Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de patybio

Articles avec #cereales a decouvrir

Le riz : un grain essentiel

12 Novembre 2010, 12:58pm

Publié par patybio

 

5117243818_eafae89a35.jpg

 

                     Le riz : un grain essentiel

 

  par Samantha Pagès

Partout dans le monde, le riz le plus consommé est blanc, débarrassé de toutes ses enveloppes et de son germe. Or les nutritionnistes conseillent à l’unanimité de le consommer plutôt complet ou, pour les intestins sensibles, semi-complet, le moins dénaturé possible. Il reste toutefois l’une des céréales les plus digestes à partir du moment où il est bien cuit. Il est rare qu’il engendre des allergies alimentaires, contrairement au blé, et ne contient pas de gluten. Il est donc adapté à tous les intestins de la planète : ceux des enfants, des malades, des personnes affaiblies ou avec un système digestif déficient. Le riz peut être redouté par les constipés, mais ses propriétés astringentes (antidiarrhéiques) n’agissent pas s’il est complet. Au contraire, sa richesse en fibres stimule le transit intestinal. C’est aussi un aliment idéal en période froide et humide qui apporte tous ses bénéfices au terrain neuro-arthritique, acide.

 

 Etymologie : Provenç. ris ; esp. et portug. arroz ; ital. riso ; du lat. oryza ; grec ; persan, orz ; arabe, rozz, avec l'article, ar rozz, d'où l'espagnol et le portugais viennent directement. Le français et le provençal viennent de l'italien, qui lui-même s'est formé par une apocope qui lui est familière : l'oriso, d'où lo riso.(source internet)


Source d’énergie

Le riz nourrit une personne sur deux sur la planète, et ce n’est pas un hasard : cette céréale apporte deux fois plus d’énergie et de protéines que le blé ou le maïs. Il s’agit d’un aliment sain et digeste, riche en énergie et rassasiant puisqu’il se dilate en remplissant bien l’estomac. Il est pauvre en lipides et contient les nutriments de base à une alimentation diététique. Le riz est composé de 90 % d’amidon, qui, transformé en sucre dans le corps, produit une grande quantité d’énergie. L’apport en protéines est également important. Mais, comme la majeure partie des protéines végétales, celles du riz manquent d’un acide aminé essentiel, la lysine. Pour que ces protéines soient profitables à l’organisme, il faut l’associer à un aliment contenant de la lysine comme les légumineuses (lentilles, haricots…).

 

Un grain vitaminé

De nombreux plats à travers le monde associent ces ingrédients pour une alimentation équilibrée (paella, riz cantonnais, gallo pinto…). Ces recommandations faites, le riz est une excellente source de glucides qui sollicitent modérément la production d’insuline par le pancréas. Un nouvel atout pour les personnes qui ne doivent pas surmener cet organe, devenu paresseux avec l’âge. Sa richesse en sucre lent est même recherchée par les sportifs car elle permet d’éviter l’hypoglycémie.

Le riz est à la base de la découverte des vitamines. Dans les pays où le riz poli (débarrassé de son enveloppe et blanchi) est la base de l’alimentation quotidienne, les populations ont souffert du béribéri. Cette atteinte grave du système nerveux est provoquée par la surconsommation de cette céréale démunie de sa vitamine B. La maladie a été guérie à la fin du XIXe siècle par l’apport alimentaire de l’enveloppe du riz contenant la substance curative, baptisée « vitamine » (amine nécessaire à la vie) vers 1910 et la première ainsi découverte, thiamine ou vitamine B1. Son rôle est essentiel pour dégrader les glucides, fournisseurs d’énergie aux cellules nerveuses. Les vitamines du riz appartiennent d’ailleurs en majorité au groupe B : la vitamine B2, qui participe à l’entretien de la peau, des ongles et des cheveux ; la vitamine B3, qui diminue le taux de cholestérol et de triglycérides sanguins ; la vitamine B5, qui favorise la longévité et la résistance au stress ; la vitamine B6, qui améliore le fonctionnement des muscles ; et la vitamine B9, indispensable à l’assimilation du fer.

