Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de patybio

"La différence : La première grande vérité"

28 Mars 2013, 14:49pm

Publié par patybio

 
 
"La différence : La première grande vérité"
 


482744_10151777192648098_1685739005_n.jpg
 
 
 
 
Parmi les milliards d'êtres et de choses, aucune n'est tout-à-fait semblable à une autre. Alors évitons de faire des associations par analogie, et sachons voir ces différences. On voit des ressemblances qui n'existent pas. C'est dû au manque de raffinement de notre vue. Avoir une vision fixe et rigide du monde extérieur est l'expression de l'ignorance et la cause de tous nos malheurs. Tout change, tout est différent mais nous ne... réussissons pas à le percevoir. Nous voyons toujours ce que nous voulons voir. C'est l'illusion (Maya), un voile devant nos yeux, qui nous empêche de voir ce qui est. Fondamentalement, ce qu'il faut voir, c'est que tout est différent. Je suis ici, tu es là. Les deux sont différents.

Puisque tout est différent, personne ne peut s'attendre que l'autre agisse d'une manière particulière. Puisqu'il est différent, il ne peut que se comporter différemment. Il ne pourrait agir de la manière qui vous convient que s'il était vous, ce qui n'est pas le cas et si la situation dans laquelle il se trouve était la même que vous. Ainsi il faut essayer de comprendre les autres plutôt que de leur attribuer le qualificatif de bon ou mauvais. C'est ainsi que vous pouvez dépasser les différences et percevoir le caractère unique de chaque chose.

Swami Prajnanpad

Voir les commentaires

Graines de courges grillées

28 Mars 2013, 14:44pm

Publié par patybio

 

 

Pour agrémenter diététiquement vos apéritifs, une petite recette sympathique.

Graines de courges grillées :

 
pepin-de-courge.jpg
 
Photo de : Souksavanh Khamla 
 
 
 
 
Ingrédients

pépins de courge
sel

...
Recette


Récupérer les pépins d'une courge.

Lavez-les en retirant bien les fragments de chair et les filaments autour. Puis faites-les séchez dans un endroit sec.

Préchauffez le four à 180°C.

Etalez les pépins sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé, saupoudrez de sel et laissez cuire pendant environ 15 minutes, jusqu'à légère coloration.

Laissez refroidir et conservez dans un bocal hermétique.

Vous pouvez déguster les graines décortiquées en apéritif, mais aussi en saupoudrer des plats, des salades, ou même du pain pour apporter une touche croquante.

Voir les commentaires

Les vertus des graines de courges...Ne vous privez pas !!!

28 Mars 2013, 14:41pm

Publié par patybio

 

 

Les vertus des graines de courges...Ne vous privez pas !!!

potiron-3-.jpg

 

 
 
 
Toutes ces petites graines appartiennent à la famille des oléagineux. Cela signifie qu’elles sont riches en lipides et que l’on peut donc en faire de l’huile. A noter qu’il s’agit de bons acides gras, qui permettent pour certains d’entre eux de lutter contre le cholestérol (comme le tournesol, par exemple). Les graines de lin sont particulièrement riches en omégas 3, mais, pour bénéficier de leurs bienfaits, il est ...nécessaire de les consommer moulues (un moulin à café fait tout à fait l’affaire).
Elles sont également très riches en protéines – généralement bien plus que les céréales, par exemple.
Pleines de fibres, ces petites graines sont bénéfiques pour le transit et les problèmes intestinaux en tous genres. Les graines de courge sont particulièrement recommandées pour lutter contre les parasites intestinaux. Il faut donc prendre garde à ne pas les consommer en trop grande quantité, afin d’éviter tout désordre intestinal ! On conseille généralement de ne pas dépasser 1 à 2 cuillerées à soupe par jour (toutes graines confondues).

Toutes ces demoiselles regorgent de minéraux, de vitamines et d’oligoéléments. Les graines de courge et de sésame sont notamment bourrées de fer, de phosphore et de magnésium.
Enfin, le sésame contient du sésamol, un antioxydant qui permettrait d’éliminer de l’organisme les radicaux libres et les toxines.

