Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de patybio

L 'essentiel de "Snatam Kaur "

15 Octobre 2014, 16:21pm

Publié par patybio

734479_10201109798689312_2004453932_n.jpg

 

 

 

Pour tous ceux qui aime cette magnifique âme vibrante " Snatam Kaur "

Paix et douceur sur votre soirée Paty

 

 

 

 

 



Voir les commentaires

Connaissez-vous la méthode Busquet ?

15 Octobre 2014, 15:52pm

Publié par patybio

 

busquet.jpg

 

 

 

La méthode Busquet

 

Pour avoir fait quelques séances avec des bons résultats à l 'appui  avec cette méthode" Busquet ", je partage avec vous ces explications pour les personnes intéressées. Bonne soirée à tous ( Paty)

 

La méthode des chaines musculaires de Busquet pratiquée par votre cabinet de kinésithérapie permet de libérer les points de tension dans les différentes parties du corps.

 

 

C’est une méthode de kinésithérapie par traitement manuel visant à relâcher les zones de tensions musculaires, articulaires, viscérales, neuroméningées et craniennes qui sont à la base des compensations, dysfonctions et douleurs. 



Photos du site :

 

Les Chaînes Physiologiques

sont des circuits anatomiques à travers lesquels se propagent les forces organisatrices du corps. Le grand intérêt de cette méthode est d'intégrer toute l'anatomie de la tête aux pieds en valorisant la relation contenant contenu, entre le musculosquelettique et le viscéral.

La méthode des chaînes physiologiques

repose sur un examen complet qui met en évidence les points de tension dans les différentes parties du corps, au niveau de chacune des chaînes. C'est ensuite une méthode de traitement manuel :

- pour libérer ces zones de tension
- redonner une bonne mobilité tissulaire dans les différentes chaînes
- redonner une meilleure fonction dynamique
- redonner une meilleure statique

L'ensemble des fonctions du corps est naturellement programmé.
Notre but est simple : enlever un maximum de tensions structurelles parasites qui sont à la base des dysfonctions, des déformations et des douleurs.

methode-busquet - chaines physiologiques - chaines musculaires

Une méthode pour tous

Elle concerne les patients depuis la naissance jusqu'à un âge très avancé :

- les nouveaux-nés pour qu'ils soient bien dans leurs corps après les contraintes de l'accouchement : déformations, torticolis congénital, strabisme, régurgitations, pleurs, sommeil, etc.
- les enfants présentant des déformations : pieds, genoux, cyphoses, lordoses, scolioses, déformations thoraciques, douleurs de croissance, problèmes ORL, respirateur buccal, mal occlusion, problèmes d'accommodation visuelle, problèmes de concentration, etc.
- les patients souffrants de troubles fonctionnels viscéraux (oppressions, problèmes digestifs, coliques, constipations, douleurs de règles...).
- les sportifs pour améliorer la fiabilité et les performances.
- les personnes actives, âgées, sédentaires, afin de prévenir ou d'atténuer les dysfonctions physiques, organiques ainsi que les effets de l'arthrose.

 

Le traitement

methode-busquet - chaines physiologiques - chaines musculaires

Simple, concret et global, son but est d'enlever au maximum les tensions parasites qui sont à la base des dysfonctions, des déformations et des douleurs. La performance du traitement tient au fait qu'après l'intervention qualitative du praticien, le corps réalise une part importante de la récupération grâce à la programmation de ses différentes fonctions.

Les techniques

methode-busquet - chaines physiologiques - chaines musculaires

Elles sont essentiellement basées sur le relâchement, la posture, la libération afin de reprogrammer le bon fonctionnement des chaînes physiologiques.

Les séances

methode-busquet - chaines physiologiques - chaines musculaires

D'une durée de 45 à 60 minutes selon la problématique du patient.

La fréquence

methode-busquet - chaines physiologiques - chaines musculaires

Le traitement complet se fait au rythme d'une fois par semaine. Ce travail de qualité intéresse l'organisme en profondeur et demande un temps d'assimilation et de régulation.

L'entretien

methode-busquet - chaines physiologiques - chaines musculaires

Quand le traitement est terminé, il est conseillé de faire des séances d'entretien qui peuvent être espacées de un à trois mois. Le corps à une mémoire tissulaire et ce rappel périodique est le meilleur traitement préventif.