 

Le riz apporte aussi des minéraux et oligo-éléments, notamment du manganèse, du sélénium, du phosphore, du zinc et du cuivre. Le riz complet fournit en plus du magnésium et du fer contenus dans le son et le germe, d’où l’intérêt de consommer le riz le moins raffiné possible.

 

Ange gardien de la santé:

 

Les qualités nutritives du riz lui confèrent de nombreuses vertus thérapeutiques reconnues et à l’avenir prometteur. En cas de brûlures d’estomac, d’intoxication alimentaire ou d’indigestion, le réflexe est un bol de riz blanc ! Sa capacité à tapisser l’estomac et à ne générer aucun inconfort digestif tient à ses propriétés antiacides. Mais le riz a bien d’autres qualités insoupçonnées. Les nombreux composés contenus dans l’enveloppe du riz brun (vitamines, minéraux, fibres, antioxydants…) agissent en synergie et apporteraient un effet hypocholestérolémiant avec la capacité à diminuer la tension artérielle et ainsi réduire le risque d’être atteint de maladies cardiovasculaires. De récentes études ont démontré un effet neuroprotecteur sur les cellules cérébrales animales, elles sont jugées prometteuses pour une application à l’humain.

 

.

Le riz blanc entraîne une augmentation de la glycémie beaucoup plus rapide que le riz complet. Une récente étude américaine vient de prouver que la consommation de riz blanc au moins cinq fois par semaine augmente de 17 % le risque de diabète de type 2. Ce risque est réduit à 11 % chez les personnes qui consomment du riz complet au moins deux fois par semaine. Certaines parties du son de riz se sont montrées particulièrement efficaces pour atténuer l’augmentation du glucose sanguin. Toutefois, tous les riz blancs n’ont pas le même index glycémique : le riz basmati, par exemple, a une charge glycémique plus faible que le riz thaï. 

  

 

Le riz brun et les variétés à couleur foncée laissent également entrevoir un potentiel anticancer. Deux composés antioxydants, la tricine du riz brun et les anthocyanines du riz pourpre, ou noir, ont confirmé une capacité à inhiber la croissance de cellules cancéreuses. Cette activité inhibitrice est aussi présente dans un type de protéines contenu dans le son de riz, les lectines, dont les propriétés seraient conservées après le passage dans l’estomac.



          

Vous pouvez retrouvez les recettes à base de riz sur mon blog.Paty

 

IMGP2262



Riz : trois lettres, comme dans le mot blé, mais entre ces deux nourritures fondamentales, il y a la distance de deux groupes de civilisations.
 Bon week-end Paty [Michel Tournier

 

 

Voir les commentaires

L Amarante une petite graine riche en calcium

16 Mai 2010, 11:47am

Publié par patybio

       Découvrez cette petite graine croquante, originale et facile à cuisiner

 

             L’amarante, pour une cuisine sans gluten et saine

 

 
L'amarante est une "fausse" céréale et ne contient pas de gluten.

L’amarante est sans gluten, riche en protéines, en calcium et en fer.

Elle convient aux personnes aux besoins nutritionnels accrus.

.

Apports nutritionnels de l'amarante

Les graines d’amarante sont une mine de nutriments intéressants:

 

• Plus riches en protéines (14 à 16g/100g) que le blé (11 à 13g), l’avoine (12g), le maïs (8 à 10g), le riz (7 à 8g)…

 

Des protéines d’une meilleure qualité que celles des céréales complètes, du soja ou même du lait de vache, avec un taux intéressant de lysine (acide aminé essentiel peu présent dans les céréales).

 

• Pas de gluten.

 

• 5 fois plus de calcium (250 mg/100g), 2 fois plus de magnésium (310mg/100g) et 3 fois plus de fer (9mg/100g) que les autres céréales.

 

Ces propriétés nutritionnelles en font un aliment de choix pour les personnes intolérants au gluten, pour les végétariens ou en cas de besoins nutritionnels accrus (convalescence, croissance, grossesse, allaitement).

