Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de patybio

Aidons nos enfants à devenir eux-mêmes

20 Octobre 2010, 07:44am

Publié par patybio

 

 

 Sur une pensée de Pierre Rabhi...5045662291_e456f2f710.jpg

 

 

Aidons nos enfants à devenir eux-mêmes

 

Réussir, qu’est-ce que cela signifie ? On peut avoir réussi socialement et échoué humainement. Et, dans les temps incertains que nous vivons, même la réussite sociale n’est plus garantie. Aujourd’hui, je ne me vois pas dire à mes enfants : « Travaille bien et tu réussiras. » Je ne l’ai d’ailleurs jamais fait.

Notre système éducatif conforme l’humain aux compétences dont la société a besoin. Il s’agit de les adapter à un « programme », à une « carrière ». Je crois davantage à une pédagogie qui accompagne l’enfant dans la connaissance de lui-même. Notre rôle est de lui dire : « Trouve ta place », sans le pousser dans le sens où nous voudrions qu’il aille. De grandes contestations, telle celle de 1968, correspondent à ce refus d’une éducation ressentie comme n’étant plus en accord avec les aspirations de toute une génération. Aujourd’hui, une autre forme de contestation se fait sentir à travers la multiplication d’écoles alternatives, à l’initiative de parents convaincus que la réforme de la société ne peut se faire sans une réforme de l’enseignement. Il est urgent d’éradiquer ce principe de compétition qui place l’enfant, dès sa scolarité, dans une rivalité terrible avec les autres et lui laisse croire que s’il n’est pas le meilleur, il va rater sa vie. Beaucoup répondent à cette insécurité par une accumulation stupide de richesses, ou par le déploiement d’une violence qui vise à dominer l’autre, que l’on croit devoir surpasser. Aujourd’hui, on est tout fier lorsqu’un enfant de 5 ans sait manipuler la souris de l’ordinateur et compter parfaitement. Très bien. Mais trop d’enfants accèdent à l’abstraction aux dépens de leur intériorité, et se retrouvent décalés par rapport à la découverte de leur vraie vocation. Dans notre jeune âge, nous appréhendons la réalité avec nos sens, pas avec des concepts abstraits. Prendre connaissance de soi, c’est d’abord prendre connaissance de son corps, de sa façon d’écouter, de se nourrir, de regarder, c’est ainsi que l’on accède à ses émotions et à ses désirs. Quel dommage que l’intellect prime à ce point sur le travail manuel. Nos mains sont des outils magnifiques, capables de construire une maison, de jouer une sonate, de donner de la tendresse. Offrons à nos enfants ce printemps où l’on goûte le monde, où l’on consulte son âme pour pouvoir définir, petit à petit, ce à quoi l’on veut consacrer sa vie. Offrons-leur l’épreuve de la nature, du travail de la terre, des saisons. L’intelligence humaine n’a pas de meilleure école que celle de l’intelligence universelle qui la précède et se manifeste dans la moindre petite plante, dans la diversité, la complexité, la continuité du vivant.

signaturePierre Rabhi

 

 

 

 

Pour faire plus ample connaissance avec  cet homme:

                                   3883293707_fface77c5e.jpg

 

Agrobiologiste

  Né en mai 1938 dans une oasis du Sud algérien, Pierre Rabhi est confié à l’âge de cinq ans à un couple d’Européens, après le décès de sa mère. Ouvrier dans une entreprise à Paris en 1960, il commence sérieusement à mettre en doute les valeurs de compétition de la modernité. Avec sa femme Michèle, une Parisienne, il décide alors de s’installer en Ardèche. Après avoir appris, comme ouvrier agricole, ce qu’était la logique productiviste appliquée à l’agriculture, il opte pour l’agriculture biologique qu’il met en œuvre avec succès dans sa petite ferme. Dès les années 1980, il commence à transmettre son expérience agro-écologique en Europe et en Afrique, notamment au Burkina Faso. Pour l’aider dans cette tâche, il crée en 1994 l’association Terre et humanisme. Reconnu comme expert international pour la sécurité alimentaire, Pierre Rabhi est aujourd’hui l’auteur de plusieurs ouvrages et anime de nombreuses conférences. Il a été candidat à la présidence de la République française en 2002, avec un manifeste pour une société de la sobriété et de la décroissance intitulé « Appel pour une insurrection des consciences ».

(source internet fondationdiagonale)

 

 

 

 

Comment se fait-il que l’humanité, en dépit de ressources planétaires suffisantes et de prouesses technologiques sans précédent, ne parvienne pas à faire en sorte que chaque être humain puisse se nourrir, se vêtir, s’abriter, se soigner et développer les potentialités nécessaires à son accomplissement ?

 

2781602967_3c9a0ae6af.jpg

 

http://www.colibris-lemouvement.org/index.php/TH/Pierre-Rabhi

Commenter cet article

TELOS 21/10/2010 08:50



simplement les aimer et leur montrer un exemple de vie qui correspond à nos valeurs vraies et profondes ..sans vouloir donner des leçons!



Bienvenue chez "gégouska" 21/10/2010 08:14



" />



Canardjaune 20/10/2010 22:42



Pierre Rabh est un sage . Peu d'hommes le sont . Bises et bonne soirée



poucinette 20/10/2010 18:12



bel article qui en dit long !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! bonne fin de journée miss !!!! :) bises



Heart Of Wild 20/10/2010 17:58



Très vrai ! Je pense qu'il faut d'abord se connaître humainement avant de vouloir "réussir" au travail !