Que de vertus dans de si petites graines !
 A suivre recette de pour l apéritif

Voir les commentaires

Des pirates dans votre cerveau

28 Mars 2013, 14:35pm

Publié par patybio

Des pirates dans votre cerveau

 


 

75083_506430619413046_1867667828_n.jpg

 

 

 

 

 

 

Je suis sûr que ça vous est arrivé. Vous êtes en réunion. L'atmosphère est électrique. Vous devez défendre votre projet et vous sentez que vous perdez du terrain. Vous parlez plus fort. Vous coupez la parole d'un collègue avec un rictus de plus en plus crispé. Il monte d'un ton à son tour et vous faites un geste en sa direction, prenant tout le monde à témoin que c'est vous qui avez raison.

A ce moment-là, ce n'est plus vraiment vous qui parlez. Votre corps et votre bouche ont pris leur indépendance. Vous êtes littéralement « en dehors » de vous-même. En termes de neurochimie (la chimie du cerveau), vous êtes victime d'un détournement. Votre cerveau est au main de pirates de l'air !

Dans les situations de stress important, de peur et de défi, une hormone, qui est aussi un neurotransmetteur (qui active la communication entre les neurones et les cellules nerveuses) inonde le cerveau : c'est le cortisol. Les fonctions de notre cerveau liées à la raison, à la réflexion, à la prudence, à la compassion, au long terme, sont provisoirement bloquées. Et l'amygdale, notre cerveau instinctif, prend le contrôle. Le corps produit des substances chimiques pour se protéger de la honte et la perte de crédibilité et, en conséquent, devient incapable de réguler ses émotions ou de gérer la différence entre ses attentes et la réalité. Pris de panique, il n'a que quatre actions réflexes parmi lesquelles choisir : le combat (continuer la dispute), la fuite (s'en remettre à la décision du groupe), le silence (abandonner la partie et se taire), ou l'apaisement (se réconcilier avec l'adversaire en se soumettant entièrement à lui).

Chacune de ces options est mauvaise car elle exclut que les informations et les opinions de chacun soient partagées et prises en compte de façon honnête et utile à tous. Mais, ayant travaillé depuis 18 ans dans des entreprises de toutes tailles, je peux vous dire que le réflexe du combat est, de loin, le plus nuisible à votre carrière et à vos relations avec vos collègues. C'est aussi, malheureusement, le plus répandu.

Cela est dû un autre phénomène neurochimique : lorsque vous discutez et « gagnez », votre cerveau est envahi d'adrénaline et de dopamine, des hormones qui vous donnent une sensation de bien-être, de force, et même de domination. Vous vous sentez invincible. C'est cette sensation que chacun de nous cherche à se provoquer, une nouvelle fois. Lorsque se présente une nouvelle occasion de discuter (en vieux français, « disputer » était synonyme de discuter), nous cherchons à nouveau à combattre. Nous devenons « accrocs » au fait d'avoir raison.

Un très grand nombre d'hommes politiques et de dirigeants d'institutions souffrent de cette addiction. Ils deviennent extrêmement forts à ce jeu de défendre leur point de vue et de triompher de leurs adversaires en manipulant les arguments. Chaque fois, ils ressentent d'intenses bouffées de plaisir mais ne mesurent pas l'impact de leur comportement sur les personnes qui les entourent. En fait, ils finissent par se nuire à eux-mêmes en écrasant leurs collaborateurs, qu'ils poussent à choisir eux aussi entre ces réactions de combat, fuite, silence ou apaisement qui, ainsi que je l'ai expliqué plus haut, diminuent les effets bénéfiques de la collaboration.

Heureusement, il existe une autre hormone qui nous procure le même plaisir que l'adrénaline : l'ocytocine. Sa production est déclenchée par la proximité avec d'autres êtres humains, et nous fait éprouver le bonheur d'être ensemble. Elle active les zones de décision dans notre cerveau rationnel, ou cortex préfrontal, augmentant encore notre capacité à faire confiance et à nous ouvrir aux opinions des autres. Votre but, dans vos fonctions de leader (dans votre famille, vos activités, votre métier...), est des stimuler votre production d'ocytocine, et celle des personnes qui vous entourent, tout en évitant les pics de cortisol et d'adrénaline.

