Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de patybio

~~La petite voix intérieure~~ Marie de Hennezel

17 Mars 2015, 14:15pm

Publié par patybio

Ceux qui vont mourir nous apprennent à vivre”

Citation tirée de “la mort intime” de Marie de Hennezel

~~La petite voix intérieure~~ Marie de Hennezel

~~La petite voix intérieure~~

 

Nous avons tous une petite voix intérieure qui nous guide, qui nous explique ceci ou cela, qui nous avertit, qui se réjouit quand nous nous réjouissons, qui s'attriste quand nous nous attristons, qui s'attriste aussi quand nous nous réjouissons de certaines choses, et parfois à l'inverse qui se réjouit quand nous nous attristons de certaines choses. Nous avons tous en nous la voix de la vie à côté de la voix de notre moi. Nous ne nous en rendons pas toujours compte. Nous sommes de la vie et pas simplement un moi. Nous sommes une vie qui porte en elle tout le mystère de la vie. C'est ce mystère qui nous parle, qui se réjouit et s'attriste, qui se vit en nous.Il est extraordinaire d'écouter cette voix, de la laisser vivre en nous. En ce sens, la pensée est la rencontre entre le flux de vie qui nous traverse comme une colonne et nous-mêmes. L'individualisme régnant nous a fait oublier que nous faisons partie de la vie, nous sommes une colonne de vie, nous sommes traversés par la vie des pieds à la tête. Nous sommes dans la pensée, quand nous sommes dans cette vie en la laissant devenir l'axe de nous-mêmes. Nous faisons alors preuve de « raison » au sens fort. Nous disons des choses, nous faisons des choses qui ont un « rapport » avec la vie. Le mot raison qui veut dire rapport prend ainsi tout son sens. Et de ce nous nous mettons à être, être voulant « être pleinement présent ». Tout le monde peut faire l'expérience d ce passage à l'être. Il suffit de se mettre à dire «Je suis ». Quand on le dit, sentant ce que l'on est, on se met à être et, nous mettant à être, nous nous mettons à recevoir quantité de messages. Nous rentrons surtout dans l'axe de nous-mêmes et de la vie. On sait alors qui on est. On sent ce qui est bon pour nous, ce qui nous correspond. …On vit bien, quand on laisse vivre sa pensée. Et l'on vieillit bien. La vie est toujours intéressante. On ne cesse d'apprendre, la pensée ouvrant sur cette autre vie qu'est la vie intérieure. Cette vie commence par un geste simple. le geste consiste à tenter de vivre et pas simplement de survivre. Survivre c'est ce que nous faisons quand nous accomplissons tout qu' il faut pour ne pas périr. Pour ne pas mourir de faim, de soif, de froid, etc. Vivre, est quelque chose qui commence quand, capable de survivre, on se rend compte survivre ne suffit pas. Il faut quelque chose en plus. On a besoin de faire vivre ce que l'on est et ce qui est. On a besoin de se sentir exister et de sentir que tout existe. On sent que tout existe, quand on est en mesure de donner du sens à ce que l'on est et à ce qui est. ...Voilà la vie. Une pause. Un arrêt. Et soudain, une rencontre. Une coïncidence fulgurante entre soi et le monde.

 

Marie de Hennezel

"Une vie pour se mettre au monde "

~~La petite voix intérieure~~ Marie de Hennezel

" Dans les petits villages de Grèce, les soirs d'été, les hommes viennent au café. Ils regardent la vie. Cela leur donne de beaux yeux clairs. En étant présents là, le soir, au café, ils donnent une présence intense à la vie qui se déroule. Ils sont l'âme du village. Cette âme laisse des traces. Elle féconde les mémoires. Elle libère l'imagination. Elle crée la richesse de ce que l'on voit. Cette simple scène est, en apparence, très extérieure. Elle est en réalité très intérieure. Elle parle de la vie. Elle enseigne notamment les sources mystérieuses du langage. Celui-ci ne vient pas simplement du code phonétique et grammatical bâti par les sociétés. Il vient aussi de ce que les êtres humains vivent. Tout être humain qui vit en profondeur fabrique du langage sans s'en rendre compte. Il participe à l'écriture du Livre de la Vie. On aperçoit mieux dès lors ce que signifie la vie intérieure. Elle ne renvoie pas à un repli sur soi, comme on le pense souvent. Elle n'est pas le rejet de l'extérieur. Elle n'est pas le refus des autres et du monde. Au contraire. Elle consiste à s'ouvrir à l'extérieur, au monde et aux autres, mais en les vivant de l'intérieur." Marie de Hennezel Une vie pour se mettre au monde

~~La petite voix intérieure~~ Marie de Hennezel
Vivre, c 'est ce mettre au monde plusieurs fois: la première naissance est évidente, physique ; les autres passent parfois inaperçues. On sort de cette lecture extrêment positif et joyeux, quel que soit notre âge.

Vivre, c 'est ce mettre au monde plusieurs fois: la première naissance est évidente, physique ; les autres passent parfois inaperçues. On sort de cette lecture extrêment positif et joyeux, quel que soit notre âge.

Commenter cet article

joelle 18/03/2015 15:41

Bonjour Patybio, ce que décrit Marie de Hennezel dans la vidéo ci-dessus est tout à fait réel.
Notre société occidentale gomme dans tous les domaines les gens d’un certain âge. Le "jeunisme", comme elle le dit si bien, tente par tous les moyens d’éradiquer la vieillesse. Alors qu’en Orient c’est le contraire. Pourquoi la cacher, elle fait partie intime de la vie et de nos pensées. C’est la Vie.......... car justement tout n’est que temporaire sur notre belle Planète Gaïa et nous suivons tous le même chemin. Alors autant s’unir afin d’adoucir la dernière période de notre vie.
À ce propos Khalil Gibran dans le Prophète écrivait:
Il vous a été dit: "Bien que vous tous formiez une chaîne, chacun de vous est aussi faible que le plus faible des maillons."
Mais ce n’est là que la moitié de la vérité.
Car chacun de vous est en même temps aussi faible et aussi fort que le dernier et le premier maillon
de la chaîne.
Vivre, ce n’est pas survivre. Malgré tout dans notre société de consommation, si nous n’y prenons pas garde, survivre est tout ce qui reste pour beaucoup. Heureusement que nous vivons une époque dans laquelle des réveilleurs de conscience veillent et nous secouent pour nous alerter et nous faire redécouvrir toute cette Vie qui est en nous. Oui Vivons, Aimons, Ouvrons les yeux du coeur et de l’âme. Comme écrivait Saint-Exupéry: on ne voie bien qu’avec le coeur.
Avec les années, il est vrai que je ressens quelques fois un peu cette ’honte’ d’avoir ajouté du temps sur mon corps.A côté de cela, je connais d’autres sensations, par exemple celle de sentir très fortement et subtilement la Vie se manifester dans tout ce qui m’entoure. C’est une impression très forte et revigorante.
Avec toutes mes meilleures pensées

patybio 22/03/2015 17:54

Bonsoir Joëlle,
Quel belle réponse vous m 'offrez sur ce post !
Merci bcp je suis en symbiose avec le fil de votre pensée.
La citation de Khalil Gibran est troublante de vérité.
Au plaisir de partager.
Bonne soirée
Bien à vous Paty