Les honoraires

methode-busquet - chaines physiologiques - chaines musculaires

Le praticien établit un devis pour le traitement. Pour les praticiens conventionnés, l'assurance maladie prend en charge les honoraires correspondant à la prescription et l'assuré s'acquitte directement du supplément. Certains confrères pratiquent cette méthode hors convention. La qualité du traitement justifie ce mode de fonctionnement

http://chaines-physiologiques.com/public.php

 

 

Voir les commentaires

Wu-Nen Citation

14 Octobre 2014, 18:18pm

Publié par patybio

64216_204984749684049_1240600708_n.jpg

 

 

 

 

    " Si votre esprit n’est pas embrumé par des choses inutiles, alors c’est la plus belle saison de votre vie " 

  Wu-Men  

 

 

 

 

 

 

 

 


Voir les commentaires

Texte de :" Christiane Singer "

14 Octobre 2014, 13:13pm

Publié par patybio

P1100469.JPG

 

 

 

La vraie aventure de vie, le défi clair et haut n'est pas de fuir l'engagement mais de l'oser.
Libre n'est pas celui qui refuse de s'engager.
Libre est sans doute celui qui ayant regardé en face la nature de l'amour - ses abîmes, ses passages à vide et ses jubilations - sans illusions, se met en marche, décidé à en vivre coûte que coûte l'odyssée, à n'en refuser ni les naufrages ni le sacre, prêt à perdre plus qu'il ne croyait posséder et prêt à gagner pour finir ce qui n'est coté à aucune bourse : la promesse tenue, l'engagement honoré dans la traverse sans feintes d'une vie d'homme.
 

(Éloge du mariage, de l'engagement et autres folies, p.18, Albin Michel, 2000)

 

 


Voir les commentaires

Recette du lait d’or: cette boisson simple peut changer votre vie.

14 Octobre 2014, 12:36pm

Publié par patybio

 

Pour parfaire la documentation sur cet Or jaune dit "Le curcuma", j'ai trouvé ce jour cet excellent partage avec une recette innovante aux avantages multiples  toujours à base de Curcuma :

"Le lait d 'or" (sans lait animal )

 

 

Recette du lait d’or: cette boisson simple peut changer votre vie.

Recette du lait d’or: cette boisson simple peut changer votre vie.

 

L’ingrédient principal de cette recette est le curcuma. Il contient de la curcumine, le polyphénol identifié comme composant actif principal, et qui présente plus de 150 activités potentiellement thérapeutiques, notamment antioxydantes, anti-inflammatoires et des propriétés anticancéreuses.

 

La recette du lait d’or, la boisson qui pourrait vous changer la vie

Autres avantages de la recette:

  • Anti-inflammatoire
  • Antioxydant
  • Antiseptique
  • Analgésique
  • Renforce le système immunitaire
  • Aide à maintenir le niveau du cholestérol
  • Favorise la santé digestive
  • Détoxifie le foie
  • Régule le métabolisme et la gestion du poids
  • Hypertension artérielle
  • Mémoire et la fonction cérébrale
  • Divers problèmes de peau
  • Troubles neurologiques
  • Réduit les triglycérides

 

Astuce pour la recette:

L’ajout de poivre noir au curcuma renforce la biodisponibilité de la curcumine par 1000, grâce à la pipérine contenue dans le poivre noir. Eh oui, en mélangeant le curcuma et le poivre noir ensemble, vous augmentez l’absorption du curcuma dans votre corps de 2000%.

 

Recette du lait d’or

Etape 1: Ingrédients pour la pâte de curcuma

  • 1/4 de tasse de curcuma en poudre
  • 1/2 cuillère à café de poivre noir moulu
  • 1/2 tasse d’eau filtrée

Dublin-Chiropractor-presents-The-Benefits-of-Turmeric-and-a-Turmeric-Golden-Milk-Recipe

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Préparation:

Mélangez tous les ingrédients dans une petite casserole et mélangez bien. Baissez à feu moyen et remuez constamment jusqu’à ce que le mélange devienne une pâte épaisse. Cela ne prend pas longtemps, ne vous éloignez pas de la casserole. Laissez ce mélange refroidir et conservez le dans un petit pot au réfrigérateur.