Voici quelques exercices à faire au travail pour vous libérer (et libérer les autres) de l'« addiction » à vouloir toujours avoir raison :

  • Enoncez les règles en début de réunion : au moment de commencer une réunion qui risque d'être tendue, commencez par édicter clairement des règles de communication entre les participants. Demandez à chacun de suggérer des moyens de rendre les échanges productifs et respectueux, et écrivez ces règles sur un tableau pour que tout le monde les voie. Par exemple, vous pouvez prévoir des séquences plus longues pour permettre à chacun d'exprimer ses idées et être écouté sans être jugé ni interrompu. Prenez soin de prévenir les participants de la possibilité qu'une dispute commence, et donnez la procédure à mettre en route pour la stopper avant que les choses ne s'enveniment. A la fin de la réunion, revenez sur les moments de la réunion qui ont été « chauds ». Le fait d'en parler ouvertement permettra de réconcilier (au moins partiellement) les personnes qui se seront, malgré tout, impliquées de façon trop passionnée.

  • Ecoutez avec empathie : dans les échanges en face à face, faites un effort délibéré pour parler moins, et écouter plus. « La parole est d'argent, mais le silence est d'or ». Plus vous en apprendrez sur votre interlocuteur et sur son point de vue, plus vous aurez de chance de sentir de l'empathie pour lui. Et si vous faites cela avec les autres, ils auront envie de le faire pour vous, créant un cercle vertueux.

  • Distribuez la parole : dans les cas où vous savez quelle est la personne qui va probablement dominer le groupe, prévoyez un temps de parole pour que chacun puisse s'exprimer. Demandez à chacun d'indiquer qui, dans la salle, a des informations et des idées importantes à partager. Faites en une liste au tableau, et inscrivez-y les contributions de chacun.

  • Parlez le plus tard possible : lors d'une réunion, comme d'un débat à la télévision, la personne qui assiste calmement aux échanges, sans rien dire, imposera facilement le silence, et sera bien écoutée par tous, au moment où elle finira par prendre la parole. Plus les autres auront parlé longtemps, plus son avis sera écouté. C'est un avantage tactique considérable, car c'est souvent le dernier point de vue exprimé qui marque le plus les esprits, et aura le plus de chances d'être retenu.

Vous reprendrez les manettes de votre cerveau, pour des relations familiales, sociales, et professionnelles, plus agréables, épanouissantes, et productives. Et vous aiderez également les autres à se débarrasser, eux aussi, des pirates.

A votre santé !

Jean-Marc Dupuis

 

 Bon après-midi à tous Paty

18082_568546456505093_1577949283_n.jpg

Voir les commentaires

Vive le printemps !!!

20 Mars 2013, 12:58pm

Publié par patybio

 

Mes chers amis,

 

En ce début d 'après-midi ....Je passe vous souhaiter à  tous un bon début de cycle printanier qui commence ce jour ♥

P1050668.JPG

 

 
 
En effet la nature qui s 'éveille au printemps nous montre la parfaite harmonie existante autour de nous. En un laps de temps très court, tous les signes annonciateurs de la nouvelle saison se manifestent. Du jaune pâle de la primevère au bleu violet de la scille printanière, la palette colorèe des premières fleurs se révèle à notre regard et les premiers bour...geons pointent leur nez à l' horizon.
Premiers chants d 'oiseaux, premières sorties d 'abeilles, premiers pas de fourmis et autres minuscule insectes ...Du végétal à l animal, la force vitale se libère et semble se communiquer, guidée par la lumière du jour qui s 'intensifie.
Il en est de même pour nous.
Reliés les uns aux autres par cette même force de vie, invisible, silencieuse, discrète mais omniprésente.
Emotions, sentiments, pensées tout y est, tout cela circule à travers chacun de nous et se communique d 'être à être sans que nous n 'en ayons toujours conscience ...Cette unité est guérisseuse et salvatrice si nous savons l 'apercevoir, la ressentir avec nos 5 sens ♥
Pour ma part j 'aime immensement cette saison pour toutes ses raisons et plus encore car cela me relie directement à un être cher

