Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de patybio

Citation Indienne

31 Août 2011, 12:29pm

Publié par patybio

 

 

 

 

 

 

IMGP4408.JPG

 

"Fais du bien à ton corps


pour que ton âme


ait envie d 'y rester"

 

 

 

 

Bonne journée  à tous Paty

Voir les commentaires

Pensée

30 Août 2011, 13:04pm

Publié par patybio

 

 

mains-eau-pure-coeur.jpg

 

"La vie est courte, le temps Fugace. Réalise ton être.
  La pureté du coeur est la porte qui mène à Dieu. Aspire.
  Renonce. Médite. Sois bon ; fais le bien. Sois généreux ;
  sois compatissant. Cherche ; connais-toi toi-même."
  Sivananda

Voir les commentaires

Libérer les tensions faciales

26 Août 2011, 19:18pm

Publié par patybio

 

 

Libérer les Tensions Faciales
39__209x144_animation-pour-lutilisation-facial-flex.gif
 Petits conseils de Méditation

Chaque nuit, avant d´aller dormir, asseyez-vous sur votre lit et commencez à faire des grimaces, tout comme
les enfants aiment le faire...
Faites toute sorte de mimiques, gentilles, mauvaises, laides, belles, de façon à ce que tout le visage et
la musculature bougent. Faites des sons, des sons sans aucun sens feront l´affaire et bercez-vous, uniquement pendant 10 à 15 m...inutes et ensuite endormez-vous.

Le matin, avant de prendre votre bain, de nouveau, tenez-vous face au miroir et pendant 10 minutes, faites des grimaces. Le fait de vous tenir devant le miroir aidera, vous serrez à même de voir et vous serrez à même de répondre.

Osho, Extrait de discours non publié


L'amour signifie une qualité d'amitié pure,

où vous ne voulez rien de l'autre,

où vous êtes simplement heureux, parce que l'autre existe,

la simple présence de l'autre vous donne de la joie.(Osho)

Belle soirée et bon week-end à tous Paty

amour.jpg

Voir les commentaires

Merci à tous

24 Août 2011, 19:00pm

Publié par patybio

 

 

 

 

Merci à tous pour vos gentils commentaires ...

Je passerai dés que je  pourrai vous saluer

                                                                 Belle et douce soirée d 'été Paty

18640_290345675759_753240759_4637683_4591664_n.jpg

Voir les commentaires

Un moment apaisant de paix : immense énergie avec la nature

22 Août 2011, 15:55pm

Publié par patybio

 

 

 

 

Un moment apaisant de paix  et de sérenité : immense énergie avec la nature

 

                             (Laissez passer la musique d 'introduction pour écouter cette vidéo)

 

Bon week-end Paty

5401721893_04d7f320c5.jpg

Voir les commentaires

Quelques plantes amies ...Pour entretenir votre circulation

22 Août 2011, 15:17pm

Publié par patybio

 

 

Suite et fin du dossier

 

D'autres plantes peuvent également être d’une aide précieuse dans le confort circulatoire. C’est le cas, notamment, des Oligomères ProanthoCyanidoliques (OPC)

de pépins de raisins qui, en plus de leur action anti-oxydante, participent au rétablissement du tonus veineux. Les extraits de Gotu kola et de Petit houx, quant à eux, contribuent à

augmenter la tonicité vasculaire permettant un meilleur retour veineux. Ils participent

à diminuer les gonflements des jambes en améliorant la circulation et en diminuant

la perméabilité vasculaire.


   L 'acérola :(Malpighia punicifoliaL. ou Malpighia glabra)

5217305123_4c5c9ee45e.jpg


L 'acérola est le fruit d’un petit arbuste originaire d’Amérique du Sud, de Floride et des Antilles

qui a l’allure d’une petite cerise. Il contient de nombreux

oligo- éléments, mais son intérêt dans la circulation vient du fait qu’il est extrêmement riche en vitamine C et en flavonoïdes qui renforcent ses propriétés antioxydantes.

 

 


La cannelle (Cinnamomum zeylanicum)


cannelle.jpgC’est l'écorce intérieure du cannelier, un petit arbre originaire du Sri Lanka, qui est utilisée. La cannelle serait parmi les 50 aliments renfermant le plus d’antioxydants. Elle contient également

des proanthocyanidines qui lui confèrent un effet stimulant des fonctions circulatoires.

 

 

 

 

Le cassis (Ribes nigrum)

280px-Une_grappe_de_cassis.jpg


Cette baie est originaire d’Europe et est cultivée sous les climats tempérés.

