Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de patybio

Printemps, fatigue et phytothérapie.

21 Février 2011, 14:29pm

Publié par patybio

 

 

                         Printemps, fatigue et phytothérapie.

 

 

3865079612_2986221c5f.jpg

 Pour rester en bonne santé, notre organisme doit constamment se régénérer et éliminer.

Autrement dit, notre santé repose sur une constante recherche d'équilibre entre les processus organiques

de construction et la formation de déchets métaboliques.

Nos activités neuro-sensorielles, digestives et motrices s'accompagnent nécessairement de l'élimination de déchets. Ce sont eux qui produisent la sensation de fatigue. Pour se régénérer, notre corps a besoin de repos, tant sur

le plan physique (sommeil, vacances) que physiologique.

D'un âge à l'autre, l'équilibre naturel entre processus de construction et de déconstruction évolue progressivement,

avec plus ou moins de rapidité. C'est le processus naturel du vieillissement. Si on ne peut l'empêcher,

il est toutefois possible de prévenir son accélération.

Le manque de mouvement, une alimentation mal adaptée ou une maladie peuvent conduire à tout moment

à une accumulation de toxines dans l'organisme. C'est notamment le cas pendant la période hivernale.

Avec le froid, le manque de lumière et d'aliments frais, le métabolisme se ralentit et l'assimilation s'accomplit moins bien. À l'approche du printemps, on se sent fatigué et abattu.

 

 

On peut distinguer :

  • Les fatigues liées au surmenage tant physique qu'intellectuel : ce type de fatigue sera directement lié à l'effort, avec courbatures et douleurs musculaires pour l'effort physique, difficultés de concentration, céphalées et troubles du sommeil pour l'effort intellectuel.
  • Les fatigues symptômes de maladies.
  • Les fatigues psychiques, souvent reflet de maladie dépressive. La fatigue
  • est généralement déjà présente le matin au réveil.  (Extrait de Naturosanté)
Voici quelques conseils:
                                     Le pissenlit, TARAXACUM OFFICINALE

Historique du pissenlit

 

  Autour de l'an 1 000 de notre ère, les médecins arabes mentionnaient déjà les vertus médicinales

 du pissenlit dans leurs écrits, et plusieurs tribus amérindiennes comme les Iroquois et les

Ojibwés l’employaient pour soigner plusieurs malaises. On fait également mention de l’usage

du pissenlit dans un herbier britannique datant du XIIIe siècle.

Le pissenlit a principalement été utilisé pour traiter les troubles du foie et de la vésicule biliaire,

 mais aussi en cas d'anémie, de fièvre, de rétention d'eau, de rhumatismes, de problèmes rénaux

et cutanés. En Chine, on emploie la variété Taraxacum mongolicum depuis très longtemps

pour traiter l’hépatite, le cancer, diverses affections de la glande mammaire (inflammation,

mauvais écoulement du lait maternel, cancer du sein) ainsi que pour améliorer la résistance

 immunitaire aux infections des voies respiratoires. L’usage du pissenlit est reconnu dans de nombreuses

 pharmacopées officielles (Inde, Autriche, République tchèque, Grande-Bretagne, Allemagne) et il a

 déjà fait partie de la pharmacopée américaine.

 

La racine de pissenlit est un puissant dépuratif. Elle agit sur le foie, la vésicule biliaire et le rein, et facilite

ainsi l'élimination des toxines, quelle que soit leur origine. Ces propriétés expliquent en partie l'action positive

 de Taraxacum sur certains troubles cutanés (eczéma, psoriasis, furonculose, acné), ainsi que sur certains troubles rhumatismaux (goutte, arthrose…)

 

Les préparations à base de pissenlit peuvent renfermer des feuilles, des racines ou un mélange des deux. Les feuilles agissent plus sur les reins, tandis que la racine agit plus sur le foie. Tant les feuilles que les racines stimulent l'appétit

et soulagent les troubles digestifs mineurs. De nombreuses préparations combinent le pissenlit à d’autres plantes bénéfiques pour le foie et la vésicule biliaire comme le radis noir, le boldo et le chardon-Marie.