Etape 2: Ingrédients du lait d’or

  • 1 tasse de lait d’amande (ou de lait de coco)
  • 1 cuillère à café d’huile de coco
  • 1/4 de cuillère à café ou plus de pâte de curcuma
  • Miel

 

Mélangez tous les ingrédients dans une casserole sauf le miel, dans une casserole. Mettez sur feu moyen. Remuez constamment et faites attention de ne pas faire bouillir le mélange. Ajoutez du miel pour apporter une touche sucrée.

 

 

 

Voici une vidéo sur les variantes de la recette du Lait d’or

 Article partagé sur le site de : " Jean-Batispte Le COCQ" "naturopathe dixit la source Source: Source: swagactu.com

Voir les commentaires

Pensée de Matthieu Ricard !

13 Octobre 2014, 15:24pm

Publié par patybio

P1100398.JPG

 

 

 

La paix intérieure n'est pas l'apathie

 

 

Il est essentiel de ne pas confondre sérénité et apathie. L'une des caractéristiques d'une pratique spirituelle stable est l'invulnérabilité aux conditions extérieures, favorables ou défavorables. On compare l'esprit du pratiquant à une montagne que les vents ne peuvent ébranler : il n'est ni tourmenté par les difficultés ni exalté par le succès. Mais cette équanimité intérieure n'est ni apathie ni indifférence. Elle s'accompagne d'une véritable jubilation intérieure et d'une ouverture d'esprit qui se traduit par un altruisme à toute épreuve.

Matthieu Ricard

 

 


Voir les commentaires

Le curcuma, épice de longue vie avec idées recettes !

13 Octobre 2014, 11:55am

Publié par patybio

P1100497.JPG

Photo Paty

 

On connaît déjà depuis quelques années la panacée de cette épice aux diverses appuis thérapeutiques et culinaires...Je remets à l 'honneur cette excellente épice colorée  "Le Safran d 'Inde "par ce partage pris sur le site "Conso Globe" Paty

 

 

Le curcuma, épice de longue vie : une réputation justifiée ?

 

curcuma est une épice réputée « épice longue vie » depuis plus de 2000 ans, mais mérite-t-elle vraiment tant  d’attention ? Revue de détails des avantages et qualités offerts par le curcuma tant pour la cuisine que pour la santé.

 

ADVERTISEMENT

Epice fétiche, le curcuma fait partie de la famille des épices, originaire d’Asie, il est aussi appelé le « safran de l’Inde ». Le curcuma est une plante vivace dont on consomme le « rhizome » (partie souterraine de la tige).

 

L’origine du curcuma

CurcumaLe curcuma est une plante qui nous vient du Sud de l’Asie. C’est une épice très populaire surtout dans la cuisine indienne lorsque son rhizome (partie souterraine et parfois subaquatique de la tige de certaines plantes vivaces) est séché et réduit en poudre. Le curcuma est un aliment très utilisé pour garder la fraîcheur des plats cuisinés.

Il est très utilisé dans la médecine traditionnelle chinoise, thaïlandaise, japonaise, indonésienne et chinoise ; pour ses nombreuses vertus. Comme le safran ou le curry, le curcuma n’a pas seulement un rôle gustatif, mais aussi un rôle esthétique ! Le curcuma n’est connu chez nous, au départ, que comme une simple épice d’un jaune intense à la base de célèbres préparations condimentaires comme le curry, le Chutney ou le Colombo.  Malgré une utilisation traditionnelle multi-millénaire dans toute l’Asie du Sud-Est, en Indonésie et en Afrique, chez nous ses bénéfices pour la santé étaient largement ignorés jusqu’à il a encore peu.

La composition du curcuma

Le curcuma en poudre n’est pas un produit comme le safran ou le poivre, il est un assemblage (comme le curry) qui contient :

  • de l’amidon
  • de l’huile essentielle
  • des colorants
  • des curcuminoïdes : curcumine (antioxydant)

> La racine de curcuma, ce cousin du gingembre, se distingue grâce à ses curcuminoïdes jaunes qui sont de puissants antioxidants. Ceux-ci freinent le facteur nucléaire kappa-B : cette substance joue un rôle dans de nombreux processus inflammatoires qui neutralisent nettement les radicaux libres.