Profitez de ce cycle de vie pour vous régénerer, vous ressourcer
 
 
 
 Partage avec vous ce magnifique moment que nous offres Dame Nature
 

Voir les commentaires

La buse, la chauve souris et le bourdon ...A méditer

12 Mars 2013, 14:36pm

Publié par patybio

 

 

 

 

La buse, la chauve souris et le bourdon

 

 

 

Si vous mettez une buse dans
une boîte assez large et haute, même
entièrement ouverte sur le dessus,
elle ne pourra pas s'envoler et
se sentira prisonnière. En effet,
cet oiseau a besoin de courir sur
plusieurs dizaines de centimètres
afin de prendre son envol. Sans espace
pour prendre son élan, la buse reste
à terre... même dans une boite
sans couvercle.
buse.png
Une chauve souris ne sait s'envoler
que d'un point élevé, ne fut-ce que de
quelques dizaines de centimètres. Si
vous la placez à terre, elle s'épuisera
à essayer d'atteindre un arbre ou une
chaise.

bourdon03.jpg
 
 
 
 
Un bourdon placé dans un grand verre
droit y restera jusqu'à son dernier
bzzzz...

Il ne verra jamais le moyen de sortir
de sa prison transparente. Il cherchera
par tous les moyens à s'échapper par
une sortie qui n'existe pas alors qu'il lui
aurait suffi de s'envoler verticalement.

Ces situations nous font sourire... et
pourtant...

.......................................

Il y a, d'une certaine manière,
beaucoup de personnes qui ressemblent
à la buse, à la chauve souris ou
au bourdon. Ils luttent de toutes
leurs forces contre des problèmes et
finissent par s'épuiser, frustrés.
Ils ne réalisent pas que, bien souvent,
la réponse à leur situation soit disant
désespérée est juste au dessus d'elle,
ou sous leurs yeux.

chauve-souris.jpg
 
La prochaine fois que vous avez
l'impression que votre situation est
sans issue, repensez à la buse, à
la chauve souris et au bourdon.


....................................

"L'évidence aveugle quand elle ne
crève pas les yeux."
G. Flaubert

"Dieu est l'invisible évidence."
V. Hugo


(c)2012 Christian Godefroy, Chesières
Reproduction autorisée sans aucune modification
du texte avec mention de l'origine :
wwww.cpositif.com
.............................

Voir les commentaires

L 'importance du jus d 'argousier en cette saison

2 Mars 2013, 08:01am

Publié par patybio

                       

                     Redécouvrez l 'importance du jus d 'argousier à cette saison

 

  

 Dans la présentation des aliments revitalisants de saison, après la spiruline,les graines germées, le jus de chou je vous conseille :

                               

 

 

   Le jus  Argousier naturel gorgé de vitamines et oligo -éléments

Fichier:Hippophae rhamnoides.jpg

 

Par ces périodes de froid, de manque de luminosité et d'énergie, l 'argousier offre à l'organisme ses vertus revitalisantes et fortifiantes. Surtout, le Jus d'Argousier bio, 100% naturel, aide l'organisme à renforcer ses défenses, grâce à des baies d'argousier qui ont une teneur 20 fois supérieure en vitamine C à celle de l'orange.

 

 

 Petit conseil d'hygiène de  vie de paty :

A chaque changement de saison et particulièrement en automne et au printemps ...Nous faisons des cures de jus d 'argousier.Les enfants ont l habitude d 'en faire  et comprennent très vite  l 'intérêt de ce jus  naturel et de  qualité .

 

Carte d 'identité de l 'argousier

  L'argousier (Hippophae rhamnoides) est une espèce du genre Hippophae (du grec, Hippo "cheval" et phaos "reluire" car les chevaux qui consomment les feuilles et les rameaux d'argousier prennent du poids et ont un pelage reluisant).

