Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Le blog de patybio

Les arbres

, 01:36am

 


 

  Les arbres ont ils un rôle sur  nos comportements ?


264515 10150238603864383 292437974382 7189955 5431877 n

 

En France, les arbres sont très présents dans notre environnement quotidien, que nous habitions à la campagne ou en ville. Je pourrai même ajouter qu’ils « font partie des meubles ».

Mais quel est leur rôle, au delà du fait, qu’ils assainissent l’air, produisent des fruits comestibles, nous donnent de l’ombre l’été, servent de bois de chauffage et de constructions diverses (maisons, meubles, objets, sculptures…) et j’en passe….

L’Etre humain aime se promener en Nature, se mettre « au vert ». Les parcs de nos cités ne désemplissent pas. Mais que recherchons nous inconsciemment lors de ces promenades ? Par quoi, sommes nous attirer sans nous en rendre compte ? Pourquoi, à certains moments, avons nous un élan, un besoin irrésistible d’aller dans la Nature ?
Les arbres constituent un aspect de la réponse et nous serons alimentés à un niveau différent selon ce que nous rencontrerons lors de notre promenade (pierres, eaux, fleurs, animaux, silence, espace…).En fait, nous savons instinctivement et intuitivement que nous « rechargeons nos batteries » au contact de la Nature ; nos vibrations s’y élèvent et nous nous sentons automatiquement plus léger, plus joyeux et donc plus vivant. L’’arbre est un des végétaux « clé » car des plus faciles à rencontrer, parce qu’en quelque sorte, c’est le représentant du monde végétal le plus évolué ; cela se voit « physiquement » avec ses racines qui descendent profondément dans la Terre/Mère et leurs branches qui s’élèvent au plus haut vers le Ciel/Père. Il reste présent physiquement et « subtilement » (pour ne pas dire moralement) quelque soit la saison même si son aspect varie.
Voici quelques éléments d’explications. Nous avons un besoin vital de nous ressourcer (retourner à la source de nos origines) pour continuer à avancer chaque jour en équilibre. Il est essentiel pour nos corps de se nettoyer des scories du quotidien et de se nourrir « vibratoirement ». La Nature, et notamment les arbres, nous offrent la possibilité d’élever les vibrations de nos corps.

Nous pouvons optimiser les résultats attendus en contactant consciemment l’essence des arbres. Les arbres sont comme nous, issus de différentes variétés tout en ayant chacun leur individualité. Comme les Etres humains, pas un seul arbre ne ressemble totalement à un autre. C’est pourquoi, lorsque nous souhaitons contacter l’énergie d’un arbre, il est essentiel de nous laisser attirer. Il peut y avoir une multitude de sapin autour de nous, et pourtant nous n’en verrons qu’un seul. C’est parce que lui aussi nous appelle. C’est là une belle promesse de départ. Ensuite, accueillons le comme notre meilleur ami, n’hésitons pas à l’enlacer, cœur contre cœur, pour un échange intense. Parlons lui de ce que nous avons besoin : vider notre tête, alléger notre cœur, notre ventre, nos chagrins, nos colères, retrouver des forces, des idées, être materner, entourer, conseiller…..Puis, fermons les yeux avec l’idée de respirer avec lui , à travers lui et abandonnons nous à sa présence comme si nous allions faire une petite sieste. Laissons nous faire et vivons pleinement l’expérience de sentir nos cellules vibrer intensément avec notre nouvel ami. En cas d’absence de ressenti quelconque, pas de panique, celui ci se manifestera au fur et à mesure, et d’autant plus rapidement que nous renouvellerons souvent  l’expérience ; l’essentiel est le résultat qui lui sera bien réel : mieux être.

Quels arbres choisir, selon nos besoins ?


Le peuplier blanc : arbre purificateur de nos émotions par excellence. Car il travaille sur nos eaux. Nous permet d’évacuer nos chagrins par les larmes tout en nous maternant, nous consolant, nous amenant à réfléchir sur la cause et les origines de nos blessures. D’ailleurs avec lui, tout peut plier, j’ajouterai même tout peut plier devant le peuple lié. C’est un arbre facile d’accès, très accueillant, voir même bavard, mais toujours dans la douceur et la bienfaisance.
 

Le sapin : (si possible dans une sapinière pour l’amplification vibratoire qu’elle propose) : nous apporte de la fluidité dans notre souffle et l’allègement de notre respiration. Vient aérer, « dépoussiérer » nos cellules. Très bon conseiller également et facile d’accès.


