Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de patybio

Informations hormonales pour les femmes !

30 Janvier 2014, 12:42pm

Publié par patybio

5544_613702208640362_1751022969_n.jpg

 

Ce que les femmes doivent savoir

 
 

 

Peut être ne savez vous pas...
...que le cycle hormonal est sous la dépendance d'une petite glande située dans le cerveau et appelée l'hypothalamus.
...que cette glande est également très sensible aux émotions et aux stress de la vie.
...que quand elle est trop stimulée, elle donne de "mauvaises commandes" de sécrétion aux ovaires, et donc ceux ci ont un fonctionnement perturbé, avec excès d’oestrogènes et manque de progestérone.
...qu'il s'en suit un dérèglement hormonal, source de bien des "misères", qui apparaissent toujours dans les 10 jours qui précèdent les règles ?

Par quoi se traduisent ces symptômes ?

  • des maux de tête, une modification de l’appétit,
  • une prise de poids, rétention d'eau, douleurs et lourdeurs dans les jambes,
  • des troubles de l'humeur, de l'agressivité, un mal être indéfinissable,  
  • des seins douloureux, une cystite, une infection vaginale,
  • des poussées d’herpès, crises d’asthme, angines, problèmes oculaires etc...

Pour corriger ces troubles, on prescrit parfois, surtout pour les douleurs mammaires, de la progestérone chimique. Il faut savoir qu'il existe d'autres traitements qui agissent fort bien et ont l'avantage d'aider le corps à rétablir son équilibre sans l'intoxiquer ( comme cela peut être le cas avec les médicaments).

Ces moyens sont représentés par :

L'ACUPUNCTURE


  • Qui calme l'hypothalamus et diminue les conséquences du stress dans l'organisme
  • Qui aide l'ovaire à rétablir une sécrétion normale.

On traite en milieu et en 2ème partie du cycle (soit vers le 13ème et vers le 21ème jours ) les bienfaits sont immédiats, en 2 - 3 mois souvent tout rentre dans l'ordre et il suffit par la suite d'effectuer une ou deux séances par an ( cela dépend du stress vécu...)
Nota : le 1er jour du cycle est le 1er jour des règles

 

L'HOMEOPATHIE


  • Qui calme elle aussi et fortifie le "terrain": celui ci correspond à notre constitution propre, individuelle (l'homéopathie et l'acupuncture tiennent compte de notre mode de réaction et vous savez bien que vous n'avez pas tous le même comportement, ni la même sensibilité, ni la même constitution physique etc...)
  • Qui aide l'ovaire à mieux sécréter.

Ainsi le médecin prescrit des dilutions homéopathiques hormonales.

Le corps est aidé naturellement, et les dysfonctionnements sont corrigés sans qu'il y ait une intoxication médicamenteuse (avec leurs risques d'effets secondaires).

Soulignons l’effet remarquable de l’association acupuncture, homéopathie !

Mais d’autres moyens naturels existent qui peuvent favoriser un bon cycle.

 

 

 

UNE ALIMENTATION PAUVRE EN PRODUITS LAITIERS ANIMAUX

  • Que l'on pourra remplacer par du lait de soja enrichi en calcium par exemple - le soja contient de bons oestrogènes qui aident à la normalisation du cycle, paradoxalement ces phytohormones s’opposent aux effets négatifs des oestrogènes que nous produisons en excès sous l’effet du stress ... si on ne peut pas supprimer le lait tout le temps, au moins essayer la semaine qui précède les règles...
  • Diminuer aussi l’absorption de graisses animales, beurre, viandes rouges, fromage, charcuterie, leur trop grande consommation freine la sécrétion de progestérone qui elle, fait défaut ! ! !
  • Eviter les plats tout préparés riches en colorants, pesticides, conservateurs, qui pour la plupart se transforment en mauvais oestrogènes dans le sang, favorisant « l’hyper-oestrogénie»!
  • Consommer en supplément ou prendre des aliments riches en magnésium et acides gras polyinsaturés - ex huile d’olive, de colza, biologiques, de 1ère pression à froid - faire des cures d’huile d’onagre ou de bourrache, consommer souvent des poissons gras cuits au court bouillon... 

 

UNE AIDE APPRECIABLE DE LA NATURE

Une plante est utilisée depuis peu pour sa richesse en progestérone naturelle : c’est le YAM à consommer en gélules et à utiliser en crème, en 2ème partie du cycle ( c'est à dire dès le 14ème jour).

Très efficace aussi est l’Alchemille , à utiliser en période progestative comme cité plus haut, car elle pallie aux insuffisances de sécrétion de la progestérone, insuffisance bien souvent corrélée à l’excès d’oestrogènes.

Bon à savoir

Par ailleurs si on utilise la pilule ne pas oublier de se supplémenter en vitamines B1 B2 B6 B9, C, E , B carotène, zinc et magnésium.
Parfois sous pilule, on présente aussi en fin de cycle des douleurs à la tête, aux seins etc... ne pas hésiter dans ce cas à faire appel à l'homéopathie...donc sous pilule, attention à la cellulite, à la prise de poids, à la carence en vitamines (qui peuvent provoquer des infections plus fréquentes,  de la fatigue, une moindre résistance au stress, déprime etc...)

A noter le cas de jeunes filles qui préparent un examen et qui sont sous pilule : elles sont encore plus stressées par la carence en vitamines liée à ce type de contraception. Cela est valable aussi pour les femmes en permanence sous pilule : attention au déficit vitaminique !

 

 

Si les douleurs au moment des règles sont très importantes, il faut savoir que le stress pendant le cycle ainsi qu’une nourriture trop riche en sucreries et graisses animales -y compris les produits laitiers- en sont l'une des causes. Faire attention à sa nourriture, prendre des doses d'homéopathie en milieu et 21ème jour du cycle et essayer les 3 plantes Alchemille, Camomille, Angélique, 3 fois par jour 3 jours avant et pendant les règles.

Mettez en pratique des activités qui vous aideront à lutter contre le stress, 1ère cause de dérèglement hormonal - avec tous les risques que ce dérèglement peut comporter à long terme. Il est possible d'arrêter de souffrir en comprenant comment votre corps fonctionne, essayez ces conseils.

En vous prenant en main avec l’aide d’un médecin de médecine naturelle, vous participerez à votre propre guérison, vous limiterez les effets secondaires des hormones et les risques liés aux dérèglements de leurs sécrétions. Et chaque jour du mois vous serez en forme !

(site :Cuisiner autrement)

 

 

Attention:

Ses conseils sont donnés en guise d informations et ne remplacent pas la visite de votre médecin !

Commenter cet article