 

 

Gros plan sur le jus d 'Argousier :  

Le jus d'argousier, en complément d'une alimentation variée et équilibrée, redonne du tonus en cas de fatigue générale (surmenage, convalescence).
C'est un tonique naturel.
Le jus d'argousier accompagne le sportif pendant ses efforts, les enfants durant leur croissance et leus études, les adultes au cours de leur vie active et les personnes agées dans leur baisse de forme.

L'argousier Hippophaë Rhamnoïdes (ne pas confondre avec l'arbousier arbustus unedo) est un arbuste épineux qui pousse à l'état sauvage dans les Hautes-Alpes.


C'est l'un des végétaux les plus riches en vitamine C dans l'hémisphère nord. Ce sont dans les zones montagneuses que les argouses contiennent leur teneur maximale en vitamine C.

Les baies d'argousier utilisées pour la fabrication du jus et du sirop proviennent des Hautes-Alpes éloignées de toute pollution et restituent la totalité des substances vitales de la plante. Les baies sont récoltées manuellement sur des arbustes sauvages poussant entre 1200 m et 1500 m d'altitude.

 

 

 

 

Les vitamines contenues dans le jus d 'argousier:

 

Ces vitamines sont de puissants capteurs de radicaux libres qui aident à lutter contre le vieillissement tout en apportant beaucoup d’énergie à l’organisme ; l’Argousier contient également des minéraux et de nombreux acides aminés.

 

 

Le jus de baies d’Argousier est depuis toujours utilisé pour son action stimulante physique ou psychique, des cures régulières permettent de reconstituer et de stimuler l’organisme pour qu’il retrouve tonus et vitalité.

 

LA VITAMINE C NATURELLE :

  500 à 700 mg dans 100 ml de jus, soit 20 fois plus que le jus d’orange.

C’est un excellent détoxifiant, elle évite la fatigue et combat le stress quotidien. C’est un antioxydant très fort, indispensable à l’assimilation intestinale du fer contenu dans les végétaux et à la synthèse du collagène (la jeunesse de nos cellules). Elle est soluble dans l’eau, 600 mg par jour, au minimum, sont nécessaire par adulte. Idéale pour affronter l’hiver, les périodes de fatigue,à recommander aux étudiants et aux personnes âgées.

 

 

LA VITAMINE E :

 

Antioxydant, sans doute le meilleur piégeur naturel de radicaux libres, régénérée en permanence par la présence de Vit C.

 

 

LA VITAMINE A :

 

Il s’agit de provitamine A sous forme de bétacarotène, nécessaire à la vision nocturne, c’est un capteur de radicaux libres qui apporte en même temps à la peau une jolie couleur.

 

 

LES POLYPHENOLS :

Tout particulièrement les flavones, ce sont des antioxydants qui protègent la Vit C et augmentent la résistance capillaire.

 

Aujourd’hui toutes les études cliniques chez l’homme, montrent l’importance des nutriments antioxydants pour la prévention des risques de maladies chroniques, ainsi que pour la prévention du vieillissement cellulaire

 

FICHE TECHNIQUE JUS D’ARGOUSIER

 

PROTIDES : 0,63 % LIPIDES : 1,4 % GLUCIDES : 9,88 %

 

Pour 100 ML de JUS PUR

 

VALEUR ENERGETIQUE : 55 KCAL ou 230 KJ

 

 

 

 

ELEMENTS

DOSAGE

VIT C

500 à 700 mg

VIT A

0,062 mg

VIT E

1,2 mg

Caroténoîdes totaux

5,7 mg

Bétacarotène

0,5 mg

Ca 2+

6,6 mg

Mg 2+

3,6 mg

K +

151 mg

Na +

3,7 mg

Fe 2+

0,2 mg

Zn 2+

0,05 mg

 

 

 

             

 

 

                       A suivre .... L 'importance de l'huile d 'Argousier à utiliser 

                 pour nourrir, revitaliser les peaux fatiguées et atones en hiver.

                                                      

 

  3797017837_989f3cd1ac.jpg

 

Voir les commentaires