Elle renferme des anthocyanes, pigments à l’origine de leur couleur bleu foncée, qui participent

à la protection des vaisseaux sanguins.

 




Le fragon (Rusci acumeati)

6038590350_55c2580f4c.jpg


C’est un arbuste à feuilles persistantes, originaire des maquis du bassin méditerranéen, ayant colonisé une vaste région allant des Açores à l’Iran. Les rhizomes contiennent principalement des saponosides : la ruscogénine, la néoruscogénine et du rutoside, qui sont généralement utilisés comme veinotonique. La Commission Européenne (CE) reconnaît l’usage du rhizome de fragon

épineux comme soutien dans les troubles de la circulation veineuse.

 

 

 


La myrtille ou le bleuet (Vaccinium myrtillus)

6057915359_3aa1ac979c.jpg


La feuille de myrtille contient des flavonoïdes, des tanins catéchiques et un glucoside gallique

qui lui confèrent des propriétés toniques et protectrices des vaisseaux capillaires. Ces composés participeraient à la diminution de leur perméabilité et à l’augmentation de leur résistance.

 

                   


Le bigaradier est un arbre tropical originaire du sud-est de l'Asie qui produit un fruit semblable à l’orange, quoique plus petit et plus amer. La culture du bigaradier a conquis l’Asie et l’Europe. Le zeste d'orange amère renferme de nombreux flavonoïdes, traditionnellement utilisés lors de troubles fonctionnels de la fragilité capillaire cutanée.

 

 

  
L'ortie (Urtica dioica)


1354678422_56b2438800.jpg

Originaire des régions tempérées de l'Eurasie, l'ortie est une herbacée vivace,

aujourd'hui naturalisée sur tous les continents où il y a des zones tempérées.

La plante contient des flavonoïdes, mais également plus de 20 % de minéraux (silicates, calcium…). Elle est utilisée pour son action bénéfique sur les troubles des vaisseaux sanguins.

 




La vigne rouge (Vitis vinifera)


2937022921_2431920685.jpg

C’est la plus réputée des plantes veinotoniques et vitaminiques P.

Les extraits des pépins de raisin renferment des oligo-proanthocyanidines (OPC) qui, par

leur effet vasoconstricteur, participent

au retour veineux. Les extraits de

feuilles de vigne ont des propriétés attribuables aux divers flavonoïdes qu’elles contiennent.

Ses feuilles sont également riches en tanins ainsi qu'en vitamines A, B1, B5, B6 et C.

 

 

 


Le marronnier d’Inde (Aesculus hippocastanum)visuel-maron_inde-35c.jpg



On utilise ses feuilles, fleurs, graines et écorce pour leur action sur la circulation.

Ses principes actifs aident à améliorer le tonus veineux et à

  fluidifier le sang. La graine contient des saponosides, de nombreux

flavonoïdes, des hétérosides, et un tanin catéchique qui, par leurs actions respectives,

améliorent le retour veineux. L'écorce contient des hétérosides coumariniques

et des flavonoïdes qui aident à renforcer la résistance des parois veineuses

et à augmenter la micro-circulation. La CE, l’ESCOP, et l’OMS reconnaissent l’efficacité

de l’extrait de Marronnier d’Inde pour soulager les symptômes de l’insuffisance veineuse.

 

 

 

 


Le ginkgo biloba (Ginkgo biloba)


4535261960_27a208da1c.jpg Originaire d'Extrême-Orient, il se caractérise par ses feuilles en éventail ainsi que par son extrême longévité. La feuille de ginkgo contient essentiellement

des flavonoïdes, des procyanidines et des catéchols. Ses principes actifs participent à augmenter

le tonus veineux et la résistance des vaisseaux capillaires. Ils aident aussi à limiter le stockage

des liquides dans les tissus,

par diminution de la viscosité sanguine, ceci en limitant l'hyperagrégation plaquettaire.



Le mélilot (Melilotus officinalis)


5039631596_efaee8df70.jpg Originaire d'Europe et d'Asie, cette plante herbacée à fleurs jaunes pousse

sur des terrains secs et pauvres aux sols calcaires. Les principes actifs de ses sommités

fleuries sont essentiellement des flavonoïdes, des glucosides, dont

le mélitoside qui se transforme en coumarine, et la vitamine C. La CE a approuvé

l'utilisation de cette plante dans les troubles associés à

l’insuffisance veineuse chronique, notamment la lourdeur dans les jambes,

les crampes nocturnes, les enflures.