Sous quelles formes peut-on trouver le curcuma ?

curcuam-racinesSes racines sont utilisées depuis longtemps dans les anciennes médecines chinoises et indiennes comme anti-inflammatoire, traitement contre la faiblesse des os, apaisant les difficultés menstruelles et digestives

Le curcuma se consomme en poudre mais aussi sous d’autres formes :

En poudre, le curcuma s’utilise pour colorer et parfumer vos soupes, tajines, pommes de terre, riz. Le curcuma s’incorpore très bien à une salade de fruits, une sauce, du riz, etc. Il a pour avantage de corriger l’acidité de vos plats. Le curcuma s’utilise en gélules, comme n’importe quel complément alimentaire, mais aussi frais, (il ressemble au gingembre). On le trouve également en huile essentielle. En cataplasme, le curcuma est utilisé pour soigner les problèmes de peau comme le psoriasis, l’eczéma ou l’acné.

Les bienfaits du curcuma sur la santé

Voici un extrait d’article du Dr Franck Gigon, spécialiste des plantes médicinales dans la revue Plantes & Bien-Être qui prend l’exemple du curcuma, pour illustrer les bienfaits des plantes naturelles.

« Des milliers d’études ont été publiées à son sujet depuis 10 ans. Ses pigments polyphénoliques, appelés curcuminoïdes, ont révélé des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes de premier plan.

Ils préviennent et traitent aussi significativement les pathologies dites de civilisation : cancer, diabète, pathologies auto-immunes cardiovasculaires et neurodégénératives. Oui : une seule plante agit simultanément à tous ces niveaux ! Aucun médicament ne peut et ne pourra jamais en dire autant. Et ce n’est pas tout.

Curcuma Bio

Le curcuma soutient activement toutes les cellules de l’organisme avec une mention spéciale pour celles du foie. En ce sens, il nous protège des attaques des divers polluants de l’industrie pétrochimique et des dommages causés par les rayonnements. Tout cela et bien d’autres choses encore avec un lot d’effets indésirables faible et bénin… avec un recul de 6000 ans !

580 avantages santé !

La synthèse de 4000 études sur le curcuma relève pas moins de 580 avantages sur la santé exprimés par ses polyphénols !

Il est tout simplement hallucinant d’appréhender tout le potentiel thérapeutique que ce petit tubercule ocre peut nous proposer. »
Convaincant, non ?

 

 

 

Utiliser le curcuma dans la cuisine

Le plat sauté (pour les articulations)

curcuma-epiceFaites revenir des pousses de bambou (riches en silice) dans un wok, avec des petits morceaux de poivron (vitamine C), Ajoutez du gingembre frais râpé + 2 petites cuillères de curcuma en poudre,

En fin de cuisson, ajouter 1 cuillère à soupe de cameline. La cucurma est une plante à l’action anti-inflammatoire et anti-douleur utile pour les maladies articulaires. A forte dose (1200 mg), elle est comparable à celle de médicaments comme la cortisone, les AINS utilisés contre l’arthrite rhumatoïde.

L’infusion au curcuma (pour la digestion)

tisane curcuma

 

 

 

Laisser infuser 1 cuillère à café de curcuma dans 50 cl d’eau ou de lait de soja chaud, Ajouter 1 goutte d’huile essentielle de curcuma en fouettant, Ajouter 1 goutte d’HE de vanille. Le curcuma protège le foie (augmentation des enzymes hépatiques) et la paroi de l’estomac et améliore la production de bile.

L’OMS a reconnu son efficacité sur la sphère digestive contre les nausées, les douleurs, les inflammations

 

 

 

Le velouté vert au curcuma

  • Faites bouillir 1/2 litre d’eau avec 400 g de brocoli, 1 patate douce, 4 gousses d’ail pendant 1/4 d’heure,
  • Mixer,
  • Ajouter 1 cuillère à café de thé vert matcha,
  • Ajouter 2 cuillère à café de curcuma avec un peu de poivre.
  • Servir avec du basilic haché.

veloute-curcuma

 

Le curcuma a une action sur plusieurs centaines de récepteurs cellulaires qui aident l’organisme à contenir la prolifération de cellules anormales ; ce qui se révèle fort utile dans le cas de la prévention de cancers.

Certains oncologues l’intègrent dans leur protocole thérapeutique. Comme le souligne l’ouvrage Curcuma, vertus et bienfaits, les Indiens qui consomment du curcuma chaque jour dans le curry développent, à âge égal, 8 fois moins de cancer du poumon, 9 fois moins de cancer du colôn et 5 fois moins de cancer du sein que les Occidentaux.

 

 

 

 

Quels sont les effets bénéfiques du curcuma sur la santé ?

curucuma-poudre

Le curcuma contient plus d’une douzaine de composés phénoliques, appelés curcuminoïdes, qui produisent différents effets bénéfiques pour la santé. A tel point que le Dr Béliveau préconise, pour ralentir la prolifération de cellules cancéreuses, de consommer une cuillerée de curcuma chaque jour ! Certaines études disent que le curcuma peut prévenir le cancer, la maladie d’Alzheimer et soulager la douleur de l’arthrite. Selon les médecines traditionnelles asiatiques, le curcuma permet :

  • de prévenir le cancer ainsi que son traitement, comme on l’a vu ci-dessus, : il favorise la fabrication d’enzymes qui permettent au corps d’éliminer les métastases (= cellules cancéreuses). Bien qu’il n’ait démontré qu’un effet inhibiteur sur le cancer du côlon chez l’homme, des études sur les animaux et in vitro suggèrent que le curcuma ralentit aussi la croissance des tumeurs du sein, de l’oesophage et du foie.
  • d’agir comme immunomodulateur : il améliore le fonctionnement du système immunitaire. Il stimule la fabrication d’immunoglobulines G (anticorps spécifiques) en cas d’affections virales. Il ralentit l’helicobacter pylori, qui est une bactérie active dans les ulcères de l’estomac et du duodénum.
ADVERTISEMENT
  • protéger les muqueuses gastrique et réduire les ulcères gastriques.
  • lutter contre les maladies inflammatoires chroniques, comme par exemple le traitement de l’arthrite rhumatoïde. Le curcuma inhibe les réactions auto-immunes ; il aide notamment à maîtriser la rectocolite hémorragique et la maladie de Crohn.
  • réduire les symptômes du syndrome de l’intestin irritable.
  • d’agir contre la crise de foie en augmentant la synthèse de bile par les cellules du foie (hépatocytes) ainsi que sa sécrétion dans l’intestin lors des phases digestives (effets cholérétique et cholagogue). La bile peut ainsi faciliter l’absorption   des graisses par l’intestin et  bien remplir sa fonction de solubilisation du cholestérol, favorisant son élimination fécale sous forme de sels biliaires (effet hypocholestérolémiant du curcuma.
  • de prévenir Alzheimer et les affections neurodégnératives : dans les pays où on consomme beaucoup de curcuma, on développe 4,4 fois moins de maladies d’Alzheimer

L’inconvénient du curcuma : sa faible biodisponibilité

curucumaLe principal inconvénient du curcuma est qu’il est peu biodisponible. Autrement dit, si on veut se soigner avec de la poudre de curcuma, il faut en consommer de grandes quantités ! Pour améliorer son absorption, il vaut mieux le consommer en association avec du poivre ou de la pipérine :

Curcuma : les doses requises pour être efficace

On peut l’associer au poivre noir pour améliorer son efficacité car, selon le Dr Béliveau, le poivre noir augmenterait de 1000 fois l’absorption de la curcumine. C’est sans doute pourquoi dans la tradition indienne, le curcuma a toujours été utilisé dans des mélanges d’autres épices et est toujours accompagné de poivre noir.

Le curcuma est liposoluble, il faut donc le mélanger dans une base d’huile pour augmenter sa biodisponibilité. Il est conseillé de le prendre dans une préparation concentrée de curcuma associée à de la pipérine extraitre du poiver noir ou des curcuminoïdes liés à de la lécithine. Cela augmente leur « disponibilité » d’un facteur 20 !

Conclusion : Finalement, tout comme l’ail ou le thé vert, le curcuma fait partie de ces plantes qui sont utilisables efficacement contre de nombreux troubles, comme le démontrent des études toujours plus nombreuses. Le curcuma mérite sa flatteuse réputation. Il reste qu’il ne s’agit pas, malgré ses vertus, de le consommer comme un médicament ; c’est avant tout une épice tout à fait agréable à cuisiner et au goût.

ADVERTISEMENT

*

NB : A noter que des recherches cliniques sont toujours en cours. Manquant d’éléments médicaux et scientifiques, nous ne pouvons savoir si les femmes peuvent en consommer pendant leur grossesse. Avant toute prise de cette épice, consultez votre médecin pour connaître la compatibilité de celle-ci avec votre traitement.

