Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de patybio

Réaliser votre Macérat de Pâquerettes

22 Avril 2013, 12:35pm

Publié par patybio

 

 

                      

    En cette saison, j'avais envie de nouveau de partager ce post avec vous !

                 

 

   "MACERAT DE PAQUERETTES"

 

 

Vous trouverez régulièrement mes recettes de macérât de fleurs :

 Soit à base de fleurs fraîches ou séches.

 

J 'essaye toujours de réaliser des recettes simples avec des ingrédients naturels, que vous trouverez proche de chez vous :

  Comme le soleil, les fleurs, les huiles, eau  etc...

 

bellis-perennis-1.jpg

     Bellis perennis

 

 

 

 

 

 Bellis perennis ou Pâquerette pour les intimes...l 'amie des femmes !

 

Petites fleurs de Pâques, on l 'a retrouve dans nos jardins en ce moment.

 

En effet le macérât de Paquerette à une propriété intéressante pour entretenir la fermeté de votre décolleté.

Massez vous avec ce macérât tous les jours et votre peau vous remerciera de ce soin naturel.

 

 

 

 

 

 

Ingrédients :

 

30 grammes de fleurs de pâquerettes  séchées acheter en magasin Bio si vous n 'avez pas fait sécher votre cueillette!

125 ml d 'huile de pépin de raisin ou autre huile riche vit E

1 bol

1 passoire

1 pot en verre 

 

 

 

IMGP2085

 

Huile, fleurs séchées absente ci -dessus car lorsque j 'ai réalisé mon macérât

je ne tenais pas encore mon blog et  des photos de mes préparations.

Mais j 'avais envie de vous faire partager cette recette de saison aux fleurs naissant à Pâques

 

 

 

REALISATION : 

 

Mettre 30 g de fleurs de  Pâquerettes séchées dans 125 ml d 'huile,mélanger cette préparation!

 

 

 

La phase importante se joue maintenant::

 

Pendant 21 jours laisser macérer à la lumière du jour ce trésor de bienfait...Remuer de temps en temps

 

 

 

 

Puis au bout de 21 jours

Filtrer les fleurs à l 'aide d 'une passoire.

 

 IMGP2086v

Voilà le fruit de votre  travail

 

Macérât obtenu après 21 jours exposé à la lumière du jour ...soleil

 

Magnifique macérât au couleur miel acacia...Laisser couler une cuillère de cette huile fleurie sur votre décolleté.

 

Conseil de patybio :

 

Effectuer un gommage au Marc de café (voir article )

Pour exfolier les cellules mortes de votre épiderme

 

Rincer votre décolleté, seins, bras à l 'eau froide !

 

PUIS PASSEZ A LA PHASE MASSAGE :

 

Appliquer votre huile sur les seins, le décolleté et le cou.

 

Faire pénétrer par massages circulaires de la base des seins jusqu'au menton.

Le petit plus si il vous en reste appliquer aussi sur vos bras surtout sur la partie du tricep(partie un peu molle )

 

 IMGP2087

 

 Conserver votre huile raffermissante dans un pot en verre à l 'abri de la lumière!

Comme vous pouvez le constater mon pot est déjà bien utilisé!!!

 

Je vous souhaite un excellent soin 

  

Vos commentaires sont les bienvenus !

 

 

 

Voir les commentaires

Partage de Thierry Janssen !

19 Avril 2013, 14:02pm

Publié par patybio

 
LE COURAGE !
 
3248052341_ef4040a462.jpg
 
 
 
Ecoutons-nous ce que nous disons ? Cette question peut paraître anodine, futile, voire
       
même stupide. Et pourtant, lorsque l’on prend la peine d’y répondre, on découvre que nous ne
 
sommes pas toujours conscients des intentions contenues dans nos discours. Pour s’en
 
persuader, il suffit de prêter l’oreille aux formules habituellement utilisées pour clôturer les
 
rencontres humaines. « Au revoir », « à bientôt », « good luck » (« bonne chance »), « take
 
care » (« prenez bien soin de vous »), « que tout aille bien », « bonne route »…, et « bon
 
courage » ! L’inventaire est vaste et tellement révélateur de notre manière de penser.
 