Le châtaignier : « chi (Qi) » atteignez ou « chi » t’es nié. Arbre de la vitalité, de la créativité, de la force sexuelle au sens noble du thème : cette force qui nous donne envie de vivre, de créer, de rire. Travaille sur notre centre sacré, au niveau du bassin (bas saint), du coccyx. Il est intéressant de respirer avec lui avec l’idée de faire monter l’énergie de vie le long de notre colonne vertébrale, (côté dos), du périnée jusqu’au sommet de la tête et de la faire redescendre de la même façon devant celle ci ; Une variante consiste à faire la même chose mais avec l’idée d’une spirale ascendante (comme les « kiki » sur les rubans des cadeaux). Le ressourcement, la revitalisation sont garantis.


Le bouleau : arbre de l’enfant intérieur par excellence, c’est un clown né qui vous mettra en joie, par sa légèreté pétillante, sa façon de se mouvoir, et très souvent même par la forme qu’il adopte en poussant. Lorsque les responsabilités d’adultes sont un peu trop lourdes, amusez vous comme un enfant avec cet arbre qui nous redonne la spontanéité et l’innocence de notre plus jeune âge.


Le tilleul : Arbre de la paix intérieure, il nous calme, nous tranquillise, nous tempère ; Il adoucit nos peines avec une grande douceur. Il nous apporte un sentiment de repos, de sécurité et de protection.

 
Le Houx : C’est en hiver que son rayonnement est le plus perceptible du fait que la majorité des autres arbres ont perdus leurs feuilles. C’est l’arbre idéal à consulter pour nettoyer nos colères et pour se sentir materner.
 

Le saule pleureur : c’est l’arbre de l’inspiration artistique. Il nous permet d’accéder à des images, des couleurs, des sons, des mots…à tout ce qui est utile pour exprimer la beauté et la grâce qu’il symbolise. Il nous invite à sortir du carcan des modes et à extérioriser tous les potentiels de créativité qui nous animent.


Le noyer : Il représente la transition, le passage entre deux manières de faire ou d’être. Il nous aide à nous métamorphoser, à nous transformer, notamment au niveau de nos peurs. Il nous encourage à aller au delà pour que nous puissions nous renouveler lorsque c’est nécessaire. Le noyer nous aide à ouvrir les nouvelles portes, à nous libérer du connu et accéder à l’inconnu (l’un connu).


Le genêt : « je nais », jeunet, c’est l’arbre de la renaissance, de ce qui vient de naître, de ce qui est nouveau. Il nous aide à dépoussiérer le passé pour naître à nouveau, et surtout faire vivre ce jeune enfant intérieur, vif, espiègle, frêle mais léger, gai et sans soucis comme cet arbuste le symbolise par son nom et ses formes (balais).


Le Hêtre : Etre, l’Arbre Maître (M ‘Etre = Etre dans la Matière) par excellence, comme son nom nous y invite. C’est un arbre d’accomplissement et d’illumination qui vous fera travailler directement là où des masques comportementaux subsistent. Arbre multidirectionnel, multidimensionnel. Arbre guide par excellence, sur lequel nous pouvons nous reposer dans tous les sens du terme.

 

Pour conclure, les arbres sont un excellent reflet de notre Nature profonde et constituent un miroir sans concession de nos états intérieurs. A ceci prêt, qu’ils ne portent aucun jugement sur nos comportements et qu’ils les acceptent pour nous laisser grandir à notre rythme, tout en nous incitant à nous transformer. Ils sont toujours prêts à nous servir sur tous les plans : physique pour notre quotidien, émotionnel pour nos états d’âme, et spirituel pour notre élévation. Ce sont des amis fidèles qui nous aiment pleinement et qui, dès lors que nous en devenons conscients, décuplent leurs efforts pour nous assister au plus haut niveau. Aucun arbre ne nous trahira, ne nous abandonnera, ne nous rejettera, ne nous humiliera et ne sera injuste avec nous. En ceci, ils sont un bel exemple de voie à suivre. Et comme chacune de leurs qualités sont en nous, leur principale tâche est en fait de nous aider à les réveiller pour que nous puissions les faire vivre pleinement.

 

 

Texte écrit par : Anne- rose Clémençon

 

 

 

4627308197_bebd7aa4d7.jpg

photo flickr