 


 


L'hamamélis (Hamamelis virginiana


109830679_5b3b40bce0.jpg  

Les feuilles de cet arbuste sont très riches en flavonoïdes et tanins condensés.

La CE reconnaît à la feuille et à l’écorce des propriétés astringentes, anti-inflammatoires et hémostatiques locales.

 

 

 

La menthe (Mentha piperita)

 

3710154170_623ee79c8d.jpg La plante contient de l’huile, des tanins et des flavonoïdes. Elle est utilisée

par voie externe et apporte un effet rafraîchissant, ressenti dès l’application,

et procurant une sensation de soulagement immédiat.

 

 


Le camphre (Cinamomum camphora)

91107416camphre-jpg.jpg


Le camphre est une huile essentielle extraite du camphrier qui a la propriété d'être solide.

En effet, elle se présente sous la forme de petits grains,

solubles dans l'huile et dans l'alcool. Il contribue à stimuler le cœur,

les centres nerveux et la circulation sanguine.

 

Voir ausi  

         Bon début de semaine à tous...Prenez soin de vous avec la chaleur Paty

 

       Je vous offre un peu de fraîcheur et d 'énergie intense

 diffusée dans ce magnifique lieu magique !

260168_234215616597689_107822162570369_861738_6029203_n.jpg

Voir les commentaires

Prévention des jambes lourdes

19 Août 2011, 11:51am

Publié par patybio

 

 

Prévention des jambes lourdes


Prévention des jambes lourdes

 

 

  • Bougez, marchez, mais ne sautez pas !

 

  1. La sédentarité, les postures statiques au travail, les stations debout ou assises prolongées, le port de charges lourdes, le piétinement sont autant de facteurs de risque pour avoir les jambes lourdes. Ils sont donc à éviter.
  2. La marche, par le massage de la voûte plantaire et les contractions musculaires des mollets et des cuisses qu’elle induit, favorise la remontée du sang dans les veines. Il est conseillé de marcher sans s’arrêter pendant 3 kilomètres ou 30 minutes par jour. C’est ainsi qu’il est bien d’aller faire ses courses ou d’aller au travail à pied, de prendre l’escalier plutôt que l’ascenseur, etc.
  3. La natation, le vélo, la gymnastique douce, le yoga, sont des sports favorables à la circulation veineuse. En revanche, les activités qui nécessitent d’effectuer fréquemment des sauts (tennis, basket, handball…) sont à éviter, parce qu’elles provoquent des variations brutales de pression dans les veines.
  4. La position allongée, avec les jambes surélevées, est toujours bénéfique pour les jambes lourdes. Il est possible aussi de surélever le pied du lit par exemple, ou encore le soir, en rentrant du travail, de lever les jambes en mettant les pieds en appui contre un mur…

 

 

 

  • Des aliments et des plantes pour les veines

Les antioxydants contenus dans les fruits et les crudités, protégeront les veines de l’attaque des radicaux libres. De plus, ils apporteront les vitamines, les oligoéléments et les minéraux nécessaires à l’entretien des parois veineuses.

Les acides gras polyinsaturés oméga 6 et 3
induisent la fabrication de prostaglandines des groupes 1 et 3, qui sont de puissants anti-inflammatoires naturels. On les retrouve dans les huiles d’olive, de noix, de colza et aussi dans les poissons gras.

 

Les nutriments tonifiant les parois veineuses sont la vitamine C, le zinc, le magnésium, le silicium organique et la vitamine E, essentiellement.

 

 

 

Quelques plantes soulageront efficacement les jambes lourdes tout en protégeant les veines : la vigne rouge, le ginkgo biloba, l’hamamélis, le fragon, les pépins de raisin… les huiles essentielles, de cyprès surtout, mais aussi de lavandin abrial et de gingembre sont très intéressantes également, à raison de 2 gouttes deux fois par jour oralement ou mieux en massages sur les jambes douloureuses

 

278482242_61a5636c52.jpg

 

 

