Truite grillée

100 g (3 ½ oz)

5-7 µg

9

Doré grillé

100 g (3 ½ oz)

5 µg

10

Flétan, de l’Atlantique ou du Pacifique, grillé

100 g (3 ½ oz)

5 µg

11

Hareng de l’Atlantique, grillé

100 g (3 ½ oz)

5 µg

12

Oeuf de poule, jaune seulement, cru

2-4 gros jaunes (80 g)

3 µg

13

Brochet grillé

100 g (3 ½ oz)

3 µg

14

Lait de vache, 0 % à 3.25 % MG

250 ml (1 tasse)

3 µg

15

Boisson de soya enrichie

250 ml (1 tasse)

2 µg

16

Boisson de riz enrichie

250 ml (1 tasse)

2 µg

17

Plie ou sole grillée

100 g (3 ½ oz)

2 µg

18

Sardine de l’Atlantique, en conserve

100 g (3 ½ oz)

2 µg

19

Thon en conserve

100 g (3 ½ oz)

1-2 µg

20

Foie de boeuf, braisé ou sauté

100 g (3 ½ oz)

1 µg


Vos besoins quotidiens en vitamine D


 

Apport suffisant (AS)

Bébés 0-6 mois

10 µg

Bébés 7-12 mois

10 µg

Bébés 1-3 ans

15 µg

Enfants 4-8 ans

15 µg

Garçons 9-13 ans

15 µg

Filles 9-13 ans

15 µg

Garçons 14-18 ans

15 µg

Filles 14-18 ans

15 µg

Hommes 19-50 ans

15 µg

Femmes 19-50 ans

15 µg

Hommes 50 ans et +

15 µg, et 20 µg si 70 ans et +

Femmes 50 ans et +

15 µg, et 20 µg si 70 ans et +

Femmes enceintes

15 µg

Femmes qui allaitent

15 µg

  (

source Internet)

Article déjà publié ...Pour les personnes intéressées par une complémentation naturelle !

 

 

 

                         Le rôle de la vitamine D et de l’huile de foie de morue

 

 

4431824682_8d5b891c18.jpg

 
(Article du magazine Alternative Santé)

 

Des bénéfices sous estimés
L’étude est riche en enseignements. En cherchant à analyser le bénéfice de la consommation d’huile de foie de morue au moins un an avant le diagnostic de leur cancer, les chercheurs ont pris en compte le fait que de nombreuses femmes commencent à en prendre une fois la maladie déclarée. Ces dernières ont ainsi été comptées dans l’étude comme faisant partie du groupe qui n’en prenait pas. Du coup, si les oméga-3 et la vitamine D de l’huile de foie de morue aident bien à ralentir le cancer, l’étude aurait donc tendance à fortement sous estimer leur bénéfice.

 

L’huile de foie de morue est riche en vitamine D, un nutriment très important pour ralentir la croissance des tumeurs et soutenir le système immunitaire. Elle l’est aussi en acides gras oméga-3 à longues chaines présents également dans le poisson gras. Les oméga-3 contribuent à réduire l’inflammation dans le corps et donc la croissance des tumeurs et des nouveaux vaisseaux sanguins dont elles ont besoin pour s’étendre (angiogénèse).

 

L 'huile de foie de morue prise sous cette forme ...N 'a aucun goût et elle très digeste

Je fais régulièrement ma cure pendand l 'hiver paty

 

798px-Codliveroil.jpg

Comportement responsable
Et l’hygiène de vie dans tout cela? Il convient de relever que les personnes qui prennent ce type de complément alimentaire sont plus à l’écoute de leur santé que les autres. Elles ont par exemple une meilleure alimentation en général, font plus d’activité physique, portent plus d’attention à la gestion du stress, s’exposent moins à des substances toxiques dans leur environnement. Il est donc difficile de conclure que c’est uniquement la prise de compléments alimentaires qui a eu un effet aussi significatif sur l’amélioration de la survie une fois la maladie déclarée.

Cette étude confirme bien que des facteurs de style de vie – alimentation et les autres – ont un impact considérable sur le cours de la maladie et les bénéfices obtenus par les traitements conventionnels.


Quel est le lien entre Vitamine D, huile de foie de morue  et cancer chez les femmes?

Une grande étude norvégienne  a porté sur plus de 68’000 femmes.

Dans ses observations, on note que celles qui prenaient de l’huile de foie de morue (liquide ou en capsules)  tous les jours de l’année survivaient considérablement mieux si elles  finissaient malgré tout par avoir  un cancer.

La mortalité était de réduite de l’ordre de 25% pour l’ensemble des cancers, et de 45% pour le cancer du poumon, le plus difficile à traiter.


Conseils pratiques

Sans aller trop loin, une série  de conseils pratiques peut être déduite de ces conclusions:

• S’assurer que son niveau sanguin de vitamine D3 est au dessus de 30 ng/ml
si on est en bonne santé, et plus proche de 50 ng/ml si on a un cancer (sous surveillance de son médecin).

• Consommer du poisson gras 
(sardines, maquereaux, saumon, anchois entier) au moins deux fois par semaine.

• S’astreindre à effectuer une demi heure d’activité physique 
(marche rapide par exemple) cinq fois par semaine, pratiquer la cohérence cardiaque ou une autre méthode de gestion du stress pour éviter l’impuis-sance du stress chronique.

Et bien sûr éviter les contaminants
les plus courants qui pourraient contribuer à faire apparaître un cancer ou l’aider à grandir.

 


 

Bon week-end  avec cette pensée Paty :


PAR AMOUR ...
Aimer véritablement
Amour inconditionnel
...
  C'est respecter mon espace et celui de l'autre

  C'est me donner le droit, ainsi qu'aux autres, d'être humain, c'est-à-dire

 
d'avoir des besoins, croyances, blessures, limites, désirs, peurs,

 
forces et faiblesses différents des autres, sans jugement, sans culpabilité.

.. C'est diriger et guider sans attentes

.. C'est donner pour le plaisir de donner, sans attentes

  C'est accepter, constater, même si je ne suis pas d'accord ou même si je ne

 
comprends pas mentalement Paty

coeur.jpg

Voir les commentaires

A l 'heure du thé !

14 Octobre 2011, 08:23am

Publié par patybio

 

Un moment de paix et de sérénité à l 'heure du thé ....Du grand ART!

 

 

 

 

 

 

 

 

" Si un homme n'a pas le thé en lui, il est incapable de comprendre

la vérité et la beauté..." Proverbe Japonais (site du thé)


Belle journée à vous tous mes chers amis Paty

1425226344_580aa17e98.jpg

Voir les commentaires

1 2 > >>