 

Notons que les feuilles sont également comestibles. Elles sont riches en vitamine C (80mg/100g), en provitamine A (ou beta-carotène, 6000UI), et contiennent du calcium (en moyenne 350 mg/100g) et du fer (en moyenne 7mg/100g).

Origine:

 Dans l’Océan indien (Réunion, Madagascar), les feuilles d’amarante sont appelées brèdes. Elles s’utilisent comme des épinards. Si vous avez la chance d’avoir un potager, essayez-les en gratin, en tartes salées, en accompagnement de viande ou de poisson…

 

Les graines d'amarantes sont très petites, comme des grains de couscous.
Ce sont les graines que l’on trouve le plus facilement chez nous, et que l’on utilise le plus.

 

Cuisson et préparation :

 
On les rince bien à l’eau froide (attention, les graines sont si petites qu’elles risquent de s’échapper si les trous de votre passoire sont trop gros ! Dans ce cas, garnir votre passoire d’une mousseline ou d’un linge fin).


Puis on les cuit dans 2,5 fois leur volume d’eau bouillante salée, 20 ou 30 minutes selon qu’on souhaite des graines plus ou moins croquantes.
On obtient une bouillie légèrement gluante, au goût très légèrement épicé.

 

On peut la consommer seule, ou la mélanger à d’autres céréales ou légumineuses, ou encore l’utiliser sous forme de farine. En effet, un mélange farine de blé et farine d’amarante rend les pâtisseries plus humides, donc plus moelleuses, et plus sucrées (on peut ainsi diminuer la quantité de sucre).

 

Petite astuce de Paty :

 

Saupoudrer le fond des tartes aux fruits est idéal pour éviter que les fruits aqueux comme les prunes ou les pêches ne rendent trop d’eau.

 

Et pour ne rien gâcher, côté déco, ces petites billes dans les assiettes ne manqueront pas de surprendre vos convives

 (source chacunsonbio.)

 

Je mettrai en ligne une de mes recettes à base d 'amarante que je fait très souvent...

 

 

                                    La pensée du jour à méditer :

 

Fleur d Amarante

Fichier:Amaranthus tricolor0.jpg

 

 

"Le bonheur, c 'est de continuer à désirer ce qu 'on possède"

de St Augustin

Voir les commentaires

l' Engrain et le Blé du Gaulois à découvrir !

6 Mai 2010, 12:13pm

Publié par patybio

 

 

    Hier, je vous ai présenté un des livres de Hildegarde de Bingen...Aujourd'hui découvrez les profondeurs et vertus de la céréale qui met du baume au coeur !

 IMGP2251.JPG

 

Selon Hildegarde de Bingen, il y a plus de 800 ans, "l'épeautre donne de l'entrain à ceux qui en mangent un peu chaque jour, et met la joie au cœur".

Elle a largement recommandé cette céréale comme agent thérapeutique pour guérir diverses pathologies et notamment :

 

Les maladies gastro-intestinales (diarrhées, colite ulcéreuse, maladie de Cröhn, maladie coeliaque, constipation, diverticulites, hémorroïdes...)

 

Les affections liées à l'abus de laxatifs

 

Les allergies d'origine alimentaire

 

Les troubles du métabolisme

  

Les excès de lipides dans le sang

 

La polyarthrite

 

La dépression etc...

 

 

          Hildegarde de Bingen

 

 

                        A la découverte d ' une céréale de lumière 

                "l 'Engrain suivit de l ' Epeautre":

 

 

Engrain ou Petit Epeautre (Triticum monococcum) est une plante de la famille des poacées (graminées), première céréale domestiquée par l'homme, vers -7500, au Proche-Orient, avec le blé amidonnier

L'engrain a une faible teneur en gluten, (environ 7 %), il est panifiable mais lève peu.!

 

 Le petit épeautre se distingue par son faible taux en gluten (environ 7%) et sa composition riche & équilibrée en éléments minéraux.

Ses protéines contiennent 8 acides aminés essentiels à l'organisme avec la présence de la lysine, souvent absente des céréales.

Le petit épeautre est riche en caroténoïdes qui lui donnent sa couleur jaune orangée. Il est possible que le taux élevé de ces composants apporte des bénéfices nutritionnels et diététiques. Sa teneur en fibres en fait une céréale à très bonne digestibilité.