 Lutter contre Les facteurs de risque veineux

  1. Les traitements hormonaux (pilule, THS, THM), tout comme les dérèglements hormonaux (puberté, grossesse, ménopause, irrégularité des cycles, syndrome prémenstruel) peuvent fragiliser les parois veineuses. Dans ces situations, il conviendra d’adapter les traitements hormonaux ou la pilule contraceptive aux symptômes présentés par la personne.
  2. Le surpoids est toujours nocif pour les veines. Mais il le sera encore davantage s’il est apparu rapidement.
  3. Le tabac et l’alcool sont également deux facteurs de risque. Leur arrêt sera là encore salutaire.
  4. La constipation est un facteur de risque, compte tenu du fait que l’accumulation de selles dans les intestins favorise la compression veineuse au niveau abdominal, ce qui se répercute sur les veines des membres inférieurs.
  5. Les compressions. Tout vêtement trop serré (surtout au niveau du ventre, des aines et des genoux) risque de contrarier le retour veineux, favorisant la stase sanguine. Ce même phénomène est rencontré lorsque la personne croise les jambes en position assise.
  6. La chaleur favorise la dilatation veineuse. Il faudra donc éviter ou s’éloigner des sources de chaleur. La fraîcheur au contraire la soulagera.
  7. D’autres éléments peuvent également intervenir selon les personnes : la fatigue, les champs électromagnétiques artificiels (électricité, appareils électriques), certains médicaments (cortisone, notamment), une cambrure lombaire exagérée. Enfin, certaines maladies peuvent favoriser la pathologie veineuse : diabète, cholestérol, insuffisance thyroïdienne… alors que d’autres peuvent comprimer les veines : tumeur, ganglion, cicatrice rétractile, hématome

Article de Luc Bobin

 

 

J 'espère que cet article vous aura permis de trouver quelques solutions pour lutter contre les jambes lourdes lorqu 'il n y a pas de pathologies ou maladies veineuses.

 

Pour plus d 'informations et pour suivre un traitement spécifique prenez contact avec un naturopathe ou un médecin spécialisé.


                                                A suivre  dans le prochain article :

   Quelques plantes supplémentaires et  bénéfiques pour lutter contre l 'insuffisance veineuse

 

 4096463618_f038704d0d.jpg

 

La pensée du jour:

 

C'est la joie de l'âme qui conserve la santé du corps

et c'est le repos de la conscience qui sert de consolation

à l'un et à l'autre dans toute sorte d'afflictions."


5035298901_0c75aaf343.jpgBon week-end Paty
 

 

Voir les commentaires

Pensée

15 Août 2011, 18:31pm

Publié par patybio

 

 

 

 

 

 

264693_10150248461034383_292437974382_7291761_3283656_n.jpg

 

La science a fait de nous des dieux
avant de faire de nous des hommes.
Jean Rostand


Bon début de semaine à tous Paty
fleur-de-lotus-rose

Voir les commentaires

Plantes antimoustiques

13 Août 2011, 13:46pm

Publié par patybio

 

                           

              Plantes antimoustiques

4608108169_011dd8227b.jpg

 

    Voici quelques conseils supplémentaires pour compléter l 'article sur les Moustiques


Quand humidité et chaleur se conjuguent en été, la peau des humains constitue un repas de choix pour une petite bête très agaçante : le moustique. Certaines plantes peuvent elles aider à lutter de façon raisonnable, sans forcément recourir à cet arsenal technico-chimique inefficace ou dangereux que la publicité met en avant ?

Un classique : la citronnelle

On trouve sur le marché nombre de produits à base de citronnelle dont l'efficacité est plutôt concluante. L'huile essentielle extraite de cette plante aromatique contient en effet des molécules chimiques qui favorisent l'éloignement des insectes.

Cette odeur "citron" déplaît fortement aux moustiques. On peut donc essayer de choisir des plantes qui dégagent des senteurs d'agrumes pour éloigner ces prédateurs, sans s'empoisonner.

 

D'autres plantes efficaces contre les moustiques

Il existe de multiples plantes dont le feuillage, odorant, dégage ce parfum citronné qui tient les moustiques à distance : thym citron, mélisse, basilic à petites feuilles (pas celui utilisé pour la cusine), géranium odorant, verveine citronnelle...

 

 

Où les placer ?

Dans un pot sur le rebord d'une fenêtre ou mieux, associées dans une même jardinière, elle empêcheront les moustiques d'entrer dans la chambre : plus de piqûre douloureuse au petit matin !

L'astuce marche également sur une terrasse ou un balcon, même si un espace grand ouvert diminue évidemment l'effet "barrière" de ces végétaux.

Cette association de plantes aromatiques est en outre agréable à l'oeil, les petites fleurs des uns (géranium, thym) se mélangeant avec les feuillages colorés ou panachés (thym citron, mélisse et géranium).

 

Eviter le fleurissement

Le basilic, la verveine citronnelle et la mélisse fleurissent à la saison. Or, la production des fleurs s'opère au détriment de la pousse du feuillage. En coupant régulièrement les extrémités des tiges, vous favoriserez la ramification et donc l'apparition de nouvelles petites feuilles.