Ainsi, par exemple, « au revoir » ou « à bientôt ». Ces mots expriment le souhait d’une
 
nouvelle rencontre, d’un lien qui se perpétue dans le temps et, peut-être même – si
 
l’intonation avec laquelle ils sont prononcés est en demande – le désir d’instaurer une
 
véritable dépendance dans la relation… « A bientôt, j’espère ! » Cette petite phrase ne traduit
 
pas du tout la même intention qu’une expression comme « take care ». « Prenez bien soin de
 
vous » ne comporte pas le projet d’une nouvelle rencontre. Au contraire, cette formule enjoint
 
à celui qui est quitté d’assumer son chemin tout seul, comme un grand ; et elle laisse entrevoir
 
une certaine confiance dans le fait que l’autre a en lui les ressources nécessaires pour y
 
parvenir.
 
Cela donne des ailes, la confiance. La bienveillance aussi d’ailleurs. Il est bon de
 
s’entendre souhaiter « bonne chance », une « bonne route » ou « que tout aille bien », même
 
si, derrière ces gentilles paroles, on peut deviner une certaine crainte. Il est vrai que le chemin
 
n’est pas sans danger ; la vie n’est pas un long fleuve tranquille. Le tout est de ne pas avoir
 
trop peur. Quelques mots positifs peuvent nous y aider. A chacun ses grigris et ses amulettes
 
protectrices.
 
Faut-il pour autant se laisser souhaiter un « bon courage » ? Plus que tout autre, cette
 
formule d’adieu est lourde de sens et de conséquences. Faut-il vraiment du courage pour
 
vivre ? Est-ce réellement ce dont nous avons le plus besoin pour avancer sur notre chemin ?
 
Les adeptes de l’encouragement semblent le croire. Du coup, de manière probablement non
 
consciente, ils privilégient une vision négative, douloureuse et pessimiste de la réalité.
 
Heureusement, la réalité est relative. Tous les humains ne se souhaitent pas un « bon
 
courage » lorsqu’ils se disent au revoir. Ainsi, les anglo-saxons ne connaissent pas cette
 
expression alors qu’en France elle est utilisée très souvent, beaucoup plus fréquemment que
 
d’en d’autres pays francophones comme la Belgique, la Suisse ou le Québec. A chaque
 
culture sa représentation du monde. A chaque être humain sa vision de l’existence.
 
Lorsque l’on me lance un « bon courage », je réponds que je préfèrerais que l’on me
 
souhaite une « bonne énergie » et un « grand enthousiasme ». Car, je me méfie de ces petites
 
phrases qui sous-entendent que nous sommes des victimes de la vie. Ecoutons les mots que
 
nous prononçons. Pensons-nous que la vie vaut la
peine  d’être vécue ? Ou estimons-nous
qu’elle vaut la
joie  d’être expérimentée… même si elle ne se déroule pas toujours comme
nous l’attentons ?
Là est toute la question. 
 
Par : Thierry Janssen
 
 
 
 
 
Mes chers amis, 
En ce moment, j 'ai des petits tracas avec mon ordinateur ...d 'ou mon absence par moment ICI  :) Merci à vous pour votre fidélité.
J 'essaye de programmer mes articles à l 'avance dés que la connection marche pour que vous puissiez me suivre.
 
Bien à vous
 
Bon week-end à tous Paty
 
 
 
5455224577_681b5495c8.jpg

Voir les commentaires

Le Gattilier garde du corps de ces dames !

17 Avril 2013, 12:04pm

Publié par patybio

 

 

 

Le gattilier garde du corps de ces dames

 

 

5048367431_2a35fd1633.jpg

 

 

Connu depuis des siècles et utilisé par les médecins de la Grèce antique pour son pouvoir calmant des ardeurs sexuelles, le gattilier a par la suite trouvé sa place dans l’équilibre du cycle hormonal féminin. Aujourd’hui, de récentes études ont démontré un pouvoir destructeur des cellules cancéreuses de l’utérus et des ovaires.

Les vertus médicinales de la baie de gattilier sont connues depuis plus de 2 000 ans. Dioscoride, illustre médecin de la Grèce antique, mentionne qu'on faisait, avec les graines présentes dans la baie, une boisson destinée à calmer la libido. On dit qu'au Moyen Âge, les moines du sud de l'Europe consommaient les baies afin de pouvoir mieux supporter les affres du célibat. D'où son appellation populaire de « poivre des moines ».