 

 

 

Article rédigé par : "Emma"

"Journaliste et diététicienne professionnelle, Emmanuelle est une spécialiste de l'alimentation saine. C’est elle qui vous fait découvrir avec sa chronique hebdomadaire et ses reportages, comment on peut rester en forme en mangeant mieux. Une belle plume à suivre au pied de la lettre !"

 

 

Voir les commentaires

Pensée de "Bouddha"

13 Octobre 2014, 07:31am

Publié par patybio

P1100471.JPG

 

 

Tu ne peux pas voyager sur un chemin sans être toi même le chemin. »

Bouddha

 

Très bon lundi et début de semaine à tous

Bien à vous Paty :)

 

 

 


Voir les commentaires

Croustillants au chèvre

12 Octobre 2014, 16:46pm

Publié par patybio

 

 

Les Croustillants au chèvre

 

 

Une idée de recette délicieuse, saine, facile à réaliser et  qui plaira à toute la famille.

Bon appétit Paty :)

Voir les commentaires

Interview avec Pierre Rabhi

12 Octobre 2014, 16:34pm

Publié par patybio

 

 

Interview avec Pierre Rabhi

 

 

Ce printemps, Pierre Rabhi publiait avec Jean-Marie Pelt Le monde a-t-il un sens ? chez Fayard. Un succès. Où l’on découvre que la vie sur terre doit davantage à l’alliance qu’à la rivalité. Et qu’il n’appartient qu’à l’humanité de poursuivre ce processus en privilégiant la coopération, « l’associativité », toujours porteuses de renouveau et justement de sens. Échange avec cet agrobiologiste qui appelle à une société respectueuse des hommes et de la terre depuis plus de 35 ans.

 

 


Rabhi FOND

 

« JE REVENDIQUE LA SOBRIÉTÉ HEUREUSE ET JE CROIS DANS LA PUISSANCE DE LA MODÉRATION »

 

Comment l’idée de ce livre est-elle née ?

Pierre Rabhi : Bien que complices de longue date, Jean-Marie Pelt et moi n’avions jamais collaboré aussi étroitement. Il m’a envoyé son manuscrit et m’a demandé ce que je pouvais y ajouter. Après sa rétrospective sur l’organisation de la vie sur la planète où il met en lumière la coopération, je me suis ainsi retrouvé à parler du phénomène humain.

Pour vous, avant l’arrivée de l’être humain, tout coopérait ?

Pierre Rabhi : Si pour imager l’histoire de la planète, on la place sur une échelle temporaire de 24 h, l’homme ne représente que quelques minutes. Et force est de constater que les caractéristiques introduites avec son arrivée sont la dualité et le conflit. Avec la nature, avec lui-même, là où tout n’était que coopération à tous niveaux, bactéries, végétaux ou encore animaux.

Cette vision ne semble pas compatible avec la loi de la jungle et le darwinisme ?

Pierre Rabhi : Certes, mais ceux-ci ne m’ont jamais vraiment convenu. Évidemment, je ne suis pas un scientifique, mais mon point de vue est que dans la nature, c’est la coopération qui prédomine. Lorsqu’il y a prédation, elle est poussée par la nécessité. Le lion mange l’antilope, mais pour sa survie. S’il n’a pas faim, il n’a aucune raison de tuer, à la différence de l’être humain.

Vous êtes optimiste ou pessimiste ?

Pierre Rabhi : Ni l’un ni l’autre, juste réaliste. Le développement de l’humanité aurait dû profiter à tous, or une part de la population mondiale accapare et concentre la richesse en portant atteinte aux biens communs. On observe des disparités abyssales avec d’un côté des milliardaires, et de l’autre des pères et des mères qui ne peuvent donner un bol de riz à leur enfant. Notre société accorde plus d’importance à la mort qu’à la vie, à travers les armes par exemple ou le saccage de l’environnement au nom de la sacro-sainte croissance économique. La communauté humaine est entrée dans une phase préoccupante pour son avenir, une impasse. Il est temps de voir clair et de sortir de l’obscurantisme.

Obscurantisme ?

Pierre Rabhi : Introduire par exemple du poison dans la terre comme l’homme le fait aujourd’hui pour se nourrir, comment caractériser cette forme d’intelligence ?

