Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de patybio

L 'importance de consommer régulièrement des carottes crues !

9 Novembre 2014, 16:30pm

Publié par patybio

 

 

 

L'importance de consommer régulièrement des carottes crues en cette saison !

 

Cette semaine Zoom sur cet aliment sain, je mets à l'honneur ce légume connu depuis plus de 5OOO ans ...Pour ne point la nommer : "Dame Carotte"

 

IMGP1905

 

 

 

 

Régulièrement sur votre semaine pensez à consommer une petite entrée cru à base de carottes rapéesde préférence Bio ...Accessible en prix, très vite préparées avec une sauce au citron et l' huile de noix, de cameline ou d 'olive, quelques algues une pincée de Gomasio et  voilà un apport garantie en vit et oligo éléments à votre repas ! Paty

 

Présentation :

La carotte, Daucus carota var. sativus, appartient à la famille des Apiacées (anciennement appelées Ombellifères). C'est un légume très courant, cultivé partout dans le monde, à l'exception des zones tropicales. En France, c'est surtout dans l'Ouest qu'elle est produite. On trouve des carottes tout au long de l'année, avec, en avril, les carottes nouvelles, en mai et juin, les Nantaises, de juin à octobre, les longues et mi-longues, puis, d'octobre à mars, les carottes de conservation, plus grosses et moins goûteuses.

Origine et histoire

La carotte semble être connue depuis 5000 ans dans l'actuel Afghanistan. Elle y poussait à l'état sauvage, et sa couleur était, selon les variétés, blanche ou pourpre. Elle s'est peu à peu étendue à travers l'Asie et l'Europe, au gré des migrations humaines. Les Romains et les Grecs ne l'appréciaient guère en tant qu'aliment, car elle était fibreuse et amère, et sa peau épaisse et coriace la rendait difficile à préparer. Elle était en revanche utilisée pour ses vertus thérapeutiques.

Peu à peu, la carotte a évolué au fur et à mesure des sélections et des croisements opérés par l'homme. Au Moyen Age, elle est déjà plus douce et plus tendre, et elle peut être rouge, blanche, jaune, verte ou même noire. Elle est consommée couramment dans les milieux populaires, car elle est économique et se conserve bien. Sur les tables nobles, en revanche, elle est dédaignée, comme toutes les autres "raves" (nom donné autrefois à tous les légumes racines). C'est au XVIe siècle qu'elle devient orange, grâce aux Hollandais désireux, dit-on, de montrer leur fidélité à la Maison d'Orange.

 

Atouts nutritionnels

Le principal intérêt nutritionnel de la carotte est sa richesse en pigments anti-oxydants : les caroténoïdes. Béta-carotène, lutéine et zéaxanthine sont les plus abondants. Ce sont des précurseurs de la vitamine A : l'organisme sait synthétiser cette vitamine à partir des caroténoïdes. Ils confèrent à la carotte plusieurs vertus :

  • Protection à l'égard des maladies cardiovasculaires ;

  • Neutralisation des radicaux libres qui endommagent les cellules ;

  • Protection contre certains cancers (notamment poumon et sein).

  • Le carotène a un pouvoir anti-oxydant qui pourrait réduire les risques de développer certains cancer et certaines maladies de dégénérescence.Les carottes nous aident à avoir une belle peau ainsi qu'une bonne vision nocturne.Elles sont l'ami de nos intestins. Elles régulent notre transit. La pectine qu'elles contiennent nous aide en cas de diarrhée et la cellulose favorise le transit. Leur richesse en fibres a un effet protecteur contre le cancer du colon.Cet aliment fortifie notre système immunitaire et diminue le risque de développer un cancer des poumons.Elles auraient uneffet bénéfique sur notre cholestérol et favoriseraient la lactation.

  • Il semblerait que le carotène sous forme de compléments alimentaires ne soit pas aussi efficace que celui des aliments.La molécule responsable de la couleur rouge de la tomate, consommée en même temps que le carotène augmenterait l'absorption de ce dernier. Essayez donc autant que possible des les associer dans vos salades ou vos plats.

  • Elle renferme aussi de la vitamine C, B6 et K, ainsi que des minéraux (potassium, calcium, magnésium, fer…). Les fibres solubles qu'elle contient en quantité non négligeable (2,5g pour 100g), essentiellement des pectines, ont également un rôle régulateur sur le transit intestinal, à la fois anti-diarrhéique et anti-constipation. Ces pectines semblent aussi réduire le taux de cholestérol sanguin, car elles emprisonneraient les sels biliaires et les acides gras dans l'intestin et limiteraient ainsi leur diffusion sanguine. Avec 6,7 g de glucides pour 100g, et 33kCal, elle est relativement peu calorique, mais sa teneur en sucres la classe parmi les légumes les plus énergétiques.