Cette propriété qui, soit dit en passant, n'a pas été démontrée scientifiquement, semble avoir déterminé le nom de l'arbuste : agnus castis signifie « agneau chaste ». Quant au mot Vitex, il viendrait de vitilium qui signifie « tressage », parce qu'on utilisait les branches, à la fois souples et résistantes, des divers arbustes de ce genre botanique pour fabriquer des clôtures en clayonnage.

En 1943, une firme allemande mettait au point un extrait de baies de gattilier standardisé en agnuside, l'un des composés caractéristiques du Vitex. Dans les années 1950, cet extrait fut adopté en Europe pour le traitement de la

mastalgie

 

 

Le gattilier ou Vitex agnus castus, vient du latin viere qui signifie lier (en rapport avec la flexibilité des rameaux pouvant servir de lien), d’agnus signifiant empêcher la procréation, et castus (chaste) en rapport avec ses propriétés anaphrodisiaques (qui diminuent le désir sexuel). Nommé aussi vigne de l’agneau, agneau chaste, poivre des moines par le passé, car il aidait ces derniers à respecter leur vœu de chasteté, ce bel arbuste aux jolies fleurs bleues, tirant sur le violet, disposées en grappes, est originaire de la Méditerranée orientale et de l’ouest de l’Asie. Protégé du gel, il peut pousser dans vos jardins. Ce sont ses fruits, à l’arôme poivré et légèrement amer qui sont utilisés à des fins thérapeutiques.

 

Un puissant régulateur hormonal

Réputé pour ses propriétés de régulateur hormonal, le gattilier a fait l’objet d’un grand nombre d’études en Allemagne depuis les années quatre-vingt-dix. Tous ces travaux ont confirmé son effet bénéfique contre les syndromes prémenstruels, marqués notamment par les changements d’humeur, l’irritabilité, les états dépressifs, la rétention d’eau, les seins douloureux, les céphalées. Son efficacité est liée à la présence dans son fruit d’iridoïdes et de flavonoïdes et dans ses feuilles, de composés proches des hormones sexuelles. Plus récemment, des recherches sur les principes actifs à l’origine de ces effets ont mis en évidence l’activité d’une molécule dopaminergique. En fait, les pouvoirs de cette molécule bloqueraient la prolactine, une hormone sécrétée par l'hypophyse et responsable de la désorganisation du cycle féminin.

 

 

 

Pour tous les âges

Le gattilier intéressera toutes les femmes : aux premières étapes de leur vie, dans la régulation de leur cycle hormonal, mais aussi en action sur l’absence de règles et la stérilité consécutives à un déséquilibre hormonal. En pré et postnatal, le gattilier permettra de réguler les cycles, de même à l’arrêt de la pilule contraceptive. Et la plante ne s’arrête pas là, elle sera aussi d’un grand secours autour de la cinquantaine, avec des vertus tout aussi avérées pour lutter contre les troubles de l’humeurde la ménopause  et contrer les bouffées de chaleur. Quant aux fruits du gattilier, ils auraient le pouvoir de protéger la sérotonine, ce neurotransmetteur qui, en trop faible quantité dans l’organisme, dérègle l’humeur mais également la température du corps. Les fruits sont d’ailleurs la partie la plus active, contenant une huile essentielle, à privilégier contre les symptômes de la ménopause.

 

 

Essai prometteur contre le cancer

Une récente étude réalisée in vitro à partir d’un extrait alcoolique de gattilier a mis en évidence que celui-ci parvient à détruire des cellules cancéreuses. En fait les carcinomes du sein disparaissent par apoptose (elles s’autodétruisent). Cet extrait serait tout aussi actif sur des cellules tumorales de l’utérus et des ovaires. L’application de cette plante s’élargit d’ailleurs à chaque étude, porteuse d’espoir.

 

 

 

 

Mode d’emploi :

  • Généralement, on utilise l’extrait de baies de gattilier sous forme de gélules de phytothérapie, que l’on se procure en pharmacie. La dose moyenne conseillée est d’1 à 2 gélules par jour, en cure pendant les quinze derniers jours du cycle.
    Et durant deux à trois mois consécutifs, pour observer une efficacité, 1 gélule par jour ou 20 à 30 gouttes de teinture chaque jour, le matin au lever.
  • Pour les problèmes liés à la ménopause, associez le gattilier à la sauge, au millepertuis et à l’agripaume : 2 à 3 tasses de décoction par jour, ou 3 cuillères à café de teinture par jour.
  • Article : Samantha Pagès
  • 

ATTENTION

          *

  Demander toujours conseils à votre médecin ou thérapeute

 

L'autotraitement d'un dérèglement du cycle menstruel est déconseillé. En effet, ce type de problème pourrait en cacher un autre, plus grave (cancer, déséquilibre hormonal, etc.) : un traitement ne devrait être entrepris que sous la surveillance d'un professionnel de la santé.