 

« ÉDUQUER LES ENFANTS DANS LE SENS DE LA SOLIDARITÉ PLUTÔT QUE LA COMPÉTITION »

 

Vous remettez en cause la croissance. Le « développement durable », ça vous fait sourire ?

Pierre Rabhi : Sourire non, mais il ne faut pas se perdre dans l’illusion. Soyons clairs sur la définition du développement. S’il découle de l’idéologie du modernisme selon laquelle tout le monde par exemple doit avoir une voiture, la planète ne le supportera pas. Où prendrons-nous les ressources si ce modèle se généralise ? Le développement qui ne repose que sur le matérialisme ne peut être durable. Je revendique la sobriété heureuse et je crois dans la puissance de la modération. Le système du « toujours plus », machine infernale dont le moteur est le gain financier, génère l’insatisfaction permanente.

La sobriété heureuse, n’est-ce pas se retirer du monde et du progrès ?

Pierre Rabhi : Je n’ai jamais été un pourfendeur du progrès. Il s’agit de l’orienter intelligemment. Tout ce qui aide l’humain dans son évolution est positif, tels les formidables progrès de la chirurgie !

Avoir moins n’est pas très réjouissant… Peut-on être sobre et heureux à la fois ?

Pierre Rabhhi : Il ne s’agit pas d’avoir moins mais d’avoir « juste ». D’avoir le nécessaire. À quoi bon avoir plus si c’est pour gaspiller ! Pourquoi fabriquer des déchets ? Il faut revenir à l’équilibre. Par ailleurs dans les pays plutôt prospères, où l’on a tout pour être heureux, on ne l’est pas. En témoigne la consommation d’anxiolytiques. Pour ma part, je continue donc sur le chemin de l’agroécologie. Une forme d’agriculture dont fait partie l’agriculture biologique. Elle est l’illustration même de la coopération avec la vie. Elle ne détruit pas les sols, aide à entretenir les milieux, le patrimoine vital. Ce n’est pas un système autarcique – car on a toujours besoin de l’autre ! – mais autonome. L’agroécologie est bien plus large que la production d’aliments sains dans le respect de l’environnement. Elle prend en compte le reboisement, lutte contre l’érosion, s’intéresse à la gestion de l’eau en particulier dans des zones sahéliennes où il n’y a plus rien, où le milieu naturel est détruit et où le désert avance, à la différence de l’Europe où poussent encore des forêts ! Je reproche aux politiques de ne pas mieux penser l’espace rural, de ne pas plus le valoriser face au surpeuplement des villes. Que faire si des millions de gens continuent de ne plus avoir de travail et si le système social ne peut plus palier ? C’est pourquoi j’ai lancé autrefois l’idée de créer des « oasis en tous lieux ».

Qu’est ce qui pourrait nous sortir de l’impasse ?

Pierre Rabhi : Un changement de perception individuel puis général auquel j’appelais avec le slogan de l’« insurrection des consciences » lors de ma campagne aux élections présidentielles (2002). Il nous faut par exemple sortir de la subordination universelle des femmes, éduquer les enfants dans le sens de la solidarité plutôt que de la compétition qui forme de futurs citoyens dualistes, respecter la nature. Ces critères sont inspirés par un principe de coopération avec la vie, une nécessité vitale reconnue et souhaitée par un nombre grandissant de citoyens.


 

Pierre RabhiNé en 1938 en Algérie. Agriculteur bio de la première heure, écrivain et penseur français. Pierre Rabhi transmet l’agroécologie à travers le monde depuis les années 80 pour redonner leur autonomie aux populations. À l’origine de Terre et Humanisme, reconnu comme un expert international pour la sécurité alimentaire. Auteur de nombreux ouvrages dont Paroles de Terre, du Sahara aux Cévennes, Conscience et Environnement ou Vers la sobriété heureuse. Il participe à la création des Amanins, centre d’activités écologique, solidaire et pédagogique dans la Drôme (2003). Les Colibris (2007) qui rassemblent des citoyens et des projets « accélérateurs » d’une transition sociétale s’inscrivent dans son sillon.

 


 

En savoir plus :

Crédits : illustration : Makheia / Sequoia – Photo : Corine Brisbois.

Extrait du magazine

Culture Bio  disponible gratuitement dans les magasins du réseau Biocoop

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 > >>