 

 

 

 

IMGP2250.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Composition riche et équilibrée en éléments minéraux : 4 fois plus de magnésium que le riz brun, 5 fois plus de phosphore que le soja.

Ses protéines apportent les 8 acides aminés essentiels à l'organisme avec la présence de la lysine, souvent absente dans les céréales.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Triticum monococcum

 

 

 

Analyse moyenne
pour 100 g
pour 1 kg
Valeur énergétique 1580 KJ Potassium 3960 mg
Valeur calorique 375 Kcal Sodium 110 mg
Lipides 2,88 % Magnésium 1320mg
Protides 11,80 % Calcium 220 mg
Glucides 74,94 % Phosphore 4200 mg
Fibres 7,65 % Fer 26 mg
Vitamine B1 Vitamine B1 0,37 mg
Zinc 0,34 mg
Vitamine B5 0,80 mg  
Vitamine PP 5,20 mg  

L’avis du Professeur Henri Joyeux

“Le Petit Epeautre de Haute Provence est une excellente céréale... ses qualités nutritionnelles sont incomparables, ce qui signifie qu’il est situé très haut dans l’échelle des céréales... Si l’on devait éliminer toutes les céréales pour des raisons allergiques, il y en a une que l’on pourrait garder, c’est le petit épeautre, parce que n’étant pas encore modifié génétiquement... Les personnes qui s’occupent de cette culture ont un produit exceptionnel...”

Professeur Henri Joyeux
Chirurgien-cancérologue au Centre Régional
de Lutte Contre le Cancer au CHU de Montpellier
Chef de chirurgie digestive à l’Institut Curie à Paris


(source nutrition .com)

 

 

 

 

 

L'épeautre, appelé aussi « blé des Gaulois » est une céréale, plante de la famille des poacées, proche du blé mais vêtue (le grain reste couvert de sa balle lors de la récolte).

 

L'épeautre est considéré par certains auteurs comme une sous-espèce du blé tendre (Triticum aestivum) sous le nom de Triticum aestivum

.L’épeautre est aussi appelé « grand épeautre » par opposition au « petit épeautre » ou engrain, autre espèce de céréale rustique du genre Triticum ou au « farro » cultivé en Italie

 

Fichier:Illustration Triticum spelta0.jpg

 

 

Qualités alimentaires de l ' épeautre :

L'épeautre renferme tous les sels minéraux : sodium (Na), calcium (Ca), potassium (K), magnésium (Mg), silicium (Si), phosphore (P), soufre (S), fer (Fe).

 Grâce à sa forte teneur en magnésium, il est considéré comme l'aliment anti-stress par excellence.

Il contient plus de vitamines B1 et B2 que le blé, des protéines et des fibres en proportions plus importantes que le blé et qui peuvent presque remplir les besoins quotidiens chez l'être humain.

On y trouve également les 8 acides aminés essentiels au régime alimentaire quotidien d'un adulte pour le maintenir une bonne santé.

 De plus, Il est particulièrement bien digeste : les personnes sensibles ou allergiques au blé peuvent le remplacer bénéfiquement par l'épeautre dans leur alimentation.

Vertus thérapeutiques :

L'épeautre contient des glucides particuliers (mucopolysaccharides) qui jouent un rôle important dans la coagulation du sang et stimulent le système immunitaire.

Il tonifie la rate et le pancréas et favorise le transit intestinal.

Il est également réputé favoriser le sommeil et calmer les agités.

 

Indications :

 

Faible résistance organique face aux infections

Insomnie

Colite et autres désordres intestinaux

Stress

Récupération après efforts.

 

 

 De récentes recherches lui reconnaitraient des vertus anti- diabétique.

 

 

                     L Engrain ou L 'épeautre peut être consommer par tous.

 

Vous pouvez la consommer de façon très régulière pour les personnes qui souffrent des indications énoncées ...Mais fortement indiqués pour les enfants en croissance, les ados, les étudiants, les sportifs, les personnes carencées en magnésium, les femmes enceintes, allaitantes, les diabétiques etc...