La choisir et la conserver

Les carottes primeur ou nouvelles s'achètent souvent avec leurs fanes, ce qui permet d'apprécier plus facilement leur état de fraîcheur. Les feuilles doivent être vertes et non flétries, signe qu'elles ont été récoltées récemment. Pour les carottes de conservation, que l'on trouve tout au long de l'hiver, pas de fanes : choisissez celles qui sont bien fermes à leur extrémité, et qui ne présentent pas de radicelles blanches (qui indiquent une carotte âgée, et donc fibreuse). Après la récolte, on peut conserver les carottes plusieurs semaines, voire plusieurs mois, au frais, dans du sable ou de la terre. C'est d'ailleurs pour cela qu'on trouve des carottes durant tout l'hiver. Celles qui ont été achetées se garderont une semaine dans le bac à légumes du réfrigérateur (2 ou 3 jours pour les carottes nouvelles, dont vous aurez au préalable coupé les fanes pour éviter une perte d'humidité par les feuilles, responsable du ramollissement du légume). Congelez-les une fois lavées, grattées ou épluchées, coupées en tronçons ou en rondelles, puis blanchies rapidement.

En cuisine

On épluche souvent les carottes. C'est une erreur ! Les vitamines se concentrent en effet sous la peau, et l'épluchage entraîne des pertes de nutriments intéressants. Préférez donc les carottes issues de l'agriculture biologique, et grattez-les simplement sous un filet d'eau froide. On peut les préparer de multiples manières : crues, bien sûr, râpées, ou cuite à l'étouffée, à la vapeur, glacées au miel et au beurre, dans des potages, en purée, rôties au four… et bien sûr, dans le pot au feu et le bœuf aux carottes. Leur saveur douce leur permet même d'être intégrées, en purée, dans des gâteaux, dont le fameux "carrot cake". Les fanes peuvent aussi se consommer : glissez quelques jeunes feuilles dans les salades, ou faites-les cuire pour en faire une tarte salée aux herbes.

Sources Internet

 

 

 

carotte-crue.jpg

Commenter cet article

Janine 11/11/2014 08:07


Paty, cela fait plusieurs années que j'ai fermé mon blog!


Tu sais comme je me suis "lancée" dans le patchwork et repris l'art floral et que je participe à un réseau d'échange et de savoir, cela me prend déjà du temps et le soir à 21 heures je suis bonne
pour le lit!!!


Ah! oui, connaîtrais-tu Jean-Paul Barbier qui organise le développement personnel , il fut un temps à Grenoble ?


bisous

patybio 16/11/2014 17:41



Oh ...désolée Janine, avec tous les évenements qui me sont arrivés je passais peu lire les blogs...j ai donc loupé un épisode et pas des moindre. L 'essentiel c 'est que pour toi tu ailles bien
dans ta nouvelle reconversion :) Je ne connais pas ce Mr Barbier ??? Pourquoi me demande tu cela Janine ? Si tu veux discuter plus amplement avec moi je te donne mon adresse mail : lotus99@rocketmail.com . Au plaisir de te retrouver. Bonne soirée et mille excuses Janine:)



Éric G. Delfosse 09/11/2014 18:57


Mercredi, en allant faire mes courses, je penserai à cet article (les carottes figurent déjà sur ma liste de course)...


Belle soirée !

patybio 10/11/2014 17:57



Bonne semaine vitaminée alors :)



cheznous62 09/11/2014 18:18


Heureuse de te retrouver Paty après ma longue pause et je reprends le chemin de mes pages petit à petit !


J'en sais plus sur ce légume .. avec mes problèmes je dois les consommer mixées très très fines crues aussi j'en fais un peu moins qu'auparavant mais ton article me conforte à être courageuse
pour les préparer (lol) !


J'epère que tu vas bien mon amie !



Bisous du soir !


Nicole

patybio 10/11/2014 17:58



Coucou Nicole, j 'espère que ta pause a été favorable ;:) oui très heureuse de te retrouver ici aussi !


Ca va l 'automne nous montre des allures d 'hiver :)


bonne soirée et bises du coeur

Janine 09/11/2014 18:15


Merci Paty, je mets un postit sur mon écran PC!


bises

patybio 10/11/2014 17:59



Merci à toi Janine :) et bonne soirée;


Dis moi je n arrive plus à trouver l 'adresse de ton blog.


Pourrais tu me l 'a redonner merci


Je t embrasse fort