Contre-indications

 

  • Fécondation in vitro : un rapport d’observation clinique indique que le gattilier pourrait empêcher l'embryon de se fixer dans l'utérus et, par conséquent, rendre impossible la fécondation in vitro11.
  • Grossesse et allaitement : l’usage du gattilier est déconseillé en l’absence de données toxicologiques complètes.

Effets indésirables

  • Rarement, troubles gastro-intestinaux, nausée, mal de tête, démangeaisons12.

Interactions

Avec des plantes ou des suppléments

  • Aucune connue.

Avec des médicaments

  • Antidopaminergiques : dans la mesure où le gattilier exerce une activité dopaminergique, on pense qu'il pourrait interagir avec les médicaments antagonistes des récepteurs de la dopamine, par exemple la lévodopa, la carbidopa ou le métoclopramide. Un médicament dopaminergique reproduit l'action de la dopamine.
  • Anovulants et hormonothérapie de substitution : dans la mesure où l’on croit que le gattilier exerce une action régulatrice sur le plan hormonal, on pense qu'il pourrait interférer avec un traitement hormonal.

Voir les commentaires

Le navet par excellence !

17 Avril 2013, 11:47am

Publié par patybio

 

 

Ce matin sur les étals du marché Bio, j ai eu le bonheur de découvrir des navets frais avec leurs fânes ...Bon mercredi avec ce soleil abondant qui nous donne envie de cuisiner mille et un bons produits de saison :)

 

P1050854.JPG

 

 

 

 

Je partage avec vous cette idée recette de "Marie Annick Laurent" 

 

                    "Navet rapé en sauce "pour vos entrées saisonnières !

"Frais, léger et délicieux, le navet râpé est une excellente alternative aux sempiternelles carottes râpée", une autre façon de le consommer avec diverses sauces faciles à réaliser"
 
 
navets-rapes-sauces-legeres.jpg

 

Pour 4 personnes :

 


400 g de navets (soit environ 4 navets de taille moyenne)
Pour les sauces :
150 g de fromage blanc (0 % ou 20 %)
sel, poivre
cerfeuil, estragon, ciboulette
curry, curcuma
muscade, cumin moulu

1 Râper les navets, plus ou moins finement selon votre goût; exactement comme vous le feriez pour des carottes.

2 Sauce légère aux fines herbes : hacher finement les herbes.

Mélanger 50 g de fromage blanc, 2 cuillères à café de ciboulette, 1cuillère à café de cerfeuil et 1 cuillère à café de d'estragon. Saler et poivrer selon votre goût et mélanger.

3 Sauce légère au curry : mélanger 50 g de fromage blanc avec 1/2 cuillère à café de curcuma (pour la couleur), 1/2 cuillère à café de curry, un peu de sel et de poivre.

4 Sauce légère à la muscade et au cumin : mélanger 50 g de fromage blanc avec une pincée de muscade et une pincée de cumin moulu. Saler et poivrer légèrement et bien mélanger.
 
 
   
  
 
 
 
 
  
 
Valeurs nutrionnelles du navet
USDA Nutrient Database for Standard Reference, Release 13 (November 1999)