    

   * Une idée recette pour vous :

 

       Petit épeautre au fenouil et graines germées de radis, alfalfa 

 

 

 

IMGP2245.JPG

 

  J 'ai préparé mon petit épeautre avec des morceaux de fenouil, du basilic et une pincée des graines germées

 

 IMGP2247.JPG

 

 Rincez votre  épeautre , faire cuire avec une branche de romarin, sel, dans de l 'eau pendant  de 30 à 45 mm environ

 

 IMGP2249

 

 Une fois  votre épeautre cuit, ajoutez les morceaux de fenouil avec le  basilic, menthe ciselés, graines, sel , poivre et 1 cuillère  à café d 'huile d olive, noisette ou autre.

 

Vous pouvez accompagner votre assiette d 'une salade verte .

 

Bon appétit !

 

La santé dépend plus des précautions que des médecins

 Auteur : Jacques- Bénigne bossuet

6203825072_ca04358960.jpg 

 

 

 

Voir les commentaires

Salade printanière de quinoa aux petits légumes

17 Mars 2010, 15:55pm

Publié par patybio



         Salade de Quinoa aux petits légumes aromatisée
                         à l 'huile de Cameline.


IMGP1850



Le printemps arrive à grands pas,  le beau temps est  de retour, cela nous donne envie de préparer une bonne salade équilibrée au quinoa.



Carte d 'identité du Quinoa :


Nom scientifique: Chenopodium quinos.
Plante de la famille des herbacées appartenant à la famille de la betterave et des épinards.

Le quinoa est une petite graine d'Amérique latine, connue comme le fameux" riz des Incas".
Cette graine majuscule et célèbre depuis plus de 2000 ans pour ses vertus nutritionnelles.
En effet le quinoa contient 20% de proteines, dont 8 acides aminés essentiels que notre corps ne sait pas synthétiser.
Notons aussi sa richesse en FER, MAGNESIUM, Vitamines B, C, E entres autres.
Cette graine est pauvre en lipides, également très digeste, elle peut être à l'honneur  aussi dans les régimes sans gluten.



Salade de Quinoa aux petits légumes aromatisée à l 'huile de Cameline.

Ingrédients pour 4 personnes :

300  à 400gr de quinoa Bio
2 petites carottes nouvelles Bio
1  petit oignon Bio
1  petitecourgette Bio
 Sel de guérande
 Poivre
Olives noires ou vertes Bio

Pour la sauce salade

1 cuillère à café d 'ail en poudre
1 cuillère à soupe de ciboulette en poudre ou fraîche Bio
2 à 3 cuillères à soupe d 'huile de Cameline ou huile d'olive ou autre
1 citron Bio


Réalisation de la salade:

 1  Rincer les graines de quinoa à l'eau froide

 2  Faire cuire le quinoa dans de l 'eau salé 15 mm avec la poudre d 'ail et un peu de sel

 3  Rincer à l 'eau froide
     Egoutter
     Laisser refroidir

 4  Ensuite éplucher les légumes
     Couper carottes, courgette, oignon, en petits dés.

 5  Faire sauter les petits dés d 'oignons, puis ajouter dés de carotte, courgette.

 6  Faire cuire doucement les légumes en ajoutant un peu d 'eau.Les légumes doivent être      croquant
     Laisser refroidir

7  Dans un grand saladier, mélanger les légumes et le quinoa, les olives, bien égoutter le tout.

8  Préparer la sauce salade.
    Mélanger l 'huile de Cameline avec citron, ciboulette,sel, poivre moutarde pour les adeptes.

9  Verser cette sauce sur la salade et mélanger;

10  Laisser reposer 1 heure au frais

Servez cette salade en entrée, ou en plat d 'accompagnement avec une viande ou du poisson. 
L 'apport de l'huile de Cameline  en oméga 3 complète  bien cette salade.

Le petit conseil de Paty pour les enfants et ados:

On peut incorporer des dés de Feta Salakis pour apporter une source de calcium!


Bon appétît!




Voir les commentaires