 

Soleil le jour, arrosage nocturne

Plus ces plantes seront exposées au soleil dans la journée, et plus le parfum exhalé sera fort. Un arrosage à la nuit tombée favorise également le processus.

 

Ne marchent pas...

Profitons de cet espace pour dire que les lampes à UV grillagées et autres appareils à ultrasons sont sans effet sur l'éloignement des moustiques.
Par ailleurs, n'utilisez pas les produits à base de DEET (N,N-diéthyl-m-toluamide) qui peut occasionner irritation des yeux et de la peau, ainsi que des troubles neurologiques graves. Particulièrement dangereux pour les enfants...

 

sources : Xavier Gerbeaud

 

 

        Qu'est-ce donc qu'une mauvaise herbe, sinon une plante dont on n'a pas encore découvert les vertus ?

                                                     Bon week-end à tous Paty

4407750194_42a4046712.jpg

Voir les commentaires

Piqûre de moustique

11 Août 2011, 18:58pm

Publié par patybio

 

 

                       Piqûres de Moustique...Conseils naturels

1118096050_66f1de95e4.jpg

 

Nous sommes encore au coeur de l 'été et pour beaucoup d 'entres vous en vacances dérangés par des  charmantes bébêtes voraces qui en veulent à notre peau, ou plutôt à notre sang  on les appelle hématophages car elles se nourrissent de sang.


 

 

Article  et conseils naturels par le Dr Michel TOURRASSE :

 

Le moustique : Casanier, le moustique se déplace peu, il sévit donc à proximité de son lieu de vie. Il a besoin pour se reproduire d'un peu d'eau, et un fond d'eau croupie de la dernière pluie ou du dernier arrosage au fond du jardin fera son affaire, car il y déposera ses oeufs.
C'est pourquoi la présence de poissons rouges dans le bassin empêche le moustique de se reproduire.

Non content de pomper notre sang et de déclencher des réactions inflammatoires désagréables, le moustique est un des plus grands vecteurs de maladies.
Il suffit qu'il ait piqué avant nous quelqu'un d'infecté, pour nous inoculer directement la maladie. Tout le monde connaît le paludisme bien entendu, mais il y a également la dengue, la fièvre du Nil, la fièvre jaune, le shikungunya qui figurent parmi les maladies transmissibles par le moustique.

Quoi faire en préventif ?
Il n'y a pas de recette miracle, mais certaines Huiles essentielles ont un réel effet répulsif.
Voici un petit mélange qui ne plait pas aux moustiques, et c'est tant mieux…!
- HE Pelargonium asperum Egypte
- HE Eucalyptus citriodora

Quelques petites gouttes réparties en divers points stratégiques, sur les vêtements (coudes, genoux, milieu du dos, chevilles), devraient repousser les bestioles.

Alors bien sur, difficile de marier ça avec le dernier parfum d'Issey Miyaké, mais il faut savoir ce que l'on veut..!
De même, quelques gouttes sur l'encadrement de la fenêtre peuvent permettre de dormir tranquille, l'été, en empêchant l'indésirable de pénétrer. Cela ne marche pas à 100%, mais vaut la peine d'être essayé.

 

Quoi faire une fois qu'on a été piqué ?
Surtout ne pas gratter : le grattage provoque une réaction d'inflammation avec largage d'histamine localement au point de piqûre, qui va augmenter la démangeaison.
En d'autres termes, si vous tenez 20 minutes sans gratter, il y a de bonnes chances que vous n'ayez plus aucune démangeaison. Si vous grattez, vous en prenez pour une semaine…

Pour aider à passer le cap, ou si vous avez commis l'erreur du gratteur, une goutte d'HE de Lavandula angustifolia sur le bouton devrait hâter la guérison et diminuer le démangeaison. Possibilité de répéter dans la journée.
Pour les "allergiques", qui font des réactions importantes aux piqûres, la prise de Histaminum 4 ch et Apis 4 ch, trois granules de chaque toutes les trois heures. Cela devrait accélérer la guérison.


Bonnes et belles  vacances mes amis

Merci à tous pour vos gentils  commentaires et de prendre le temps de visiter mon blog Paty !

Un moustique dure une journée, une rose trois jours. Un chat dure treize ans, l'amour trois. C'est comme ça. Il y a d'abord une année de passion, puis une année de tendresse et enfin une année d'ennui.


Source : moustique - citation

4690546108_896daa376b.jpg

Voir les commentaires