Nutriments Unités Navet cru Navet cuit Feuilles de navet crues Feuilles de navet cuites
Eau g 91.87 93.60 91.07 93.20
... Energie kcal 27 21 27 20
Protéine g 0.9 0.71 1.50 1.14
Lipides totaux g 0.1 0.08 0.3 0.23
Glucides g 6.23 4.9 5.73 4.36
Fibres totales g 1.8 2 3.2 3.5
Minéraux
Calcium mg 30 22 190 137
Fer mg 0.3 0.22 1.1 0.8
Magnésium mg 11 8 31 22
Phosphore mg 27 19 42 29
Potassium mg 191 135 296 203
Sodium mg 67 50 40 29
Zinc mg 0.27 0.2 0.19 0.14
Cuivre mg 0.085 0.064 0.35 0.253
Manganèse mg 0.134 0.1 0.466 0.337
Sélénium mcg 0.7 0.6 1.2 0.9
Vitamines
Vitamine C mg 21 11.6 60 27.4
B-1 (thiamine) mg 0.04 0.027 0.07 0.045
B-2 (riboflavine) mg 0.03 0.023 0.1 0.072
B-3 (niacine) mg 0.4 0.299 0.6 0.411
B-5 (acide pantothénique) mg 0.2 0.142 0.38 0.274
B-6 (pyridoxine) mg 0.09 0.067 0.263 0.18
Acide folique mcg 15 9 194 118
B-12 mcg 0 0 0 0
Vitamine A I.U 0 0 7600 5498
Vitamine A mcg RE 0 0 760 550
Vitamine E mcg ATE 0.03 0.03 2.9 1.721
Lipides
Acides gras saturés g 0.011 0.008 0.07 0.053
Acides gras monoinsaturés g 0.006 0.005 0.02 0.015
Acides gras polyinsaturés g 0.053 0.042 0.12 0.091
Acide linoléique (18:2) g 0.012 0.009 0.036 0.028
Acide alpha-linolénique (18:3) g 0.040 0.032 0.084 0.064
Cholestérol mg 0 0 0 0

 P1050853.JPG
 
P1050851.JPG

 

 

Voir les commentaires

Pensée de Nelson Mandela

17 Avril 2013, 11:42am

Publié par patybio

 

 

 

 

"Notre peur la plus profonde n'est pas d'être inapte. Notre peur la plus profonde est d'avoir un pouvoir extrêmement puissant. C'est notre propre lumière et non notre noirceur qui nous effraie le plus. Nous déprécier ne servira jamais le monde et ce n'est pas une attitude éclairée de se faire plus petit qu'on est en espérant rassurer les gens qui nous entourent.
Nous sommes tous conçus pour briller comme des enfants.
Et si nous laissons notre lumière briller nous donnons inconsciemment aux autres la permission que leur lumière brille.
Si nous sommes libérés de notre propre peur, notre présence suffit alors à libérer les autres."
 

Nelson MANDELA

 

 

13-meres-originelles.jpg

                                                          Photo des : "13 mères Originelles"

Voir les commentaires

Idées de lunch box nutrivitalité

16 Avril 2013, 07:23am

Publié par patybio

 

 

 

   

 

Idées de lunch box nutrivitalité...Pour être en forme au travail

4622837527_c2cee4494d.jpg

 

   

 

 Aujourd'hui je vous présente quelques petites  idées " lunch box" de Frédéric Marr Nutrivitaliste  qui permettent de déjeuner sainement au travail en voyage, en vacances.

 

Ce sont des assiettes simples à réaliser mais  des assiettes vitalité faciles et gourmandes à portée de toutes. Elles vous apportent le plaisir et les nutriments nécessaires pour une belle journée de travail avec des légumes, des glucides lents, des protéines, pleins de vitamines et un parfait équilibre en oméga.


 

                                                      

 

                               -  Salade de concombre aux lentilles germées

                                                                     

            Vous pouvez faire germer vos graines sans effort chez vous (voir conseil sur le blog)

IMGP1837

-                                   

 

  

 

                                            Coucous de kamut aux jets de poireaux et poivron

                                       photo  autre suggestion : Salade à l 'épeautre et aux dés de fenouil

IMGP2249  

 

 

 

                                                Pour les petits creux entre les repas !

 

-Un fruit et une poignée d’oléagineux (amande, de noix de cajou, noisette, …)
À consommer au choix l’un en milieu de matinée l’autre au milieu de l’après midi.

 

IMGP3456IMGP2363

 

 

Dans mon panier (pour 1 personne) :

 

1 poireau
½ poivron rouge
½ concombre
4 cs de lentilles germées
1 cs de graines de tournesol
Semoule de kamut 70 gr
Raisin sec
Coriandre, cumin et gingembre en poudre
Vinaigre de cidre
Sirop d’agave ou miel
Huile d’olive
Huile d’argan

 

 

 

 

 

Coucous de kamut aux jets de poireaux et poivrons.
IMGP2496IMGP2247

 


Dans une casserole faire cuire à l’étouffé avec un filet d’huile d’olive le blanc d’un poireau coupé en fin biseau avec le 1/2 de poivron rouge coupé à la même taille.
Retirer les légumes et dans la même casserole porter à ébullition :
Eau : 1 fois le volume de la semoule
1/4 cube de bouillon végétal
1/3 cc de poudre de cumin
1/3 cc poudre de gingembre
1 cs de raisin sec

Puis ajouter la semoule coucous Kamut 60 gr = 6 cs = 1/3 de verre
Retirer du feu et laisser à couvert 5 mn
Puis dé-grumeler en ajoutant :
- 1 cs d’huile d’olive
- 1 filet de citron
- éventuellement quelques feuilles de coriandre
- Poivrer et saler selon goût.

 

Salade de concombre aux lentilles germées.

Peler le concombre, le couper dans sa longueur pour en retirer les centres, puis couper en dés. Mélanger aux graines germées et aux graines de tournesol.

Pour l’assaisonnement mélange :


½ cc poudre de coriandre
1 cs de vinaigre de cidre
1 cc de sirop d’agave (ou de miel)
1 cs d’huile d’olive
1 cs d’huile d’argan
Poivrer et saler selon goût.
Conserver l’assaisonnement dans un petit récipient et de le verser au dernier moment.

 

 

Mon cocktail haute vitalité.

Mixer le quart d’un ananas avec : 1 verre de lait de riz, 2 cuillères à soupe de pollen frais, 2 cuillères à soupe de purée d’amande, et en option : 1 cuillère à café de poudre d’acérola, une pincée de poudre de guarana.

 


5620452522_2060ac08a7.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les sandwichs nutrivitalité.

Entre 2 tranches de pain bio, complet et toasté :

1 / Avocat, algue nori mariné, un filet de citron, une poignée de graines germées (alfalfa, fenouil ou radis)
 


2059270595_e747ee16c8.jpg 
2/ Fromage de brebis frais, pistou, tomates séchées, graines germées (alfalfa, fenouil ou radis), un filet d’huile d’olive, poivre ou mélange d’épice.

3/ Fromage de brebis frais, jambon de parme en chiffonnade, olives noires et roquette, un filet d’huile d’olive, poivre ou mélange d’épices.

 

  IMGP2079

 

Conseils Paty :

Vous pouvez composer avec originalité vos repas...N 'oubliez pas de boire de l 'eau tout au long de la journée.

 

L 'essentiel étant d 'avoir du plaisir à déjeuner avec des aliments riches en nutriments indispensables à votre organisme. Fuyez les aliments gras, sucrés, préparations toutes faîtes souvent trop salées.

 

Assaisonner vos salades de jus de citron, huiles premières pression à froid, Gomasio, Algues, Curcuma et poivre noir, Germe de blé et Levure de bière, herbes aromatiques fraîches etc...

En cas de petit creux dans la journée préferer les fruits de saison, fruits secs, pain aux céréales, quelques carreaux de chocolat noir, ou une part de gâteau  maison

ex  "Gâteau des Alpages (voir recette sur mon blog) IMGP3830

                                               

 

 

 

 

 

 

Prenez le temps de  manger dans le calme, coupez vous des personnes dites "toxiques"ou envahissantes.

 

Essayez de marcher au quotidien ou simplement si vous avez très peu de temps faîtes des pauses "étirements ou relaxation " lire, écouter de la musique, méditer, dessiner, rire etc....

Dans votre journée vous devez absolument cueillir un petit moment de bonheur, de calme et de sérénité pour conserver un  excellent équilibre corps/esprit/  pour pouvoir  par la suite offrir du temps et de l 'amour au personnes que vous aimez...

              Le vrai temps  ! (Paty)


 

 

 

 

 

Le bonheur est un parfum que l'on ne peut répandre sur autrui

sans en faire rejaillir quelques gouttes sur soi-même. 

Ralph Waldo Emerson  (1803 – 1882)

17830_10200900479063501_1387395016_n.jpg

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Un antalgique universel aux huiles essentielles

12 Avril 2013, 15:42pm

Publié par patybio

 

Un antalgique universel

(formule par Aude Maillard Aromathérapeuthe )

 

3710154170_623ee79c8d.jpg

 

  Photo prise sur le site : http://www.flickr.com/photos/olibac/ Olivier Bacquet

 

 

Dans certains tableaux cliniques, les douleurs sont rebelles et les effets secondaires au traitement classiques lourds de conséquences. Le soutien de l’aromathérapie permet d’améliorer la prise en charge de la douleur dans un plus grand respect de l’organisme mais aussi de notre individualité.

 

 

 

 

Un antalgique universel (formule par Aude Maillard Aromathérapeuthe )

 

J ai essayé cette formule pour des douleurs diverses et variées et elle est un bon appui 

et sincèrement anti douleurs !

  • Formule à visée anesthésiante, antispasmodique, décontracturante et anti-inflammatoire.
  •  
  • HECT* de menthe poivrée (Mentha piperait) : 80 gouttes
  • HECT de katrafay (Cedrelopsis grevei) : 80 gouttes
  • HECT de romarin à camphre (Rosmarinus officinales) : 80 gouttes
  • HECT de gaulthérie couchée (Gaultheria procumbens) : 80 gouttes
  • HECT de giroflier (Eugenia caryophyllata) : 80 gouttes
  • HECT de basilic exotique (Ocimum basilicum) : 80 gouttes
  • HECT de lemongrass (Cymbopogon flexuosus) : 80 gouttes
  • HECT de lavande fine (Lavandula angustifolié) : 80 gouttes

* HECT : huile essentielle chémotypée.

 

 

 

 

 

 

Préparation

Verser les huiles essentielles selon les quantités indiquées dans un flacon en verre teinté de 30 ml muni d’un compte-gouttes. Refermer et agiter.

 

 

 

Voie cutanée

Appliquer 6 à 10 gouttes en regard de la zone douloureuse, répéter à volonté dans la journée selon l’intensité douloureuse (sauf en cas d’apparition d’une intolérance cutanée). Si la douleur est intense, il est conseillé d’appliquer cette synergie trois ou quatre fois de suite à 15 ou 20 minutes d’intervalle, pour un effet d’attaque.

 

 

 

 

Indications

Tous les types de douleurs musculaires, articulaires, neurogènes, aiguës ou chroniques, en complément des traitements antalgiques allopathiques.

 

 

 

Contre-indications

Chez l’épileptique, la femme enceinte et allaitante, l’enfant de moins de 6 ans, et en cas de traitement anticoagulant, d’allergie à l’aspirine (gaulthérie couchée).

 

A n 'utiliser qu' après avoir demandé conseil à un therapeute avisé si on a le moindre doute car cette fromule utilise des HE sans dilution d huile végétale...

Pour ma part, je dilue cette formule avec une huile végétale à base de Millerpertuis  

 

 

 

 

 Ma pharmacie au naturelle

  

P1050288-copie-1.JPG

 

 

 

Voir les commentaires

La voix du silence

12 Avril 2013, 15:36pm

Publié par patybio

La voix du silence

 
 
 
4173.gif
 
 
 
 
 
 
Aujourd’hui, écoutez la voix du silence. Vous savez déjà comment écouter toutes sortes de voix (et comment y être sourd). Cette voix-là est différente, parce que c’est la chose la plus proche de la voix de Dieu. L’esprit n’a pas besoin de mots. Il peut nous aider d’autres manières.

Il nous donne l’assurance de connaître quelque chose. Cela s’appelle l’intuition.

Il réduit le mental au silence. Cela s’appelle la paix.

Il nous préserve du stress et du... désordre qui nous entourent. Cela s’appelle le détachement.

Il nous évite de douter de nous-mêmes. Cela s’appelle être centré.



Tous ces bienfaits nous sont donnés. Il est impossible de les obtenir par l’effort, par la pensée, de se mettre en quête d’eux. L’essentiel est de se détendre, de faire un retour sur soi et de se faire complice du silence. Consacrez-y un peu de temps aujourd’hui. Tout le monde a l’esprit très actif et bruyant, c’est ce que vous remarquerez en premier. Mais ce n’est qu’en surface, car, plus en profondeur, l’esprit aime être calme. Songez combien ces moments qui précédent le sommeil et suivent immédiatement le réveil sont apaisants. La voix du silence parle clairement dans ces moments-là et vous pouvez lui demander de vous parler toutes les fois que vous le désirez. À la longue, vous aurez plus confiance en cette voix qu’en n’importe quelle autre.

Deepak Chopra

Cheminer vers la sagesse
  
 
 
 
 
 Bon week-end à tous
12957_533855759968993_897426083_n.jpg

Voir les commentaires