 

 

                                                   La verge d'or, SOLIDAGO VIRGAUREA

 Inflorescences de Solidago virgaurea minuta

 

Solidago est un genre de plantes à fleurs de la famille des Asteraceae communément appelées solidages, verges d'or ou gerbes d'or.

Il existe près de 125 espèces de ce genre qui pousse en Amérique du Nord aussi bien en Europe où elles ont été introduites depuis environ 250 ans pour les premières (localement, elles peuvent y devenir envahissantes).

Ce genre se différencie essentiellement des asters parce que ses fleurs sont toujours jaunes

 

 

 Le Solidago est couramment utilisé par les homéopathes afin de drainer l'organisme à la sortie de l'hiver.

 Elle est prescrite en homéopathie, et en phytothérapie.

 

 

                                             Éleuthérocoque, ELEUTHEROCOCCUS SENTICOSUS

 Croissance presqu'aussi facile que le bambou.

 

L´éleuthérocoque est un arbuste à tiges épineuses et à feuilles palmées de 2 à 3 m de haut. Il possède deux types de fleurs, mâles et femelles, dont les premiers sont de couleur violette et les seconds de couleur jaune verdâtre. Ses fruits sont charnus et de couleur noire. Les sols asiatiques sont les plus propices à la culture de l´éleuthérocoque, une plante connue pour ses multiples vertus thérapeutiques.

                                

´                                

                La racine d'éleuthérocoque a de remarquables propriétés défatigantes.

  
Généralement, on utilise la racine de l´éleuthérocoque pour prévenir une éventuelle infection bactérienne,
 surtout pendant les périodes d´épidémie car celle-ci permet d´activer la production d´anticorps.
Mais on peut également y avoir recours en cas de surmenage ou de fatigue généralisée.
 Les phytothérapeutes prescrivent d´ailleurs des médicaments à base de cette racine aux
patients en convalescence.
A part cela, la consommation de compléments alimentaires contenant des hétérosides permet
aux sportifs d´augmenter leur force et leur vigueur. Ceux-ci peuvent alors en utiliser lorsqu´ils auront
à faire des exercices physiques intenses ou en période de compétitions. Pendant les périodes d´examens,
 la consommation de racine d´éleuthérocoque permet aux étudiants d´améliorer leur concentration.
En fait, la racine d´éleuthérocoque agit sur trois sphères à savoir la sphère neuropsychique, la sphère
 cardio-vasculaire et la sphère sexuelle. C´est pour cela qu’elle aide beaucoup les personnes qui font une

 cure de désintoxication ou qui sont victimes d´hypotension artérielle ou d´asthénie sexuelle.doc internet 

 

                                              La luzerne, ALFALFA MEDICAGO SATIVA

                               La plante entière, renferme des acides aminés, des vitamines A, K, du calcium, du 5017606235_2009dabc6a.jpg

Phosphore, du fer, du zinc, du cuivre, du sélénium, des saponines, des substances capables de complexer le cholestérol et d'empêcher son absorption intestinale. La plante contient aussi du coumestrol doué de propriétés oestrogéniques. 


Attention : cette plante est déconseillée en cas de maladies du système immunitaire.

 

 

Voilà, je reviendrai régulièrement  vous parlez de l 'importance de certaines plantes drainantes, détoxinantes, des petites cures à faire  avant l 'arrivée du printemps Paty

 

 

J'avance dans l'hiver à force de printemps.

 

 

                                      J'avance dans l'hiver à force de printemps

                                                                                    Bonne journée ensoleillée

5455134733_2aa84f0ebc.jpg

Commenter cet article
W
<br /> <br /> avec le printemps, on va devoir se nettoyer l'organisme, voire se remineraliser si besoin est, merci pour tes bons conseils, gros bisous<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> <br /> Magnifiques ces arbres en fleurs!!<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> <br /> C'est décidé demain je commence ma cure de printemps <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
D
<br /> <br /> bsr paty, pourtant j'ai plein de pissenlits dans mon jardin et j'ai jamais goûté..<br /> <br /> <br /> Muxu pluvieux<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
H
<br /> <br /> Tu me fais penser que "bientôt" je pourrais manger des pissenlits en salade !<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre